Sondage : les footballeurs doivent-ils montrer l’exemple en matière d’écologie ?

Le fou rire de Kylian Mbappé en conférence de presse aux côtés de l’entraîneur du PSG a marqué les esprits la semaine dernière. Et pour cause, alors que le réchauffement climatique est dans tous les esprits et que tout un chacun est appelé à la sobriété, la réaction de la star du football interrogée au sujet des déplacements courts de son équipe est très mal passée. Tandis que plusieurs personnalités ont laissé éclater leur colère suite à cet épisode, une question se pose : les footballeurs doivent-ils se montrer exemplaires en matière d’écologie ?

Rédigé par Cecile, le 13 Sep 2022, à 8 h 10 min
Sondage : les footballeurs doivent-ils montrer l’exemple en matière d’écologie ?
Précédent
Suivant

Mbappé moqueur face au réchauffement climatique : une réaction qui passe très mal

La scène, filmée ce lundi 5 septembre en conférence de presse, montre un Kylian Mbappé hilare, peinant à garder son sérieux lorsque son entraîneur, Christophe Galtier, est interrogé au sujet des déplacements courts de l’équipe du PSG, pour l’heure effectués en jet et non en TGV comme le suggère le directeur général de Voyages SNCF, Alain Krakovitch. Une question qui a le mérite d’être posée alors que l’été 2022 a plus que jamais été marqué par des épisodes de sécheresse intense et pics de températures, conséquences tangibles du réchauffement climatique contre lequel ne cessent d’alerter les experts en la matière.

Lorsque l’on sait que les déplacements en jet privé sont loin d’être anodins en termes de rejet de CO2 dans l’atmosphère, la question des déplacements en TGV lorsque cela est possible est pourtant légitime. Un mode de déplacement d’ailleurs encouragé en France par la ministre des Sports Amélie Oudéa-Castéra et déjà expérimenté en Espagne. Car, bien qu’ils demeurent rares, certains clubs européens choisissent bien le train pour leurs déplacements courts, à l’instar du Betis Séville, club andalou de Liga (première division espagnole) qui vient de s’engager à nouveau à effectuer en train la plupart de ses déplacements. D’autres clubs ont également fait ce choix plus écologique, comme Liverpool, qui a préféré se rendre en train à Fulham (distance : 300 km).

Alors, pourquoi le PSG ne pourrait-il pas faire de même ? C’est d’ailleurs sur cette question que le 4 septembre, le patron des TGV Alain Krakovitch avait interpellé le club sur les réseaux sociaux, après que l’équipe ait préféré prendre l’avion pour jouer à Nantes, alors que la ville n’est qu’à deux heures en train de la capitale. Réponse de l’entraîneur du PSG à ce sujet : « On est en train de voir si on ne peut pas se déplacer en char à voile ». Un trait d’humour de Christophe Galtier qui n’a pas fait rire plusieurs personnalités, tout en déclenchant la polémique sur les réseaux sociaux.

« Ce sont des réactions de gens qui gagnent des millions d’euros. Ils représentent Paris, la France, et ceux qui croient en cette équipe (…) Lorsqu’on est le PSG, on a un devoir d’exemplarité », a ainsi estimé David Belliard, qui réagissait sur RMC. Pour l’adjoint écologiste à la mairie de Paris, Kylian Mbappé et son entraîneur ont fait preuve de « mépris et de déni face à la question des dérèglements économiques ».

Pour Olivier Faure, premier secrétaire du Parti socialiste, les joueurs du PSG ont une « influence hors du commun pour que s’engage la transition écologique ». « Une équipe comme celle du PSG a un réel pouvoir d’influence et un devoir d’exemplarité », a également insisté Fatoumata Koné, présidente du Groupe écolo Paris. Un devoir d’exemplarité qu’outre les déplacements, certains aimeraient aussi voir s’appliquer en ce qui concerne la Coupe du monde de football.

Des footballeurs qui devraient aussi boycotter la Coupe du Monde au Qatar ?

De même que la problématique des jets privés, la prochaine Coupe du monde au Qatar fait débat. Dernièrement, l’acteur Vincent Lindon a ouvertement pris position contre, en dénonçant une compétition « répugnante ». « Je ne regarderai pas la Coupe du monde », a-t-il assuré lors de son passage fin août dans l’émission C à vous (France 5). « On est dans un asile géant : la même année, il y a des Jeux olympiques d’hiver dans un pays où il n’y a pas de neige (à Pékin, NDLR) et une Coupe du monde dans un pays où il fait 60 °C à l’ombre et où ils ont construit une dizaine de stades réfrigérés… C’est non seulement une aberration climatique et écologique, mais il y a aussi un non-respect des droits de l’homme », a-t-il souligné.

Une prise de position remarquée, alors que plusieurs organisations internationales ont déjà dénoncé les conditions de travail des migrants sur ce vaste chantier où beaucoup ont trouvé la mort, sans oublier les discriminations à l’égard des femmes dans ce pays du Moyen-Orient.

Alors que la prochaine Coupe du monde au Qatar aura lieu du 21 novembre au 18 décembre, l’acteur connu pour ses prises de position souhaiterait voir une star du football renoncer à se rendre à cette compétition planétaire. Une décision qui pourrait alors en entraîner d’autres, hautement symboliques.

