Surpêche – la Chine ne déclare que 8 % de ses prises

Rédigé par Mark, le 27 May 2013, à 13 h 23 min

On sait déjà que la pêche illégale est un fléau qui touche toutes les mers du globe. Exemple en Chine où seule une petite partie de la pêche est déclarée.

Chine : les chiffres de la pêche falsifiés

© CC, Amy Badore

© CC, Amy Badore

Tout pays disposant de flottes de pêche doit normalement déclarer chaque année leurs prises à la Food and Agriculture Organization of the United Nations*.

Depuis un siècle la surpêche décime les populations de poissons ; tous les pays sont concernés.

La République populaire de Chine n’échappe pas à la règle ; bien au contraire, elle semble avoir quelques (gros) problèmes avec les chiffres.

*

Plus de détails : Coût de la surpêche dans le monde

Des millions de tonnes de poissons non déclarées

Une étude d’un universitaire canadien vient jeter un pavé dans la mare. Daniel Pauly étudiait déjà la question il y a douze ans. Son collègue Reg Watson et lui-même s’étaient aperçus que la Chine déclarait moins de produits de la mer pêchés en dehors de son territoire que ce qu’elle pêchait réellement. A cette époque déjà on estimait la différence à 6 millions de tonnes.

Une dizaine de scientifiques a étudié depuis le sujet plus en profondeur. Ils viennent ainsi de publier une étude dans le magazine Fish and Fisheries. Il en résulte que la Chine pêcherait 12 fois plus de produits de la mer en dehors de ses eaux que ce que le pays déclare, si l’on en croit les chiffres avancés dans l’étude, concernant la période de 2000 à 2011.

*

Je réagis

* L’organisme des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture.

Sur le poisson et pêche illégale :

illustration : © CC, Andy Stoll

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Quand il n'écrit pas, Mark jardine ! Partageant son temps entre Dijon et Londres, il met au service ses compétences pour faire avancer le monde vers un...

5 commentaires Donnez votre avis
  1. C’est vraiment dégueulasse de leur part!OK. on est pas mieux mais quand même!

  2. je suis degoute ces gens ce permettent tout il faut-etre tres severe et ils ne sont pas les seuls le japon (pour les baleines) et le thon rouge en mediterranee mais là ils font faire le travail illegalement par les pecheurs français et nos voisins espagnols qui sans scrupule et non respect des quotas car ils chargent au large des navires japonais et rentrent a leur port d’attache avec leur quota reel c’est un scandale qu’il faut reprimer severement quitte a saisir leur materiel ,c’est deja existant pour les vehicules tranportant de la drogue ou autre severite severite severite

  3. Lol ça m’étonne pas des chinois ils sont trop nombreux nous vivons dans un monde surpeuplé si tout le monde veut manger de la viande et du poisson tout les jours ces personnes ont ils pensé a la planète!Pourquoi ces idiots de chinois veulent ils imiter les occidentaux dans leur manie de manger de la viande tout les jours alors que nos ancêtres en manger peu et qu’ils était en meilleur santé que nous!

  4. le poisson d’élevage est généralement nourri avec du poisson péché notamment pour les filières bio. sachant que pour le saumon il faut 7 poissons pour faire un adulte…

  5. C’est parfait.
    Puisque chaque pêcheur pense à son nombril et est prêt à rompre la chaîne alimentaire pour de l’argent, attendons patiemment que les populations sous-marines soient décimées.
    Je pense que le seul moyen d’agir, à notre échelle, est de vérifier la provenance de nos produits. De mon côté, j’aime beaucoup le poisson, mais j’en achète rarement du fait de son prix, et quand j’en achète, c’est du poisson d’élevage, sinon je prend du poisson dont les stocks sont dans le vert (haddock et églefin par exemple).

Moi aussi je donne mon avis