Une lessive écologique, c’est quoi ?

Rédigé par Nolwen, le 11 Mar 2011, à 19 h 08 min

Des base lavantes d’origine végétales

Les bases lavantes (tensio-actifs) de la lessive écologique idéale doivent être d’origine végétale (sucres, céréales, huile de colza, coprah…) afin de permettre à la lessive d’atteindre une biodégradabilité maximale.

  • La lessive vert n’utilise ni phosphates, ni N.T.A, ni E.D.T.A, ni Perborates, des substances polluantes pour l’eau,
    .
  • Les agents séquestrant : ces agents anti-calcaires doivent être facilement biodégradables,
    .
  • Les enzymes naturels : les enzymes facilitent la dissolution de la saleté dans l’eau. Ils doivent être issus d’organismes certifiés non OGM,
    .
  • Les huiles essentielles, utilisées pour leur propriétés antiseptiques et anti bactériennes ainsi que pour leur pouvoir rafraîchissant et leur bonne odeur, doivent être Biologiques.

Le test OCDE 302B  :  en milieu aérobie (en présence d’oxygène) : les molécules organiques présentes dans la formulation d’un détergent doivent être décomposées en molécules simples neutres sur l’environnement, sans effet sur le CO2, l’eau ou la biomasse.

Qu’est-ce qu’une lessive biodégradable ?

1- Ce sont les fameux «tensio-actifs» qui doivent être biodégradables. Ces agents lavant doivent faciliter la pénétration de l’eau et décoller les salissures du linge. Or, dans une formule de lessive, d’autres éléments peuvent être utilisés qui, combinés entre eux, peuvent avoir des effets néfastes sur l’environnement.
.
2-  La  biodégradabilité ultime : les molécules d’une lessive peuvent être cassées mais rester tout autant toxiques. C’est la biodégradabilité finale de la lessive qui importe vraiment : la lessive doit se décomposer en CO2, en eau et en sels minéraux, non toxiques.
.
3- La biodégradabilité doit être complète mais également rapide, pour que la lessive n’ait pas le temps de polluer l’environnement.
.
4- La législation impose que 60 % des agents lavant au minimum soient biodégradables. Idéalement, les 40 % restants doivent également être biodégradables (1).

Pour être rigoureux, il faut mesurer la biodégradabilité d’une lessive sur le produit complet, non dilué.

Un exemple de lessive écologique

La lessive en poudre écologique ultra concentrée de l’Arbre Vert est un exemple de détergent écologique élaboré pour garantir un lavage aussi efficace des textiles que les produits classiques.

Cette lessive est à base de savon végétal et de bicarbonate de soude pour augmenter la dissolution des taches et adoucir l’eau .

L’astuce lessive  : les eaux usagées de la lessive peuvent être réutilisées pour  arroser les plantes.

*

(1) Les textes européens et l’écolabel européen qui autorise l’utilisation de dérivé pétrochimique et n’impose que la biodégradabilité des tensio-actifs.

 

Tout savoir sur les moyens de lessive écologiques  :

Entretien écolo : les produits de la boutique !

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Fan de consoGlobe depuis longtemps, j'apprécie de contribuer à son incroyable richesse de temps en temps pour redonner un peu de ce qu'il m'apporte : une...

7 commentaires Donnez votre avis
  1. « Pire que les phosphates, les tensioactifs » Vraiment n’importe quoi !! Jamais vu ça !!

    Même le savon le plus « écolo » est composé de tensioactif (la saponification « classique » consiste à fabriquer des tensioactif anionique). C’est la particularité des tensioactif qui permet justement le nettoyage (puisque ça permet de rendre miscible la crasse – graisse ou autre – avec l’eau ) .

    Le domaine est donc très vaste (on peut citer donc les savon, les détergent, les émulsifiant, etc…) mais en aucun cas, un produit sans tension-actif ne peut être appelé « savon » ou « lessive »….sinon, c’est juste de la connerie commerciale !!

    Le tout est de savoir quel tensio-actif utiliser !

  2. tas raison

  3. si il y a une recette dans l’article 10 astuces pour laver son linge économique.

  4. Et là on voit bien qu’on est sur un site commercial avant tout…
    Pas de paragraphe dans l’article sur comment fabriquer sa lessive soi-même.

    Pourtant avec des cendres et du bicarbonate. Ajouté à du vinaigre blanc pour l’adoucissant.

    • si il y a une recette dans l’article 10 astuces pour laver le linge de manière économique

  5. Dans les lessives écologiques, les matières actives sont d’origine naturelle, issues de ressources renouvelables

    Les matières actives, ces fameux « tensio-actifs ioniques ou anioniques » et les conservateurs utilisés dans les lessives écologique, sont tous d’origine végétale ou minérale. Les matières employées sont renouvelables.

    Ces matières peuvent, par exemple, être issues :

    de la pomme
    du citron
    de la betterave
    de la noix de coco
    de l’argile

Moi aussi je donne mon avis