Un cas de grippe aviaire confirmé dans le Pas-de-Calais

Un premier cas de grippe aviaire a été découvert dans le nord de la France. Des mesures sanitaires de précaution ont été prises immédiatement.

Rédigé par Sybille de la Rocque, le 29 Nov 2016, à 10 h 25 min

Un cas de grippe aviaire a été découvert parmi un groupe de canards sauvages du Pas-de-Calais. Tous les oiseaux du groupe ont été abattus et deux secteurs de surveillance ont été renforcés.

Un cas de grippe aviaire dans un groupe d’oiseaux appelants

Un cas d’influenza aviaire hautement pathogène (IHAP) H5N8, autrement dit de grippe aviaire, a été confirmé, à Marck, une commune du Pas-de-Calais parmi des canards sauvages retrouvés morts. Selon une annonce du ministère de l’Agriculture, ce cas a été détecté parmi des oiseaux « utilisés comme appelants pour la chasse au gibier d’eau ».

Sur place, la Direction départementale de la protection des populations a immédiatement mis en place des mesures de gestion et dans deux secteurs de la région, des visites systématiques de vétérinaires ont été annoncées. Elles permettront de vérifier l’application stricte des mesures de confinement et de biosécurité des élevages. Ces mesures impliquent notamment un confinement obligatoire ou la pose de filets, qui permettent d’empêcher tout contact avec les oiseaux sauvages.

canards-sauvages-grippe-aviaire

La France devrait toutefois retrouver son statut indemne d’IHAP

Dans un communiqué, le ministère de l’Agriculture a déclaré que « le lieu de détention des oiseaux trouvés morts est situé au sein d’une zone dont le niveau de risque avait été réévalué et considéré comme élevé par arrêté ministériel du 16 novembre dernier, suite aux nombreux cas détectés en Europe tant au sein des populations d’oiseaux sauvages que d’élevages ». Le ministère rajoute que « la période de migration de certaines espèces joue certainement un rôle majeur dans la diffusion de ce virus ».

Dans la mesure où ces appelants ne faisaient pas partie d’un élevage d’oiseaux domestiques à vocation commerciale, cette découverte ne devrait pas affecter le statut international de la France au regarde de l’influenza aviaire. Cet épisode ne devrait donc pas empêcher la France de retrouver le statut indemne d’IHAP le 3 décembre prochain.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis