Urban’Ext transforme les briques de lait en mobilier urbain

Rédigé par Annabelle, le 25 Nov 2013, à 11 h 58 min

Une entreprise française recycle les briques alimentaires Tetra Pak pour les transformer en tables, poubelles et pots de fleurs !

Quand les déchets deviennent matière première

CC : Tetra Pak

CC : Tetra Pak

Saviez-vous qu’une brique Tetra Pak pouvait se transformer en une matière première solide, durable et imputrescible ?

Ceci est rendu possible en entrant dans une logique d’économie circulaire. Notre modèle actuel est essentiellement basé sur une économie linéaire, dans laquelle on extrait, fabrique, consomme et jette.

En pensant économie circulaire et cercle vertueux, on ne gaspille plus les ressources mais on les valorise.

 

De cette manière, une simple brique de lait peut devenir un matériau économique et écologique.

Le recyclage des briques alimentaires

De quoi est fabriquée une brique alimentaire ?

Une brique alimentaire Tetra Pak est composée à 73 % de carton et papier, 22 % de polyéthylène (plastique) et 5 % d’aluminium.

Cette superposition de matériaux rend difficile le recyclage, d’un point de vue technique. Il faut alors procéder en plusieurs étapes.

table-pique-niqueAinsi, on commence par séparer les déchets papier du reste en plongeant les briques dans un bain d’eau froide. Grâce à l’action des machines, les pulpeurs, on obtient les 3 composants seuls : le papier, le PE et l’aluminium.

Le papier partira sur la chaîne de recyclage des papetiers pour être principalement transformé en papier toilette. L’alliage PE et alu deviendra du Traid.

Chez Urban’Ext, le traid est transformé, injecté-compressé puis transformé en bastaing ou en poteau. Il sera alors usiné et travaillé presque comme du bois pour concevoir un mobilier urbain d’une grande longévité.

etoilePour concevoir une table, il faudra compter 24 000 briques de lait, pour une poubelle presque 9 000 !

Le produit fini possède de grands avantages : pas d’entretien, résistant, ignifuge, etc.

Urban’ext lauréat du prix Créa Vienne

La petite entreprise basée à Montmorillon a su convaincre le jury du concours Créa’Vienne qui récompense les projets les plus innovants du département de la Vienne.

Voici en images Manuel Chevreuil, à la tête d’Urban’Ext, qui explique comment il fabrique son mobilier urbain.

*

Je réagis

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Passionnée de voyages et de rencontres en tout genre, j'adore prendre mon sac-à-dos et voir ce qui se passe ailleurs ! Consommer responsable est devenu une...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis