Tempêtes en France : leur nombre va-t-il augmenter  ?

Rédigé par Eva Souto, le 3 Dec 2014, à 15 h 26 min
Tempêtes en France : leur nombre va-t-il augmenter  ?
Précédent
Suivant

Tempêtes en France  :

Selon les scientifiques on va avoir moins de tempêtes dans les décennies à venir.

Selon les scientifiques, le nombre de tempête devrait diminuer dans les décennies à venir, à l’image des cyclones tropicaux. Seul bémol : il faudrait s’attendre d’ici à la fin du siècle à une augmentation de quelques centièmes des vents les plus forts.

A noter également que les pluies associées aux tempêtes devraient augmenter d’intensité en hiver, car sous l’effet du réchauffement climatique, davantage d’eau s’évapore dans l’atmosphère.

Mais l’équilibre est fragile et l’intensification du réchauffement terrestre rend les prévisions compliquées.

Phénomènes climatiques : le réchauffement climatique complique la donne

L’apparition des cyclones et des dépressions ainsi que les circonstances qui font naître un événement extrême restent cependant largement méconnues.

Comme précise Philippe Arbogast « Ainsi pour Klaus, nous avions constaté la formation d’un tourbillon au sein du courant-jet qui est entré en contact avec une anomalie chaude dans les basses couches de l’atmosphère en plein milieu de l’Atlantique, pour former l’événement extrême qui a frappé le Sud-Ouest le 24 janvier 2009 ».

Deux fois plus de cyclones en un siècle

Cependant, la fonte de la banquise arctique, provoquant un réchauffement important de la région polaire, va modifier les équilibres actuels. Le contraste de température entre les masses d’air qui nourrit le courant-jet devrait diminuer de quelques degrés et les tempêtes avec.

Mais Serge Planton, de Météo France tient à préciser « cette hypothèse doit être tempérée par le fait que les zones tropicales vont elles aussi, se réchauffer. Ce qui rend complexes les travaux de modélisation. Cette diminution du nombre de dépressions ne devrait probablement pas excéder plus de quelques centièmes ».

Méditerranée : vers une baisse des tempêtes hivernales ?

En Méditerranée, la donne est différente : une baisse significative du nombre de tempêtes hivernales semble se confirmer. Mais un nouveau phénomène climatique pourrait faire son apparition : l’arrivée de cyclones tropicaux sur le littoral européen.

Cyclone Vince, en bas à gauche de l’image

Selon plusieurs modèles, parmi lesquels Arpège-Climat de Météo France, les cyclones qui affectent aujourd’hui les Caraïbes et les côtes américaines pourraient naître plus à l’est, sous l’effet du réchauffement des eaux au centre de l’Atlantique.

Reindert Haarsma, de l’Institut météorologique royal de De Bilt (Pays-Bas) prédit même qu’une partie de ces cyclones pourrait frapper l’Europe aux mois de septembre et octobre, périodes généralement calmes. Alors, scénario plausible ? A ce jour, l’Europe n’a connu qu’un phénomène de ce genre, Vince. Très faible, il avait affecté la péninsule Ibérique en octobre en 2005.

Devons-nous craindre ce genre de phénomène ? Vous, qu’en pensez-vous ?

*

* Lothar et Martin en 1999 et Klaus en 2009 ont durement frappé la forêt landaise. En 2009, la tempête Klaus a touché le sud-ouest de la France. En 2010, Xynthia a causé la mort de 59 personnes en Vendée et Charente-Maritime.

A lire aussi sur la thématique du climat :

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Eva est passionnée d’écriture. Elle est sensible aux sujets de société, et en particulier, à ceux qui touchent au développement durable, au commerce...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis