Des vélos de fonction à disposition des salariés

Des flottes de vélos en libre-service sont désormais installées dans les entreprises françaises pour que leurs collaborateurs puissent se déplacer à leur guise.

Rédigé par Aurélie Giraud, le 22 Feb 2020, à 18 h 15 min

Start-up ou grand groupe du CAC 40, de plus en plus d’entreprises équipent leurs locaux de vélos pour le déplacement quotidien des salariés. Un mode de transport écologique que les employeurs privilégient à petits pas.

Une demande de plus en plus forte

Les grandes villes françaises déploient des centaines de kilomètres de pistes cyclables. La capitale compte aujourd’hui un réseau cyclable de 371 kilomètres. Les villes aménagent les espaces dédiés au vélo et projettent de les multiplier dans les années à venir. Dans le même temps, certaines entreprises ont troqué la voiture pour le vélo de fonction, avec ou sans assistance électrique. Antoine Repussard, PDG de Zenride, une entreprise qui propose de la location de vélos, explique dans des propos rapportés par Le Parisien(1) : « Nous équipons déjà une dizaine de start-up, trois groupes du CAC 40 et nous sommes en négociation avec deux autres groupes. »

La mobilité durable est de plus en plus présente dans les discussions d’entreprises. Il s’agit d’amener les salariés à sortir de la voiture individuelle. D’après Arnaud Félix, directeur de Practice chez Kisio, un pôle d’expertise B to B spécialisé dans la mobilité, l’usage du vélo dans les entreprises représente environ 2 % à 3 % des salariés français mais le potentiel pourrait aller au-delà des 10 %. Alors que les objectifs nationaux tendent vers une réduction de la pollution de l’air, les entreprises sont plutôt enthousiastes. En effet, elles ont tout à y gagner. Le vélo est un moyen de transport pratique, écologique, bon pour la santé et économique. Il est également plus rapide en ville que la voiture, qui roule à 14 km/h en moyenne contre 15 km/h pour le vélo.

Retrouvez nos conseils pour s’équiper quand on fait du vélotaf

Un crédit d’impôt pour encourager les entreprises

vélo véhicule de fonction

Le gouvernement français encourage le vélo comme véhicule de fonction – © Odua Images

Le gouvernement a mis en place une réduction d’impôts pour les entreprises mettant gratuitement à disposition une flotte de vélos pour leurs collaborateurs. Une façon d’encourager les entreprises à développer les trajets à vélo de leurs salariés. Pour le gouvernement, c’est un enjeu de taille. Il s’agit de favoriser le recours à des modes de transports plus propres pour les trajets domicile-travail. Le but ? Réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Ainsi, une entreprise peut réduire du montant de son impôt sur les sociétés les coûts investis dans la flotte de vélos, y compris électriques, mais aussi la location et l’entretien dans une limite de 25 %. Toutefois, il faut noter que cet avantage fiscal ne concerne que les entreprises soumises à l’IS (impôt sur les sociétés). Les entrepreneurs individuels soumis à l’impôt sur le revenu ne bénéficient pas de cette aide. De leur côté, les salariés peuvent profiter d’une indemnité kilométrique à hauteur de 0,25 euros par kilomètre parcouru. Pour un salarié qui parcourt 5 kilomètres chaque jour domicile-travail aller et retour, cela équivaut en moyenne à 50 euros ajoutés chaque mois sur son salaire.

Bee Cycle, une start-up qui monte

vélo véhicule de fonction

Faciliter l’utilisation de vélos pour les employés – © Bobex-73

Même si la transition est plutôt lente, les entreprises prennent des initiatives en proposant des parcs de vélos électriques. Les salariés peuvent alors bénéficier de la location d’un vélo avec une option d’achat. Ils choisissent entre un vélo classique, électrique ou pliant. L’employeur prend en charge 70 % du prix de la location. La maintenance peut également être partagée entre l’entreprise et le salarié. De même que pour l’assurance.

À Bordeaux, la start-up Bee Cycle accompagne les entreprises qui veulent proposer des vélos à assistance électrique de fonction. Alors que l’achat de flotte de vélos électriques peut coûter cher, Bee Cycle propose une location de longue durée. Le salarié peut disposer d’un vélo électrique haut de gamme à utiliser au quotidien pour ses trajets mais aussi le week-end s’il le souhaite. Cela lui permet d’éviter le stress des embouteillages, de favoriser son bien-être en faisant de l’exercice et d’économiser de l’argent tout en préservant l’environnement. De son côté, l’entreprise renforce sa démarche RSE. Même s’il y a encore du chemin à parcourir pour faire du vélo le moyen de transport principal des Français, ces derniers réalisent peu à peu à quel point pédaler peut leur simplifier la vie. De même, les effets bénéfiques du vélo sur la santé n’ont plus à être prouvés.

Illustration bannière : Un vélo comme véhicule de fonction – © Krakenimages.com
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis