Antarctique : le plus grand sanctuaire marin du monde est créé

Le projet de sanctuaire marin en Antarctique, le plus grand du monde, verra finalement le jour.

Rédigé par Paolo Garoscio, le 31 Oct 2016, à 10 h 25 min
Antarctique : le plus grand sanctuaire marin du monde est créé

Le continent antarctique est une véritable réserve naturelle dont une partie est vierge. Jamais touchée par l’homme, mis à part quelques scientifiques, cette zone va bénéficier d’une protection accrue avec la création du plus grand sanctuaire marin du monde. Une décision qui permettra de sauvegarder la biodiversité dans ce lieu et, sans doute, quelques espèces en danger.

Un sanctuaire marin créé dans la mer de Ross

La mer de Ross est au centre de ce projet qui a mis des années avant de voir le jour : l’Antarctique est divisé en diverses régions administrées par plusieurs pays. Et il fallait mettre tout le monde d’accord. En cause : les question des droits de pêche, de la sauvegarde des animaux, et des intérêts scientifiques… La Russie était le dernier pays à s’opposer au projet dans les termes prévus initialement.

Antarctique, sanctuaire marin

Heureusement, la Commission pour la conservation de la faune et de la flore marines de l’Antarctique (CCAMLR) a trouvé un accord pour créer le plus grand sanctuaire marin du monde dans la mer de Ross. Un changement dans les termes du projet a finalement convaincu la Russie de signer le texte vendredi 28 octobre lors d’une réunion de la CCAMLR qui s’est tenue à Hobart, sur l’île de Tasmanie, en Australie. Désormais le projet a le feu vert. C’est une bonne nouvelle pour la planète.

Un sanctuaire marin de plus de 1,55 million de kilomètres carrés

Le sanctuaire marin de l’Antarctique se trouvera sur la mer de Ross, une baie du côté Pacifique du continent glacé. Il s’étendra sur 1,55 million de km2 dont 1,12 million totalement interdit à la pêche afin de protéger les espèces. Pas moins de 10.000 espères uniques dans le monde se trouvent en Antarctique : elles sont désormais protégées grâce à cet accord.

Le sanctuaire marin devrait être administré par la Nouvelle-Zélande puisque la baie de Ross est sous sa juridiction. Mais ce n’est pas tout : la France et l’Australie ont en projet de créer une autre zone de protection de près d’un million de km2.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...

Je change la donne : je contribue à l’action de consoGlobe.com !

Chargement
Sélectionnez une méthode de paiement Chargement

Paypal vous offre aussi la possibilté de payer simplement avec votre carte de crédit, sans créer de compte Paypal.

Informations personnelles

Total du don : 5.00€

En faisant un don, vous participez à l'action de consoGlobe.com. Vous permettez ainsi à l’équipe de vous fournir des articles uniques et de qualité. Et surtout un jour, peut-être, vous nous permettrez de vivre sans publicité !


Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis