Combien coûte 1 heure de cafetière Nespresso ?

On les trouve partout dans nos cuisines, au bureau, toujours prêtes à délivrer un café au moment voulu : les machines à dosettes ou capsules, si faciles à utiliser, qui promettent un café parfait avec une « dose ». Mais pour cela, elles restent allumées pendant de longues heures parfois. À quel prix ?

Rédigé par Jean-Marie, le 3 May 2016, à 11 h 15 min

Les machines à café type Nespresso sont devenues banales dans notre paysage quotidien. Grand succès commercial, ces machines à café ont de vrais aficionados bien qu’elles ne soient pas sans reproche d’un point de vue écologique.

Nespresso capsule

On les critique souvent du fait des dosettes à café. Mais on ne parle pas de leur consommation électrique, notamment par rapport à celle d’autres appareils familiers.

1 heure de machine à café, c’est 0,16 à 0,17 euros

Soit environ 1 euro pour 6-7 heures d’utilisation et de consommation électrique

Les calculs sont faits avec deux exemples. Cependant, les machines à expresso, type Nespresso ou Senséo sont maintenant très nombreuses sur le marché et leurs puissances sont en général comparables.

< La Cafetière SENSO PHILIPS Quadrante, 1450 W : 22 centimes de l’heure

< La Cafetière KRUPS Nespresso Essenza, 1260 W : 19 centimes de l’heure

La consommation électrique d’une cafetière Nespresso éteinte et en veille est de 17 kWh, soit 2,50 euro sur un an avec un kW à 0,15 euro : en effet, elle est sensée ne rien consommer en veille, mais en réalité, elle maintient une petite quantité d’eau chaude et consomme plus que les 2 Watts annoncés pour la consommation en veille.

Leur émission de C02 annuelle tourne autour de 1 kg.

L’impact écologique des machines à expresso provient surtout de la densité énergétique de leur processus de fabrication sophistiqué mais également des consommables qu’elles utilisent, les capsules, et leur cycle de vie bien trop court, dans les deux ans. Parmi les plus basses de tous les appareils électroménagers ou électroniques.

 

Illustration bannière : café expresso – © marmo81 Shutterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Jean-Marie Boucher est le fondateur de consoGlobe en 2005 avec le service de troc entre particuliers digitroc. Rapidement, il convertit ses proches et sa...

21 commentaires Donnez votre avis
  1. Encore ressortit de derrière les fagot et bien réchauffé.

  2. Article intéressant, mais:
    – Watt/h ça n’a aucun sens, c’est comme parler de kmh/h
    – De même, les kW c’est une unité de puissance et pas de consommation. Si la cafetière avait une puissance de 17 kW en veille (puissance d’une dizaine de convecteurs), cela vous coûterait beaucoup beauuuucoup plus cher.
    La cafetière a donc une consommation annuelle de 17 kWh en veille, ce qui correspond environ à une puissance en veille de 1,97W (1,97x24hx365j = 17kWh)

    Watt = Puissance (équivalent de la vitesse)
    Watt-heure = Consommation (équivalent de la distance)

    Sinon analyse intéressante sur le fond

    • Et qui d’ailleurs confirme la règle approximative que 1 watt en continu c’est à peu près 1 euro/an.

  3. 12v en 220V (230 j’imagine, c’est la norme depuis 1986) avec 500W ne permettra pas de connecter une cafetière d’environ 1400W
    Sorry

  4. Les amateurs de Nespresso sont dans l’excès et les détracteurs aussi !

    En effets, je suis amateur de bon café et j’ai fait l’acquisition, après avoir essayé différents types d’expresso, d’une machine à café avec broyeur “Delonghi”.
    C’est le genre de machine qui est la plus proche des expresso type bistrot.
    On choisi sa marque et son type de café préféré, on peut régler la finesse de la mouture, la quantité… et cerise sur la gâteau, il n’y a pas d’emballage superflu.
    Ces machines sont plus chères que des machines à dosettes, mais vu le prix des dosettes, on s’y retrouve très rapidement.
    Seul bémols, la consommation d’eau et le bruit du broyeur(certaines marques sont très silencieuses, mais souvent très chères, car réservée aux professionnels : “Saeco” par exemple).

    J’ai l’occasion de boire régulièrement du nespresso chez mon père qui en est équipé, et je ne le trouve pas meilleur.
    J’ai eu une senseo et le café était moins bon.
    Le gros défaut des machines à dosettes par rapport à une machine à café, est qu’elle ne sont pas réglables.

    Côté fiabilité, les machines à café sont des machines prévues pour 60 cafés par jour. Le consommateur lambda en est très loin…
    Ce qui compte pour la longévité de n’importe quelle machine c’est le détartrage régulier, ou de mettre quelques gouttes de vinaigre blanc à chaque remplissage du bac à eau. Le café n’en sera que meilleur et la vie de la machine prolongée.

  5. bonjour, je suis d’accord avec vous sur les prix de revient du café via expresso, mais qu’elle est la meilleure solution économique : ne plus boire de café !!!
    cordialement

    • Tu fais chauffer l’eau dans la bouilloire,tu mets un porte filtres sur ta cafetière rétro,un filtre biodégradable que tu placeras dans le compost après utilisation,ton café et tu verses l’eau dessus…
      Bref,tu fais comme avant…et c’est plus rapide qu’une cafetière électrique…
      De plus Consoglobe ne parle pas du coût écologique de ces dosettes(fabrication,emballage,transport…)

    • Pas si sûr. En filtre, il faut plus de poudre pour un café qu’en espresso. À calculer !

