Le taux du crédit d’impôt à 30 % à partir du 1er septembre 2014

Rédigé par Flor, le 2 Sep 2014, à 11 h 03 min

Le crédit d’impôt est une des incitations fiscales et financières les plus importantes pour décider les particuliers à entamer des travaux d’économie d’énergie. Pour la rentrée 2014, bonne nouvelle, son taux devrait passer à 30 %

Un taux du crédit d’impôt  qui passe à 30 %

A partir du 1er septembre 2014, le taux du Crédit d’Impôt pour les travaux de rénovation énergétique devrait passer à 30 % (il de 15 % ou 25 % jusqu’à présent selon que vous réalisez un seul ou plusieurs types de travaux).

Qu’est-ce qu’un crédit d’impôt ?

Le crédit d’impôt est une disposition fiscale permettant aux ménages de déduire de leur impôt sur le revenu une partie des dépenses réalisées pour certains travaux d’amélioration énergétique.

Déjà annoncée dans la loi sur la transition énergétique, le premier ministre, M. Valls vient de confirmer cette annonce lors de la présentation du Plan de Relance du Logement, le vendredi 29 août.

Le crédit d’impôt 2014

A noter que les travaux déjà engagés à partir du 1er septembre 2014  pourront bénéficier de cette mesure, annoncée dans la prochaine loi de finances pour 2015 ; autrement dit on peut l’appliquer de manière rétroactive, bien que dérogatoire

Le Crédit d’Impôt Développement Durable va évoluer sur 3 critères :

  • un taux à 30 %
  • dès la première opération
  • sans conditions de ressources

Cette annonce représente un véritable bonne nouvelles pour les particuliers comme pour les professionnels fortement atteint par la crise et la morosité de la construction accentuée par la loi Duflot.

Crédit d’impôt – Cas pratique 

crédit d'impot énergieUn couple avec 2 enfants qui veut réaliser  des travaux de rénovation énergétique dans sa maison. Il désire se doter d’une nouvelle chaudière gaz (5.000 €) et d’isoler ses combles (5.500 € pour 110 m²).

Son revenu annuel est de 22.973 €.
Le couple peut donc bénéficier d’un crédit d’impôt de 1.275 € sur la chaudière gaz à condensation et de 1.650 € pour l’isolation des combles. A cela, il peut ajouter les aides de l’Anah qui finance 50 % de ses travaux ainsi que l’Aide de Solidarité Ecologique d’un montant maximum de 3.000 €. Son projet est donc financé intégralement grâce aux aides de l’Etat.

Nous reviendrons très prochainement sur les modalités détaillées de ce crédit d’impôt nouvelle formule.

Les autres aides pour les travaux d’économies d’énergie

N’oublions pas qu”il existe d’autres coups de pouce que le crédit d’impôt : la Prime énergie, aides de l’Anah, prime de 1.350 €…). Cumulées, elles peuvent parfois aider à financer la quasi intégralité des travaux. Cela vaut le coup de bien se renseigner

Il y a aussi d’autres aides pour les particuliers comme l’Eco-Prêt à Taux Zéro (Eco-PTZ) ou bien les Certificats d’Économies d’Énergie (CEE).

*

 Sommaire du dossier
Isoler sa maison

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Rêvant de voyages aux quatre coins du monde, je me consacre actuellement à l'alimentation et aux sciences sociales. Je m'intéresse en particulier aux...

5 commentaires Donnez votre avis
  1. Bonjour,
    Grand merci à Mme Solange BORDAT pour m’avoir parlé et mis en contact avec un Monsieur intègre au nom de André SCHNEIDER un homme très sérieux et compétent. Suite à de nombreux rejets de dossier par les banques j´ai eu mon prêt de 40.000€, il est vraiment généreux tout comme tu l’as si bien dit, il m’a permis de réaliser mon projet. Au départ je n´y croyais pas mais ma curiosité m’a poussée à essayer mais finalement j´ai pu obtenir ce prêt. Je viens de ce part vous informé pour que désormais vous ne perdez plus aussi le temps et sachez à qui vous adressez quand vous serez dans le besoin car il est prêt à aider quiconque.
    Voici son adresse électronique: pfinanceschneider@gmail.com
    Bonne et heureuse année

  2. comment peut on écrire que “la morosité de la construction est accentuée par la loi Duflot alors que cette loi n’est pas entrée en application?” un poncif des rentiers de l’immobilier qui obtiennent le détricotage de cette loi avant qu’elle ne soit mise en place.

    • Les décrets ne sont pas sortis mais la loi existe belle et bien,il faut simplement la lire pour comprendre que tout est fait pour entraver l’accession à la propriété et favoriser la location,qui est déjà très protégée dans notre pays.La loi est déjà appliquée par les agences immobilières et avec difficulté car les textes sont difficilement compréhensibles.Il est à noter également que les frais d’agence vont augmenter grâce à cette loi,ce ne sera plus 1 mois de loyer,pratique courante,mais calculés au m2.
      De plus il faut un climat de confiance pour investir,aussi bien de la part des particuliers que des “rentiers”,or on n’y est pas du tout et malheureusement cela touche nos entreprises,nos artisans , nos commerces et nous-mêmes.

    • allo? Bien sur que si la loi Dufflot de sinistre mémoire est en application! de même d’ailleurs que les hausses de droits de mutation, des impots sur le revenus et assiettes cadastrales avec un super effet sur les ventes et constructions! Sans subvention, en aditionnant CSG, TF et IRPP sur les loyersil me faudrait une trentaine d’année pour amortir les travaux en vue de louer , donc autant investir ailleurs qu’en France..

  3. Bonjour,
    Lorsque vous parlez dans l’article du montant de 5.500euros pour 110m² pour isoler les combles, pouvez-vous détailler ce que cela comprend ? car j’ai jamais vu un prix si bas pour isoler des combles ?

    Merci de votre retour.

Moi aussi je donne mon avis