Le tourisme communautaire pour voyager en totale immersion

Rédigé par Annabelle, le 23 Feb 2014, à 15 h 13 min

Le tourisme communautaire est défini comme un tourisme « local et géré par la communauté qui, par conséquent, reçoit une bonne partie des bénéfices». Autrement dit, le tourisme rural communautaire est un tourisme solidaire en circuit court, géré directement par les populations accueillantes.

Tourisme communautaire et pays du Sud

Le tourisme communautaire est parfois appelé tourisme autochtone ou tourisme indigène.

Ces désignations évoquent toutes deux le fait que dans cette forme de tourisme responsable surtout développée dans les Pays du Sud, c’est la population locale qui gère elle-même et de façon directe l’accueil des visiteurs.

fleche tourisme communautaireDe cette manière, les locaux gardent le contrôle des activités touristiques proposées sur son territoire. C’est l’exact opposé du tourisme de masse qui propose, la plupart du temps, des circuits touristiques en marge des populations locales.

Et lorsque les tour-opérateurs intègrent les rencontres avec les locaux dans leurs « packs vacances », rien ne garantit les retombées sociales et économiques positives sur ces derniers. Trop souvent même, on déplore le phénomène de « folklorisation » des cultures, aux conséquences sociales et culturelles désastreuses.

 tourisme communautaireL’écovolontariat est l’une des formes les plus appréciées du tourisme communautaire.

etoile139Dans le cadre du tourisme communautaire, c’est la communauté elle-même qui est à l’initiative de l’activité touristique. Elle se charge également de distribuer les bénéfices aux hôtes, de manière équitable. Enfin, c’est encore une fois la communauté elle-même qui décide d’attribuer une part des bénéfices à divers projets locaux comme la réfection d’un bateau de pêche par exemple, dont tous les membres pourront profiter.

Le tourisme devient ainsi pour le pays qui accueille un véritable atout économique, tout en s’intégrant aux autres activités du village. Grâce à un tissu économique redynamisé, la population bien souvent rurale et pauvre a ainsi la possibilité de mettre en oeuvre des projets bénéficiant à toute la communauté.

picto-arbre191510Le tourisme apporte des revenus complémentaires à des populations rurales qui offrent une toute autre perspective au voyageur. Le tourisme rural communautaire permet en outre de promouvoir les atouts tant culturels que naturels d’une région.

*

> suite : des séjours en totale immersion

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Passionnée de voyages et de rencontres en tout genre, j'adore prendre mon sac-à-dos et voir ce qui se passe ailleurs ! Consommer responsable est devenu une...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Oui, le tourisme communautaire est une très bonne façon de voyager responsable. Vous pouvez retrouver le témoignage de Javier qui a durant 6 ans travaillé sur une mission de tourisme communautaire dans son pays, l’Équateur, pays pionnier dans ce type de développement touristique.
    C’est par -là ! blog.via-sapiens.com/une-experience-de-tourisme-communautaire/
    Merci et à bientôt.

Moi aussi je donne mon avis