Voitures électriques : plus de prises dans les parkings

300 bornes de recharge pour voitures électriques viendront équiper les parkings Indigo d’ici 2019 : une goutte d’eau, étant donné le nombre total de parkings.

Rédigé par Anton Kunin, le 6 Mar 2017, à 11 h 25 min

Indigo, un exploitant majeur de parkings, vient d’annoncer l’installation de 300 bornes de recharge à travers la France. L’évolution est certes positive, mais elle est à relativiser face au nombre impressionnant de parkings que gère Indigo : rien que 166 à Paris.

Les recharges dans les parkings Indigo : une goutte d’eau dans le paysage

Après 126 bornes de recharge installées depuis le lancement du programme en 2014, le partenariat entre Indigo et Sodetrel, filiale d’EDF dédiée à la mobilité électrique, vient d’être reconduit. Objectif : équiper 300 parkings supplémentaires.

Ce nombre de 300 est certes un progrès qui permettra à un grand nombre de Français de recharger leur voiture pendant la nuit ou le temps d’une journée de travail, mais l’ambition reste très limitée. Pour rappel, la loi sur la transition énergétique pour une croissance verte fixe un objectif de 7 millions de points de charge installés en 2030. À ce jour, seuls 15.881 points de recharge fonctionnent en France. Il s’agit d’infrastructures installées par des municipalités, des industriels tels que Nissan, SODETREL ou BOLLORÉ ou encore des acteurs de la grande distribution (IKEA, Auchan, Leclerc).

Les choses pourraient s’accélérer un peu concernant les recharges dans les parkings, avec la publication en juillet 2016 d’un décret rendant obligatoire le pré-équipement des places de stationnement lors de la construction de bâtiments. Concrètement, les bâtiments neufs à usage principal d’habitation, qui comportent un parc de stationnement, doivent être pré-équipés, afin de faciliter la mise en place ultérieure d’infrastructures de recharge pour les véhicules électriques.

voiture-electrique-recharge

La multiplication de points de recharge, une condition clé pour le succès de la voiture électrique

En 2015, les Français ont acheté 17.814 voitures électriques, contre 10.567 en 2014, soit une progression de 68,5 %. Les achats de véhicules hybrides rechargeables sont également en forte hausse : 5.587 véhicules immatriculés en 2015, soit le triple des immatriculations de 2014. Face à cet engouement des consommateurs, pour accompagner cet élan propre, la France a grand besoin de recharges.

La Commission européenne est elle aussi consciente du problème et impose ses propres objectifs d’installations à la France. Le secteur privé ne manque pas non plus de s’investir : le service Autolib, créé en 2011 et exploité par le groupe Bolloré, dispose par exemple de 4.000 voitures électriques, de 1.100 stations et de 6.300 bornes de recharge. Mais il n’est pas rentable : la perte cumulée est estimée à 180 millions d’euros à l’horizon 2023.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste de formation, Anton écrit des articles sur le changement climatique, la pollution, les énergies, les transports, ainsi que sur les animaux et la...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis