TerraCycle, lance une nouvelle brigade Tassimo : buonissimo !

Rédigé par Annabelle, le 15 May 2012, à 17 h 21 min
Cet article a été sponsorisé, mais nous gardons
notre liberté éditoriale et y avons écrit ce que nous pensons.

Vous connaissiez déjà les Brigades d’instruments d’écriture TerraCycle sponsorisées par Bic (si ce n’est pas le cas, jetez un oeil ici !) TerraCycle continue le combat avec un autre partenaire : Tassimo qui propose de recycler ses Tdiscs et les emballages en alu de ses paquets pour leur donner une seconde vie ! Bravissimo !

Collecte durable Tassimo, valorisez vos déchets

La mode du café à la maison comme au café ne cesse de recruter des adeptes.

Les accros au Nespresso se comptent par millions. Quant à la Tassimo, appareil multi-boissons permettant de préparer du café bien sûr mais aussi du thé et des boissons chocolatées, elle mise sur la réponse aux goûts diversifiés de chacun.

Cet atout, c’est aussi le défaut de ce type de produit : la profusion de dosettes à usage unique, qui remplissent les poubelles.

Pour que les consommateurs puissent profiter de leur boisson chaude sans culpabiliser ni être taxés de pollueurs, Tassimo s’est donc associée à TerraCycle pour inciter les buveurs à collecter et recycler leur Tdiscs (le nom donné aux dosettes Tassimo) ainsi que leur emballage.

La collecte est gratuite et permet de transformer les Tdiscs et emballages en aluminium en produits d’usage courant, leur évitant de cette manière de finir à la décharge ou en centre d’incinération. C’est le fameux transcyclage, fer de lance de TerraCycle : la plupart des déchets peuvent être transformés et valorisés afin de se rendre utiles, une seconde fois !

Comment rejoindre la Brigade Tassimo ?

  • Créez tout d’abord votre compte sur le site internet de TerraCycle (www.terracycle.fr)
  • Rejoignez la Brigade Tassimo
  • Rassemblez vos Tdiscs dans n’importe quel carton que vous pouvez fermer
  • Demandez une étiquette de transport prépayée en cliquant sur « envoyez-nous vos déchets » lorsque vous êtes sur votre compte. L’étiquette vous sera envoyée par courrier électronique
  • Imprimez l’étiquette et collez-la sur votre carton, l’envoi de votre colis est totalement gratuit !
  • Pour optimiser le transport, Tassimo vous invite à envoyer un minimum de 200 Tdiscs et/ou leur emballage (soit un poids minimum de 3,7 kg).

Les Tdiscs et leur emballage deviendront arrosoirs, pots à crayon, sacs fourre-tout… Une bonne initiative permettant de réduire efficacement le poids des déchets et rendre le monde plus propre !

*

Je réagis

Sur le même thème :

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Passionnée de voyages et de rencontres en tout genre, j'adore prendre mon sac-à-dos et voir ce qui se passe ailleurs ! Consommer responsable est devenu une...

21 commentaires Donnez votre avis
  1. Je voudrais devenir un point de collecte, comment puis-je faire ?

  2. Bonjour,
    Ne trouvant aucune brigade Tassimo, prés de chez moi, je me sens concernée par le recyclage de mes dosettes usagés et je désirerai une étiquette d’envoi de votre part, que je n’arrive pas à obtenir.
    Cordialement.
    Maly

  3. Bonjour,

    J’ai adhéré au brigade T Tassimo. Il y avait encore de la place. J’ai peut être tardé à envoyé le premier colis, maintenant que j’ai mis la brigade en place : autorisation, publicité sur le lieu de collecte etc…je suis sur la liste d’attente et je ne peux pas obtenir de document pour les frais de transport.
    J’ai comme l’impression que c’est une façon de se donner bonne conscience mais, pour moi, cela ne fonctionne pas.

    Bon courage à ceux qui essaie !!

  4. Bonjour,
    Ne trouvant aucune brigade Tassimo, prés de chez moi, je me sens concernée par le recyclage de mes Tdisc usagés et désire une étiquette d’envoi de votre part.
    Cordialement.
    May
    Code Postal :83500

  5. Moi je dis c’est cool car les déchets sont rachetés par la société Terracycle au profit d’une asso de votre choix…….

  6. Pour moi, la marque cherche juste à se donner bonne conscience!
    Je serais curieuse de savoir combien d’utilisateurs tassimo ont été informés de ce recyclage possible. Et pour ceux qui l’ont été, la mise en pratique très contraignante et difficile d’accès a du en décourager plus d’un.
    Concernant l’efficacité de ce recyclage et le réel bénéfice, ça me laisse songeuse…

  7. Certes, initiative louable. Mais quid du bilan carbone de ce mode de collecte? On va générer plus de volum de fret donc plus de trafic. Sans compter l’impression des étiquettes. Si toutefois tout le monde joue le jeu. Mais quid d’un partenariat avec les centres de collecte et de tri des déchets? Les gens iront certainement plus volontiers vers leur bac jaune qu’à la Poste ou chez Géodis. Il faudrait peut-être déjà communiquer sur l’évolution des capacités de recyclage. Pour l’aluminium par exemple, dont vous évoquez dans autre article le potentiel de recyclage et le déficit des éco-gestes à l’échelle mondiale.

    • Merci pour votre remarque. Permettez-moi de vous répondre sur l’utilisation des transports pour collecter les dosettes. Nous avons fait de nombreuses études de cycle de vie sur les déchets que nous collectons en tenant compte de notre modèle de collecte et de tous les éléments qu’il implique. Le résultat est toujours que l’impact carbone des produits que nous fabriquons grâce au matériel collecté est toujours beaucoup moins important que l’impact carbone provenant de la fabrication des mêmes produits à partir de matière première vierge. La raison pour cela est l’impact carbone de l’extraction des matières vierges. Si vous souhaitez recevoir des exemples de ces études de cycle de vie je vous invite à nous écrire sur service.consommateurs@terracycle.eu. Merci!

  8. Je trouve la remarque de riche30 tout à fait judicieuse
    Je ne parlerai pas de snobisme, mais d’une desinformation sur les circuits de fabrication de ces dosettes.
    j’aimerai que site comme celui ci soit plus critique vis à vis de produits qui « créent » du « déchet » avec des articles plus affrondis: du cycle de fabrication au cyle de recyclage (où, comment, par qui) pour que les internautes puissent se faire une opinion réelle sur le sujet.

    Pour ma part je fais du café avec une machine expresso sans dosette. Autre alternative à la cafetière electrique, le cafétière italienne…On voit bien qu’il y a pleins de solutions pour éviter la dosette polueuse

  9. j attendais cela depuis longtemps,je vais donc continuer a stocker mes t discs afin d en faire des objets utiles ;;tres bonne initiative

  10. Je bois 1 café par jour avec ma tassimo.
    Faire une cafetière pour 1 tasse me paraît difficile. Aussi 1 filtre pour 1 tasse ne me paraît pas plus écologique qu’une dosette maintenant recyclable. Je lis donc ce sujet avec sourire.

    • les filtres ça va au compost. Sinon il existe des filtres permanents. J’utilise ça à mon travail. Le même depuis des années. Certes en plastique mais un petit coup sous un filet d’eau et ça repart.

    • Il existe des cafetières italiennes pour une ou deux tasses qui servira des centaines de fois et sont intégralement recyclables via le tri sélectif.
      Il suffit de chercher un peu, et le café est excellent si la mouture de départ est de qualité

  11. Je bois 1 café par jour avec ma tassimo.
    Faire une cafetière pour 1 tasse me paraît difficile. Aussi 1 filtre pour 1 tasse ne me paraît pas plus écologique qu’une dosette maintenant recyclable. Je lis donc ce sujet avec sourire.

    • Il est possible de faire votre café avec machine expresso (à prix d’achat très légerement au dessus de la Tassimo) et café moulu. Pas de dosettes, café excellent, on se libère de verser une « rente » à la marque en question qui ne se gene pas pour nous soutirer de l’argent jusqu’au dernier café, au fur et à mesure…
      Et niveau écologie, c’est nettement mieux!
      Il ne faut négliger cela sous pretexte que l’on boit un café par jour. Car meme une dosette par jour, au bout d’une année, la quantité de déchets est énorme!

  12. Franchement, même recyclées ces dosettes sont une catastrophe écologique. Gaspillage de ressources naturelles et d’énergie pour les fabriquer, gaspillage d’énergie et de temps pour les recycler. Quel esclavage que cette consommation à tout-va!

  13. Encore un snobisme inutile.
    Quand on voit le prix de revient du café de ces dosettes au kilo, il y a de quoi se demander si on ne devient pas débiles.
    Moi, je fais mon café dans une cafetière électrique normale, achetée 25€ il y a 9 ans (je n’en changerai que lorsque elle ne marchera plus, et si je n’arrive pas à la réparer)et je mets dedans du café bio, commerce équitable, que tout le monde trouve excellent.
    Ayant été publicitaire pendant 30 ans, je sais reconnaître l’objet utile de l’objet futile, et ces cafetières en sont un !

  14. Je ne dirai pas mieux, c’est le bon sens qui a parlé.
    Je reconnais que ce café est délicieux (il m’arrive d’en boire chez les amis) mais malgré cela j’ai résisté à cet achat couteux autant pour mon porte monnaie que pour la planète.

  15. Recycler un produit inutile à la base ?
    La seule solution est quand même de ne pas acheter ces dosettes, produits issus d’une pure démarche marketing !

    • Très juste !!!

    • Je tiens juste à rajouter que quand l’objet diabolique est un cadeau (empoisonné donc, mais heureusement au figuré), qui plus est par la famille proche, on peut difficilement refuser. Pour autant cette machine ne sert que rarement. Quand on reçoit…

Moi aussi je donne mon avis