« J’adorerais me transformer en un grand footballeur et faire une conférence de presse pour dire : ‘Voilà, j’ai eu X fois le Ballon d’or, je suis extrêmement demandé, je gagne beaucoup beaucoup d’argent, et j’ai pris la décision personnelle de ne pas aller au Mondial. Sans prévenir mon entraîneur ni mon pays, c’est ma décision d’hier soir’. Et là, je me lève et je quitte la conférence de presse », a-t-il fait savoir, tout en soulignant qu’une telle décision ne pouvait « pas venir d’un État », mais « que des joueurs ». « Un État n’a pas le droit de demander à des joueurs de boycotter la Coupe du monde, mais un joueur il est libre, c’est un artiste », a-t-il conclu.

Peut-on vraiment demander aux stars du football de s’engager en faveur de l’écologie ?

Mais, peut-on vraiment demander aux stars du Ballon rond de s’engager en matière d’écologie ? Si Kylian Mbappé et son entraîneur Christophe Galtier ne trouvent guère de personnalités pour les défendre suite à leur attitude en conférence de presse, l’attaquant et le coach du PSG peuvent toutefois compter sur le soutien de Pascal Praud.

Le 6 septembre dernier, dans un édito publié également sur le compte Twitter de CNews, le journaliste prenait le contre-pied de l’ensemble des critiques adressées aux deux hommes, qualifiant l’écologie de « religion ». « On ne badine pas avec la nouvelle religion qu’est l’écologie. Char à voile est un blasphème, Galtier un hérétique, Mbappé un renégat », commençait-il, avant d’enchaîner : « Aller chercher querelle au PSG parce que les joueurs voyagent en avion n’a pas beaucoup de sens. »

Jugeant la polémique « ridicule », le présentateur de L’Heure des Pros estimait aussi dans cette même tribune que le « jet privé » était « le nouveau combat des trissotins ». « Je ne sais pas si l’entraîneur de Paris a eu raison d’envoyer les bien-pensants se faire cuire un oeuf, mais je préfère avoir tort avec lui que raison avec tous ceux qui l’attaquent. Christophe Galtier est un honnête homme », concluait-il. Une diatribe presque aussi commentée sur les réseaux sociaux et dans les autres médias que la conférence de presse de Kylian Mbappé et son entraîneur.

Quelle que soit notre opinion sur la réaction du footballeur et de son coach, reste une question : les stars du football sont-elles vraiment libres de s’engager en matière d’écologie et de droit de l’Homme, les deux causes étant souvent liées ? Ne sont-elles pas, de fait, pieds et poings liés par des contrats avec leurs clubs et donc contraintes de respecter les décisions de leurs dirigeants ? Peuvent-elles vraiment, sans condamner leur ascension, décider de ne pas se rendre à la Coupe du monde au Qatar alors même que leurs équipes comptent sur elles ? Ne sont-elles pas également « verrouillées » par des partenariats avec des sponsors peu soucieux de l’écologie ou adeptes de greenwashing ?

Reste que, comme le rappelait l’année dernière à l’occasion de l’ouverture de la COP26, Antoine Miche, président fondateur de Football Écologie France : « Si les conditions climatiques continuent de se dégrader et les températures de grimper, le sport en plein air pourrait vite devenir asphyxiant. » Le club de Manchester City s’en inquiétait d’ailleurs dans une vidéo publiée en juillet 2020. Baptisé « The End of Football » (« La fin du football »), le spot nous projetait dans un avenir bien sombre, lorsqu’en 2045 les pénuries d’eau empêchaient de se dérouler les matches de Premier League… Le réchauffement climatique est en effet une affaire commune, qui n’épargne personne, bien que les plus aisés peuvent toujours en soulager les effets à grand renfort de climatisation et autres privilèges.

Rappelons aussi que, même si l’espace médiatique a dernièrement été occupé par les réactions de Kylian Mbappé et son entraîneur, le monde du football français semble globalement conscient de son impact en termes de production de CO2 : 2,1 millions de tonnes de CO2 pour la Coupe du monde 2018, soit l’impact écologique de 200 000 Français, estime à ce sujet l’association Football Écologie France. Une association qui en 2021 déjà disait être « sursollicitée, autant par les clubs professionnels qu’amateurs, ce qui montre bien que le football veut se saisir des enjeux écologiques. »

Dans pareil contexte, pensez-vous que les stars du football doivent montrer l’exemple en matière d’écologie ? Ou bien n’est-ce pas leur rôle premier ? Nous vous laissons la parole dans notre sondage ci-dessous.

Les stars du football doivent-elles montrer l'exemple en matière d'écologie ?
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




3 commentaires Donnez votre avis
  1. Les footballeurs jouent pour le fric, vivent pour le fric, pensent pour le fric et leur cerveau est aussi petit que leur ballon est gros… Ils s’en foutent totalement de l’écologie du moment qu’il y a des millions à gagner.

  2. Tout à fait d’accord avec vous pite61. Quand à demander à des footballeurs d’être écolo, ce n’est pas leur problème. Leur problème c’est le fric et voyagez en jet? Savent-ils au moins ce qu’est l’écologie?

  3. Plus importants, les écologistes doivent ils montrer l’exemple en écologie?

    Et là, c’est désastreux à TOUT point de vue

Moi aussi je donne mon avis