Voitures électriques : la France dépasse les bornes ?

Rédigé par Jack, le 19 Feb 2014, à 12 h 50 min

Après les objectifs ambitieux du Grenelle de 2009 (4 millions de bornes pour 2020), la France veut combler son retard dans les bornes pour voitures électriques. Michel Couture, patron de l’entreprise Sodetrel, spécialisée dans l’installation des bornes, confiait d’ailleurs que «pour l’instant ce sont plus des investissements que du chiffre d’affaires ».

Developpement durable articlePourtant, la voiture électrique semble vouée à un brillant avenir, et les industriels français disposent de solides compétences, pour réussir à s’installer dans le paysage automobile de demain…

Un avenir … électrisant pour les bornes de recharge

borne voiture electriqueArnaud Montebourg a récemment souhaité s’emparer de ce dossier. Lors de la présentation des 34 plans de reconquête industriels, le chef de l’État a ainsi consacré la volonté d’améliorer l’accès aux bornes sur l’ensemble du territoire. Dernièrement, le Ministre du redressement productif s’est prononcé en faveur « d‘une proposition de loi visant à créer “un opérateur national qui pourvoira la France du réseau essentiel des bornes électriques de recharge” pour les véhicules électriques ».

Toutefois, les professionnels et le Conseil des Constructeurs Français d’Automobiles (CCFA) soulignent l’importance de ne pas fausser le marché des bornes électriques.

Sur le site Moteur Nature, on explique qu’il faut par exemple « faire une différence entre l’électricité nucléaire et éolienne. La puissance du courant de sortie est aussi un facteur de différenciation. L’éventail des technologies disponibles va des bornes parisiennes d’Autolib, qui délivrent un courant de 3,6 kW aux super-chargeurs de Tesla, qui sortent du 135 kW ».

Plusieurs offres, pas forcément « exclusives », sont à l’étude d’après le CCFA.

Avant d’obtenir une vision plus claire du développement des services de recharges en Europe, il faudra de toute façon attendre la directive prévue pour les prochains mois issue du texte adopté au Parlement en novembre dernier. On apprenait ainsi que « la Commission a donné un mandat au rapporteur Carlo Fidanza (PPE, IT) afin de démarrer les négociations avec le Conseil, dans le but de conclure un accord final au printemps 2014 ».

 Vers une standardisation des bornes européennes ?

bornes électriques rechargeEn attendant, l’Association Européenne des Constructeurs Automobiles et l’Union de l’Industrie Électrique plaide pour une uniformisation européenne afin d’établir des standards à dimension mondiale.

En attendant les arbitrages des instances communautaires, la Région Ile-de-France a adopté, lors du conseil du 13 Février, un nouveau dispositif de soutien aux véhicules propres en prévoyant « une aide  de  40 %  des  sommes  dépensées  pour  des  bornes  de  recharge  publiques ». Une décision qui devrait faciliter la construction des milles bornes ambitionnées dans le projet initial…

Si un objectif contraignant de 55 000 points de recharges devrait être consacré par les textes normatifs, d’autres enjeux subsistent dont les modèles de prises. Plusieurs industriels commencent d’ailleurs à s’inquiéter :

“La France préconise la prise de type 3 et que l’industrie électrique se calque sur ce modèle pour construire  les  infrastructures  de  recharge, la  majorité  des  autres  pays  européens dont  l’Allemagne  emploie  le  type 2”

Au grand jury de dimanche dernier, Carlos Ghosn, le patron de Renault, avouait sans le dire l’échec du lobbying français…

*

Je réagis

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




14 commentaires Donnez votre avis
  1. La France veut donc repartir dans une impasse comme le SECAM. Recréer l’exception française au niveau de la voiture électrique. Bel exemple de cocorico stupide et bêtifiant.
    On se pose quand même la question de savoir pourquoi on n’utilise pas ce qui existe déjà dans toute l’Europe, a savoir la prise 30A de type industriel disponible partout pour un prix inférieur à 5 euros et qui a 30 ans d’expérimentation derrière elle.

  2. Propriétaire d’un véhicule électrique souhaitant faire de longs trajets avec ce véhicule j’ai étudié les possibilités théoriques (sur carte) de me déplacer sur de longues distances : l’ouest de la France est inaccessible!
    Prudent, j’ai commencé par rayonner dans ma région : constat sur Calais, sur 6 bornes disponibles (ouvertes au public) aucune ne fonctionnait! Celle de coquelle (Cité Europe) : j’ai été sauvagement “débranché” car ma ZOE faisait sauter les plombs (compteur électrique insuffisamment puissant) et en plus on me culpabilise en m’indiquant que tous les jours des véhicules se branchent!! Alors je lance un appel aux propriétaires de véhicules électriques : allez faire sauter les plombs à Calais, et l’on verra si je suis seul coupable! Je ne vous parle pas de Renault et Nissan qui proposent des bornes …. elles ne sont pas branchées!
    Bon point tout de mëme au vendeur Renault qui a pris ma voiture pour la charger à l’atelier … mais bon, j’ai du m’occuper pendant 2 heures et pour une course qui devait me prendre la matinée, j’y ai passé la journée.
    Mon prochain test : Lille-Noyelles godault

