Zoo d’Amnéville : clap de fin pour Tiger World, le spectacle de tigres

Le zoo d’Amnéville met fin au spectacle de tigres vivement critiqué pour se recentrer sur ses missions de pédagogie et de conservation des espèces.

Rédigé par Paolo Garoscio, le 19 Nov 2020, à 10 h 29 min

Critiqué et en difficultés, surtout depuis que France Bleu avait, fin 2019, publié une longue enquête sur les déboires de sa gestion, le zoo d’Amnéville, en Moselle, a décidé de changer de formule pour 2021. Entre autres choses, le spectacle de tigres sera supprimé et le zoo va se reconcentrer sur ses missions de conservation des espèces et sur la pédagogie.

Un spectacle de tigres qui cristallisait les critiques

Lancé en 2015 après un investissement de 20 millions d’euros, le plus gros investissement du zoo de ces dernières années, comme le souligne Le Républicain Lorrain, le spectacle Tiger World avait cristallisé les critiques. De nombreuses associations de lutte pour le bien-être animal s’étaient faites entendre jusqu’à lancer une pétition pour demander son annulation. Et outre l’image dégradée du zoo, la dette engendrée par les travaux de création de la salle de spectacle pouvant accueillir plus de 1.800 personnes n’avait pas aidé la survie du parc.


Le changement de stratégie a été précipité par la reprise du zoo de la part du fonds d’investissement Prudentia Capital : Michel Louis, co-fondateur du zoo et à l’origine de Tiger World a en effet dû quitter ses fonctions au printemps 2020, après le confinement et l’enquête de France Bleu. Le 17 novembre 2020, dans un post Facebook, le zoo d’Amnéville a donc annoncé que Tiger World n’aurait plus lieu.

Scandale au zoo  : les animaux morts finissent dans la forêt

Se recentrer sur les missions premières du zoo

« L’axe principal de nos futurs projets sera le renforcement de nos activités pédagogiques : soigneurs d’un jour, présentations pédagogiques, nourrissages d’animaux », peut-on lire sur le message posté sur la page Facebook du zoo d’Amnéville qui annonce la fin de Tiger World mais également la fin du spectacle de perroquets. En lieu et place, les tigres seront présentés « dans des espaces paysagés spécialement conçus pour l’observation des fauves à l’heure du repas, et permettre des discussions avec les soigneurs sur leurs moeurs et les menaces qui pèsent sur eux ».

Les seuls spectacles qui continueront d’être proposés au public seront ceux des otaries et des rapaces « mais ils vont évoluer pour coller davantage à notre nouvelle orientation », précise Anne Yannic, nouvelle présidente du zoo d’Amnéville, au Républicain Lorrain.

Illustration bannière :  Le zoo d’Amnéville annonce la fin de son spectacle Tiger World © Svetlana Lazarenka – Shutterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis