La vidéo glaçante d’un iceberg géant qui se détache d’un glacier

Au Groenland, un iceberg large de 6 km, profond de 800 mètres et long de 1,6 km s’est détaché d’un glacier en une demie-heure.

Rédigé par Paul Malo, le 12 Jul 2018, à 11 h 25 min

En 1 min 40 chrono, une vidéo du glacier Helheim, au Groenland, filmée le 22 juin dernier, retrace en time-lapse, comment un iceberg géant se détache d’un glacier en une demie-heure.

Une hausse inéluctable du niveau des mers

Une équipe de scientifiques new-yorkais a passé une dizaine d’années à observer l’évolution des glaciers et des eaux du Groenland. « La hausse du niveau des mers est indéniable et pas sans conséquences », explique le professeur David Holland, qui dirige les recherches. « Capturer comment il se détache est à couper le souffle. » En 30 minutes, c’est l’équivalent de 3 % de la glace apportée en 1 an à la mer par le Groenland qui s’est détaché.

Les images impressionnantes de ce « vêlage », de cette séparation d’icebergs, ont vite fait le tour de la Terre. Elles sont l’illustration concrète de tous les discours d’alarme sur la hausse des niveaux des mers. Car du fait du changement climatique, le glacier constitué par une accumulation de neige transformée en glace s’écroule sous son propre poids, sans que la quantité de neige tombée compense les volumes détachés. Résultat : le volume de glace jusque-là stocké sur le continent s’ajoute à la mer.

Les glaciers du Groenland fondent de plus en plus vite

À l’heure actuelle, selon les chercheurs, le niveau des océans monte de 3 millimètres par an, ce qui est tout sauf bénin pour les populations côtières comme pour les terres et îles proches du niveau de la mer. Un millimètre est dû à la fonte des glaciers des montagnes, un autre est causé par la fonte des deux calottes polaires, le dernier étant la conséquence de la dilatation thermique des océans, le volume l’eau chaude étant supérieur à celui de l’eau froide.

Selon les observations de la Nasa, le glacier Helheim a déjà reculé de 4 kilomètres entre 1998 et 2013, s’affinant d’une bonne centaine de mètres. Un phénomène qui s’accélère : comme la masse de glace freinant les vêlages se réduit, le glacier s’effondre d’autant plus rapidement.

Illustration bannière : Un iceberg se décroche de la banquise – © ziggysofi
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




3 commentaires Donnez votre avis
  1. C’est vrai la glace est glaçante!!!!!!!!!!!!!!!!!

  2. Merci d’utiliser les mots corrects pour décrire une situation. La banquise est de l’eau de mer gelée. Ici, il s’agit d’un glacier, formé d’eau douce. Revoyez votre titre qui est erroné. De même dans l’inter titre « la banquise fond de plus en plus vite » qui n’est appuyé par aucun élément du paragraphe. Il s’agit ici d’un GLACIER, pas d’eau de mer!
    Au fait, le Groenland a accumulé en ce moment 100 Gigatonnes de glace de plus que la moyenne 1981-2010. Et si un glacier vèle, c’est justement qu’il y a de la glace à éliminer. C’est quand un glacier recule qu’on s’inquiète…

    • Pauline Petit

      Merci idrolix pour ces précisions ! Nous avons corrigé.

Moi aussi je donne mon avis