Sondage – Des vacances à l’étranger malgré la crise covid-19 ?

Alors que la crise sanitaire est toujours en cours et fait des ravages dans certains pays, l’Europe a décidé d’ouvrir à nouveau ses frontières pour les voyageurs désirant se rendre sur un autre continent dès cet été… En faites-vous partie ?

Rédigé par Séverine Bascot, le 7 Jul 2020, à 7 h 57 min

Dans le monde entier, les restrictions de circulation sont encore nombreuses et les derniers chiffres covid-19 restent alarmants : 11,3 millions de cas et près de 540.000 morts selon les récentes estimations.
La situation semble se stabiliser dans une grande partie de l’Europe – malgré des résurgences de l’épidémie en Espagne notamment, mais les deux Amériques et l’Asie avec l’Inde à sa tête sont à la source d’inquiétudes.

Pourtant, l’Union européenne rouvre progressivement ses frontières : depuis le 15 juin pour les voyageurs ressortissants dans l’union. Outre Andorre, Monaco, le Vatican et à Saint-Martin,  il désormais possible (depuis le 1er juillet) pour les Français de se rendre dans une quinzaine de pays hors espace Shengen : Géorgie, Monténégro, Serbie, Tunisie, Algérie, Maroc, Rwanda, Australie, Canada, Uruguay, Thaïlande, Corée du Sud, Japon et Nouvelle-Zélande.
Notons que la Chine fait partie de cette liste à condition qu’elle accepte une réciprocité.

Voyager en temps de covid-19 ! © zuzana caprnkova

Bien sûr cette liste va varier avec les prochaines ouvertures (voire fermetures) de frontières et sera revue et corrigée tous les 15 jours.

Et vous votre destination de l’été : à l’étranger ou pas ?

Ce n’est pas parce qu’un pays a rouvert ses frontières que cela signifie qu’on peut sauter dans le premier train ou avion pour aller y déconnecter une quinzaine de jours. Chaque pays peut imposer des restrictions en fonction de qui voyage, d’où et de pourquoi !

La Norvège par exemple, n’a ouvert ses frontières qu’aux citoyens résidant dans le pays, tous les autres même les Norvégiens qui ne résident pas en Norvège et qui n’ont pas de raison valable d’y entrer sont interdits. L’Irlande demande toujours à tous les voyageurs entrants de se soumettre à une quarantaine de 14 jours et les voyages y sont déconseillés…

Plus loin, le Japon interdit l’entrée aux étrangers non résidents ayant séjourné dans un pays européen, aux États-Unis ou tout autre pays sur sa liste, dans les 2 semaines précédant l’arrivée sur le territoire.

 

Avant de prendre un billet, il faudra donc bien se renseigner et suivre l’évolution de très près !

Le site RE Open EU permet de connaitre en temps réel la situation dans les 27 pays de l’UE : ouverture des frontières, moyens de transport et modalités de circulation, services touristiques disponibles, mesures de santé publique et de sécurité (quarantaine à l’arrivée, obligation de disposer d’un certificat médical, de porter un masque dans les lieux publics…).

Pour les autres pays et continents, rendez-vous sur le site de France Diplomatie.

Illustration bannière : Voyageuse en période de crise sanitaire – © Damian Pankowiec
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Voyageuse insatiable, j'ai parcouru le monde autant pour des raisons personnelles que professionnelles : rien de mieux pour prendre la mesure de l'état de la...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis