Les grandes figures de la transition écologique – Thierry Salomon, porte-parole du scénario Négawatt

Ingénieur énergéticien né en 1954, cofondateur de l’association NégaWatt et vice-président de cette même association, Thierry Salomon oeuvre à un projet ambitieux : changer le visage énergétique de la France par l’utilisation des renouvelables et la maîtrise de l’énergie.

Rédigé par Camille Peschet, le 11 Aug 2019, à 15 h 55 min

Thierry est cofondateur de l’association NégaWatt et vice-président de cette même association qui milite pour que la transition énergétique française s’opère à partir de 3 piliers : sobriété, efficacité et énergies renouvelables. Pour les membres de NégaWatt, dont Thierry Salomon, le passage au 100 % d’énergies renouvelables à l’horizon 2050 est possible si tout est mis en oeuvre pour réduire notre consommation énergétique dès maintenant. Il est possible de réduire jusqu’à 2/3 notre consommation d’énergie, et ce tout particulièrement dans le secteur du bâtiment avec une division par deux de la consommation énergétique. Les propositions et les projections sont expliquées dans le scénario Négawatt, remis à jour régulièrement.

Thierry Salomon, « l’homme qui veut nous refroidir »

Né en 1954, Thierry Salomon a oeuvré dés ses années étudiantes pour limiter la consommation des énergies fossiles et la déforestation. C’est ainsi qu’il conçoit dans ses travaux de recherche des fours solaires pour répondre aux besoins des céramistes et forgerons dans les pays du Sud dans le but de limiter la déforestation.

Thierry Salomon

L’optimisation énergétique et environnementale des bâtiments, le sujet de prédilection de Thierry Salomon © wk1003mike

En 1978, il fonde à Montpellier, l’association Gofoast, là encore pour lutter contre la déforestation et promouvoir les énergies renouvelables. Suite à un travail sur l’habitat, il découvre les potentiels d’économie d’énergie dans le secteur du bâtiment. En 2001, il développe la coopérative Izuba énergies : un bureau d’étude et éditeur de logiciel pour « l’optimisation énergétique et environnementale du bâtiment ».

Dans son parcours, mouvements contestataire et lectures

Au-delà de ces études, Thierry Salomon est arrivé à ces questions écologiques et énergétiques à la suite des différents mouvements contestataire des années 70 avec le plateau du Larzac et la montée des objecteurs de conscience. Il a également été très marqué par le livre d’Ivan Illitch : « Énergie et Équité » qui le fait réaliser que « la technique doit être au service de l’homme et non l’inverse ».

NégaWatt, un scénario de plus en plus écouté

Le scénario Négawatt est aujourd’hui de plus en plus écouté avec une reprise des grandes idées par l’Ademe. Porte-parole de l’association, il intervient très régulièrement pour le présenter au sein de conférences ou devant des représentants politiques.

Un remise en question du nucléaire également entendu par des corps d’état souvent pro-nucléaire

Le scénario Négawatt qui prône de passer des énergies de stocks, uranium y compris aux énergies de flux, a amené Thierry Salomon comme l’ensemble des autres membres de ce scénario, à défendre une sortie du nucléaire. Afin que l’argent dépensé actuellement au maintien et à la construction de nouvelles centrales soit réorienté vers le développement des énergies renouvelables.

Thierry Salomon

Thierry Salomon, pour ne sortie maîtrisée du nucléaire © Daniel Prudek

Une sortie maîtrisée du nucléaire permettrait en plus d’utiliser le savoir faire des différents corps de métiers présents dans ce secteur, tout particulièrement dans la gestion du risque, au service des nouvelles énergies. Cette expertise dans la gestion du risque est particulièrement intéressante avec la montée en puissance, tel que le prévoit le scénario, du biogaz.

Une inquiétude face à la lenteur des actions mises en oeuvre

Si Thierry Salomon sent que les choses avancent dans le bon sens, il ne cache pas son inquiétude par rapport à la prise en compte trop lente de l’urgence climatique. Il espère qu’il ne sera pas trop tard, même avec une prise en compte tardive, pour limiter le réchauffement climatique à +2°C à la fin du siècle.

Illustration bannière : Thierry Salomon – capture d’écran YouTube – convivialisme
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Portée par un cadre familial m'ayant sensibilisée à une consommation responsable et en faveur d'une production énergétique renouvelable, je me suis...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis