Pour les enfants, les adultes ne font pas assez d’efforts pour protéger l’environnement

Pour les enfants, les adultes ne font pas assez d'efforts pour protéger l'environnement

Fin mai 2015, Récylum et Ipsos ont interrogé 500 enfants de 8 à 11 ans afin de recueillir leur perception quant aux efforts des adultes pour protéger l’environnement. Pour 87 % des enfants interrogés, les adultes ne font pas assez d’efforts pour protéger l’environnement. Leurs réponses montrent qu’ils ont conscience de la nécessité d’agir et qu’ils se sentent concernés.

6 % seulement donnent un 10/10 à leurs parents en matière de pratiques pour protéger l’environnement

Alors que les enfants estiment à 63 % que la planète est en mauvais état, ils ont pour la plupart acquis des gestes simples permettant de lutter contre le gaspillage des ressources naturelles. Ils sont 89 % estimant pouvoir en faire plus pour l’environnement. Ce sondage Ipsos a été réalisé pour Récylum, un organisme chargé du recyclage des lampes usagées et des équipements électriques et électroniques professionnels.(1)

Si les enfants prennent souvent exemple sur leurs parents, cela est beaucoup moins vrai lorsqu’il s’agit de protéger l’environnement. En effet, 6 % des interrogés donnent la note de 10/10 à leurs parents en la matière. Et les enfants n’hésitent pas à conseiller leurs parents sur les bonnes pratiques à adopter.

enfants-développement-durable-environnement

En amont de ce sondage, le défi Récylum

Un projet pédagogique visant à sensibiliser les enfants à la préservation des ressources naturelles via le recyclage des lampes à économie d’énergie, organisé en partenariat avec l’ONG Electriciens sans frontières, a pour objectif de mobiliser des milliers d’élèves, allant du CE2 au CM2, avec leur instituteur ou dans le cadre des activités périscolaires pour permettre l’électrification d’écoles de régions du monde défavorisées.

L’école, un levier pour la sensibilisation des enfants à l’environnement

Avec 12,3 millions d’élèves pour 840.000 enseignants, l’éducation nationale doit jouer un rôle majeur pour faire évoluer les comportements et former à une citoyenneté soucieuse de protéger l’environnement. Depuis 2013 et la loi de refondation pour l’école, l’éducation à l’environnement et au développement durable fait partie des missions de l’école et cela dès l’école primaire.

Pour permettre à chaque élève de devenir un acteur du développement durable, une semaine pour le climat est organisée chaque année dans toutes les écoles et tous les établissements scolaires, en lien avec la Fête de la Science. Cette semaine est l’occasion d’organiser des débats sur le thème du changement climatique et de la biodiversité, en lien avec les associations d’éducation à l’environnement et au développement durable.

enfants-adultes-école-environnement

Le gouvernement a fixé comme objectif que toutes les écoles, tous les collèges et tous les lycées s’inscrivent dans la démarche développement durable et intègrent, d’ici 2020, le développement durable dans leur projet d’école. Des objectifs précis et des indicateurs de suivi seront fixés à l’éducation nationale pour traduire cette priorité.

Dès l’automne 2015, des simulations de négociations internationales sur le changement climatique seront organisées dans chaque collège et chaque lycée. Des éco-délégués, des délégués de classe sur le développement durable, seront désignés dans tous les collèges et lycées pour sensibiliser leurs camarades et proposer des projets communs.