10 produits d’épargne solidaire

 10 produits d'épargne solidaire

L’épargne solidaire continue à progresser en France avec des chiffres de progression notables. Mais la croissance de l’épargne collectée par les supports éthiques serait sans doute encore plus forte si les épargnants savaient mieux quels produits de placement choisir.

La finance solidaire, combien de divisions ?

En termes d’épargne cumulée, l’épargne à vocation éthique ou solidaire représente 3,55 milliards € fin 2011 ; toujours une goutte d’eau dans l’océan global de l’épargne financière des ménages français (3.800 milliards €). Cependant, les flux annuels d’épargne solidaire ont tendance à s’accélérer si on en croit les chiffres du Baromètre de la finance solidaire publié par LaCroix en mai 2012. La collecte d’euros solidaires est passée de 308 millions en 2002 à 3,5 milliards début 2012.

Les placements solidaires

Ce sont des instruments financiers qui servent à investir l’épargne solidaire qui privilégie de se placer sur des valeurs dont les critères de choix reposent sur les valeurs de solidarité économique et sociale. Les placements solidaires sont proposées par des établissements financiers qui ont compris l’attrait pour la finance éthique ressentie par une partie croissante des épargnants.

Ces chiffres pourraient laisser croire que l’épargnant français est désormais à l’aise avec ce marché de la finance à vocation éthique. Il n’en est pourtant rien car le marché reste compliqué, voire incompréhensible, pour le non spécialiste. Les établissements financiers ne font pas de zèle pour proposer ces produits, à part ceux dont c’est la vocation comme le Crédit Coopératif. Une des questions qui revient le plus souvent, à part la différence de nature entre les différents types de placements est :

Quels placements solidaires choisir ?

Voici 10 produits d’épargne solidaire :

  • Le contrat Entraid’Epargne Carac de Carac : assurance vie de partage avec 1 % des primes reversées à une association. 8 ans de durée de placement recommandée

Sicav et FCP solidaires :

  • FCP Habitat et Humanisme  de LCL : FCP de partage avec 25 % du rendement reversé à Habitat et Humanisme et une partie des frais perçus par LCL. 3 ans
  • Sicav Libertés et Solidarités de La banque postale : Sicav de partage avec 50 % du rendement reversés à la FDIH, Fédération internationale des ligues des droits de l’homme. 5 ans
  • FCP BNP Paribas Obli Etheis de la BNP : FCP solidaire qui soutient la microfinance dans des pays du sud. 3Ans
  • FCP Ecureuil Bénéfices Emploi de la Caisse d’Epargne : FCP solidaire. 5 ans.
  • Sicav Choix solidaire du Crédit Coopératif : sicav solidaire. 2 ans

Tous ces 5 placements n’ont pas de versement minium ; il suffit d’acheter au minium 1 part.

Livrets bancaires

  • Livre d’Epargne Autrement de la MAIF : livre de partage avec 25 % des intérêts reversés à une association. 15 € minimum.
  • Livret Codevair de la Banque Populaire des Alpes : livret solidaire avec un soutien apporté à des projets environnementaux. 10 € mini.
  • Livret d’épargne pour les autres du CIC : livret de partage avec 50, 75 ou 100 % des intérêts reversés à une association. 10 € mini.
  • Livret Agir du Crédit Coopératif  : livret de partage (sans doute le plus connu) qui reverse 50 % des intérêts à une association. 100€ minimum. Crédit coopératif : numéro Azur 0 810 63 44 44 – ou agiraveclecreditcooperatif.coop

*

Investissement solidaire ou placements de partage ?

Il existe deux types de placements financiers solidaires :

  • l’investissement solidaire : le mécanisme de solidarité se situe au niveau de l’encours, c’est-à-dire le montant investi à un moment donné dans un produit bancaire ou dans différents fonds. Pour être solidaire, au moins 10 % des encours doivent être consacrés au
    financement de projets citoyens.
  • les placements de partage : le mécanisme de solidarité se situe au niveau des revenus. Une partie du revenu dégagé (au moins 25 %) parl’épargne est distribuée sous forme de dons à des ONG de son choix. Le donateur reçoit un justificatif qu’il pourra joindre à sa déclaration de revenus.

 

Je veux témoigner

Source : le dossier de septembre de 60 millions de consommateurs