  3. bonjour,
    La voiture électrique c’est out sauf du développement durable!
    La voiture hybride c’est plus de poids et donc plus de consommation!
    C’est discriminant car les automobilistes ne payent pas de TICPE!
    l’électricité produite en heure de pointe et d’ultra pointe est fabriquée avec des énergies fossiles !L’énergie nucléaire est bien elle aussi une énergie fossile? quid du stockage des déchets d’uranium?
    Le plein d’énergie avec des batteries est archaïque , le procédé n’a pas évolué depuis une décennie!Enfin avec quoi fabriqué vous des batteries ? Des matières premières en pénuries donc demain en stress avec des prix qui flambent! quid du recyclage des batteries?on a donné l’habitude au consommateur domestique et professionnel d’effectuer son plein en moins de 5 mn pour parcourir de 500 à 1000 kms! alors les carburants liquide ont de beaux jours devant eux! Si l’électricité se développe, il faudra changer radicalement de technologie, et pour celà au lieu d’être des apprentis sorciers il faut mobiliser la ressource vers la Recherche et développement. Et si le Gaz Naturel , tout naturellement était la molécule de la transition énergétique et la plus propre des énergies fossiles, la plus économique et disponible pour trois siècles! Ceci devrait nous laisser un peu de temps pour trouver une énergie renouvelable accessible aux plus grands nombres pour le bonheur du peuple!car l’électricité ne fait qu’augmenter alors qui pourra se la payer? soyez réaliste, le développement de sera durable seulement s’il est économique!un paysan du plateau de Millevaches avec 1 mm de bon sens! bonne soirée

  4. Nissan va sortir un nouveau véhicule électrique qui pourra se connecter indifféremment sur les bornes publiques (charge rapide en 30 mn) ou sur une prise normale à la maison (cordon fourni – 8 heures pour charge complète)

    Attention, Renault propose désormais ce cordon pour se brancher sur une prise normale au prix de 600 euros ! Quant à la borne spécifique pour la ZOE c’est au moins 1000 euros et pose obligatoire par VEOLIA. On marche sur la tête car normalement RENAULT et NISSAN font partie du même groupe. Or ils n’hésitent pas à se faire concurrence au lieu de s’allier

  5. il me fait chier ce clavier d’ ordinateur !

    veuillez corriger vous memes les erreurs de frappe dans le texte :

    “il faut donc une norme qui valide cet accord afin qu’ un procede
    d’ installation puisse permettre le branchement de tous les types de vehicules :
    donc le probleme ne reside ” etc ………..

  6. ne vous batez pas il y en aura pour tout le monde et je vais tous vous mettre d’ accord :

    la solution est la suivante :

    Dans un premier temps il faut que tous les constructeurs se reunissent
    et se mettent d’ accord afin d’ uniformiser a une echelle internationale tous les equipements que cela soit au niveau des connectiques pour voitures ainsi que celles des bornes qui sont istallees :

    il faut donc une norme ce qui valide cet accord afin qu’ un procede
    d’ istallation puisse permettre le branchement de tous les types de vehicules :

    donc le probleme de reside pas sur la connectique mise en place par les constructeurs automobiles mais bien sur le type d’ equipement
    qui permet de se raccorder au reseau edf au niveau de la voirie ou
    bien chez vous : il faut des bornes universelles qui acceptent tous les types de vehicules

    • Le standard “Mennekes” a été retenu au niveau européen.
      Les futures bornes devraient donc adopter ce type de prises.
      En attendant pour pouvoir se recharger sur les bornes avec différents standards, il reste a utiliser des cordons adaptateurs, par contre ceux ci ont un coût non négligeable, que devront supporter les utilisateurs !

  7. Si quelqu’un est intéressé, j’ai une borne recharge pour voiture électrique (Zoe, Nissan Leaf etc….) à vendre. Elle est toute neuve, de marque Schneider Electrique, c’est celle qui est vendue par Renault, c’est la même que sur la photo (verte et blanche). Attention elle doit être installée dans un garage, c’est pour un particulier pas pour une collectivité.
    email : duma76@laposte.net

  8. La voiture électrique ne va-t-elle pas encore un peu plus justifier le développement du nucléaire en France. Restons vigilants et n’acceptons pas n’importe quoi,.. voiture électrique donc nucléaire, hybride et diesel …= aberrations

    • Le développement du véhicule électrique, peux aussi favoriser l’essor des énergies renouvelables comme l’éolien ou le photovoltaïque, notamment en milieu isolé en campagne !
      Pour vous en convaincre, vous pouvez vous rendre a Meudon la Foret, pour voir un établissement qui a un auvent photovoltaïque d’environ 300 m de long, qui permet de recharger 5 véhicules électriques simultanément en se passant de l’énergie a majorité nucléaire du réseau
      L’hybride diesel est en effet une aberration, l’hybride essence étant beaucoup mieux adapté; par contre le diesel en ville est aussi une aberration, laissons la place au véhicule électrique pour assurer les déplacements urbains !

    • Pas de nucléaire? OK, on roule au charbon, gaz de schiste en vidant les dernières réserves de brut, on recouvre la pays d’éoliennes en priant l’absence d’anticyclône ou de panneaux photovoltaïques en priant le contraire.
      La seule solution à votre problème, c’est retour au vélo pour tous! Plus de bagnole!

  9. il vont se faire autant de fric qu’avec les pompes à essence si je comprends bien…c’est honteux,l’essence est à 20 centimes en afrique ils se prennent tout en taxe…on sera jamais libre: libre de bouger à sa guise c’est pas pour demain,cependant sous de gaulle on roulait ,on se baladait c’etait une distraction ,visiter des endroits etc…ils nous tuent!!!

    • L’essence en Afrique, est en effet peu chère, mais en contrepartie, le nombre de routes asphaltées est aussi très faible.
      En France si nous ne voulons pas payer la TIPP, il reste la voiture électrique, dont le prix de reviens au niveau carburant rappelons le est de 1,5€ pour parcourir 100kms !

Moi aussi je donne mon avis