Banquise : Arctique au plus bas, Antarctique au plus haut

Banquise : Arctique au plus bas, Antarctique au plus haut

Le changement climatique crée de la glace, et c’est sans doute un des paradoxes les plus insolites du phénomène. Toujours est-il que la banquise de l’Antarctique est actuellement à son plus haut niveau depuis 1979.

La banquise est au plus épais depuis 1979 au Pôle sud

actualités chaude banquise niveau 2014 arctique antarctique climatLors de l’hiver dans l’hémisphère sud, l’un des événements les plus observés par les scientifiques est la formation de glace autour de l’Antarctique.

En 1979, les scientifiques du National Snow & Ice Data Center (NSIDC) ont commencé à mesurer la superficie de la banquise.

Le 12 septembre 2014, la taille de la banquise avait ainsi atteint le double du continent Antarctique, l’équivalent de trois fois la superficie de l’Australie. Soit 19.619.000 kilomètres carrés couverts de glace, le plus haut niveau jamais relevé.

banquise-antarctique-nsidc-02Une bonne nouvelle ? pas tout à fait…

On pourrait donc croire qu’il s’agit d’une bonne chose : s’il y a plus de glace, le réchauffement climatique diminue ? Au contraire.

banquise-antarctique-nsidc-01

La banquise se forme dans des zones appelées “fabriques de glace de mer” (polynies), au milieu de courants marins et de vents. Les forts vents d’ouest augmente avec le changement climatique et expliquent l’augmentation de la banquise.

Pendant le même temps, la NASA révélait récemment que la fonte des glaces s’accélérait fortement.

La banquise diminue en Arctique

A l’inverse, la banquise au Pôle Nord ne se forme pas exactement de la même façon. Les scientifiques ont révélé que la glace était presque au plus bas des relevés :

banquise-arctique-nsidc-02 Saisonnalité différente oblige, il est logique que la glace ne se soit pas encore formée après l’été, mais les prévisions indiquent que la situation pourrait être un peu plus mauvaise qu’en 2013, même si toujours moins catastrophique qu’en 2012.

banquise-arctique-nsidc-01Le centre de relevé des données indique que les températures de l’eau avaient été 5 degrés Celsius plus importantes que la moyenne.

*

changement climatique banquise niveau 2014 arctique antarctique climat

Lisez également sur la fonte des glaces :

Source et images : (1) National Snow & Ice Data Center (NSIDC) – http://nsidc.org