Sécheresse : quel est le gazon qui demande le moins d’eau ?

Face au réchauffement climatique et ses conséquences, les jardiniers doivent désormais s’adapter en privilégiant des plantations rustiques, dont les besoins en eau sont limités. