Waf : le premier bar à chiens d’Europe à Lille

Pour que les chiens délaissés aient de l’affection et permettre aux amoureux des toutous d’en voir sans contraintes, le bar à chiens est le cocktail idéal.

Rédigé par Maylis Choné, le 14 Dec 2016, à 10 h 10 min

Waf ! Le concept du bar à chiens est tout nouveau en Europe et c’est à Lille qu’il a débuté il y a un mois.

Neuf chiens à caresser sans modération

Ophélie Poillion a 24 ans. Il y a un mois, grâce à un financement participatif à hauteur de 60.000 euros, elle a ouvert le premier bar à chiens d’Europe. Le but ? Permettre à tous ceux qui souhaiteraient avoir un chien et qui ne le peuvent pas à cause de leur habitat ou de leurs contraintes horaires d’être en contact avec le meilleur ami de l’homme. Et si cela pouvait éviter les milliers d’abandons dénombrés chaque année…

Parmi les neuf chiens présents, trois sont en attente d’adoption. Une chance pour ces canidés que la fondatrice est allée chercher au refuge pour animaux. Ophélie Poillon souhaitait « réunir les chiens en manque d’affection humaine et les humains en manque d’affection animale ». Le concept existe déjà pour les chats, pour les chiens c’est tout neuf et unique en Europe.

bar-chiens-lille

Une société coupée du monde animal

Dans les grandes villes, avec des logements restreints, il n’est pas facile d’avoir un chien chez soi. Nombreuses sont les personnes qui en avaient lorsqu’elles étaient enfants, ou habitaient en province. Toutes sont nostalgiques de cette présence affectueuse. Waf, est l’endroit rêvé pour combler ce manque.

Et les chiens ont l’air heureux ! Mais pas question non plus pour ces petites bêtes de vivre sans contraintes. Ophélie Poilions explique que « les chiens sont bel et bien au travail, ils doivent adopter un bon comportement et des règles pour tenir les objectifs assignés. Si un chien aboie ou est agressif, il ne restera pas ». Un rapport éducatif et affectif bien dosé.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




2 commentaires Donnez votre avis
  1. encore une pétasse qui ne vise pas l’intérêt des animaux mais uniquement à se démarquer en faisant croire qu’elle fait le bien. Pas question pour elle de sauver des animaux maltraités, elle préfère utiliser des animaux dociles et soumis qui accepteront de donner de l’affection sans perspective de quitter l’enfermement de ce bar sordide. Encore une invension pour des cons de spécistes.

    • L’article a été mal écrit puisque mal repris d’une news de l’afp (sans citer ses sources d’ailleurs). Jamais la gérante n’a expliqué que  » les chiens sont bel et bien au travail, ils doivent adopter un bon comportement et des règles pour tenir les objectifs assignés. Si un chien aboie ou est agressif, il ne restera pas « . C’est une citation d’une sociologue interrogée par la journaliste qui n’est jamais allée au café.
      Au contraire, en y allant, on se rend compte que chacun a son caractère. Certains aboient, d’autres non. Certains sont sociables d’autres moins. Un reglement est remis a chaque nouvel arrivant qui explique les regles de respect du chien. Au Waf, c’est le client qui s’adapte aux chiens et non l’inverse.

Moi aussi je donne mon avis