    • chauffer l’eau dans la bouilloire mettre un filtre en papier recyclé sur ma cafetière en porcelaine de limoges rétro qui garde mon café choisi en vrac au chaud le temps de faire mes mots fléchés est un vrai petit bonheur quotidien que je goute tous les jours depuis que ma cafetière électrique a rendu l’ame il y a 3 ans déjà ; je me promets bien de plus en acheter ! par contre je collectionne désormais les anciennes cafetières en porcelaine que je chine et je change selon mon humeur entre une Gien ou autres qui je suis sure n’a pas traversé la planète depuis la Chine. et c’est super économique.

  6. qUE DIRE DES NOUVEAUX “FOURS /MICRO_ONDES?

  7. Alors pour la durée de vie de deux ans je pense que c’est si on part du principe qu’elle est branchée tout le temps et utilisée tous les jours parce que nous on en a une et ça fait quatre ans, elle fonctionne très bien. On ne la branche que lorsqu’on l’utilise. Ensuite pour les dosettes ils ont fait des progrès parce qu’on peut en acheter des rechargeables et ça reste moins cher que le café au bar le matin avant de bosser. En plus elle chauffe extrêmement vite ce qui fait qu’elle reste en fonctionnement moins longtemps.

    • Nous avons deux machines branchées quotidiennement dans un bureau et utilisées par une vingtaine de personnes depuis plus de 4 ans sans aucun souci. Oui nous les détartrons.

  8. j’ai une machine nespresso de première génération, elle marche parfaitement et à bien plus que 2 ans puisque je l’ai déjà depuis 5 ans et que la copine qui me la vendue l’avait depuis le début de nespresso. il est vrai que ce café est un peu plus cher, mais bon, c’est mon luxe à moi !

  9. Je remercie Koala de recadrer la vérité par ses précisions très pertinentes; moi aussi, comme Delphine, j’éteins ma cafetière aussitôt après avoir fait mon café, je mets l’interrupteur sur Off, elle ne consomme plus !!!! j’en suis à ma 2ème cafetière, la 1ère a duré environ 10 ans et j’espère que la seconde (3ans) en fera de même….

  10. Pour éviter d’acheter des dosettes qui sont onéreuses , j’ai acheté une cafetière qui fait percolateur , elle à une puissance de 19 bars et le café est excellent.

  11. Il y a dans votre article un amalgame entre puissance (exprimé en W) et l’énergie (exprimé en Wh).
    Un appareil électrique de chauffe telle une cafetière ayant une puissance affichée de 1260W ne fournit pas sa puissance maximale affichée pendant toute la durée d’allumage. Il existe heureusement à l’intérieur un système de régulation thermique. Le thermostat donne l’info à la carte électronique qui coupe (ou alimente) le système de chauffe :
    – Lorsque la température de consigne max est atteinte, le système de chauffe n’est plus alimenté.
    – Lorsque la température redescend au niveau de la consigne mini, le système de chauffe est de nouveau alimenté.
    Vous annoncez une consommation énergétique de 1260W (il s’agit de Wh). Je me suis amusé à calculer la quantité d’eau que vous pouvez chauffer de 80K (de 10°C à 90°C) avec cette énergie et un rendement machine de 0.8.
    Vous pourriez chauffer 10.8 litres d’eau ; ça fait beaucoup en café, non ???

    Je viens de branché ma machine éteinte sur mon wattmètre sur l’échelle 0-50W et je ne constate aucune consommation. Attention à ne pas confondre machine éteinte et machine en mode veille.
    Un appareil électrique en veille consomme effectivement un peu d’énergie pour alimenter sa carte électronique mais certainement pas suffisamment pour maintenir de l’eau chaude même une petite quantité. Grâce à la mise en place de la directive européenne EuP, les cafetières vendues depuis le 01/01/10 consomment moins de 1W en mode veille (0.5W à partir du 01/01/13)

  12. Même si l’utilisation d’une cafetière Nespresso coûte un peu plus cher, ça en vaut la peine car le café est dix fois meilleur que sur n’importe quel autre modèle du marché !

  13. achetez une machine “presso” qui fonctionne sans électricité, sans dosette. Il suffit de café moulu, d’eau chaude et d’huile de coude. ça marche très bien.

    • je suis d’accord mais la différence de goût et de qualité est énorme !!! pour les amateurs de “bons café ce n’est pas la meilleure solution …

  14. Pour la consommation, je ne comprends pas bien. Si j’ai éteint ma machine (position OFF), elle n’est pas en veille donc pourquoi consommerait-elle? La mienne doit être sur position ON environ 5 min par jour. Quant à la durée de vie, j’ai ma machine nespresso KRUPS depuis plus de 7 ans… mais j’ai peut-être eu beaucoup, beaucoup de chance!

    • J’ai un camping-car, je dispose d’un transformateur de 12 volts en 220 volts et une puissance de 500 watts. Question: puis-je brancher une machine expresso?
      Merci de me répondre.

Moi aussi je donne mon avis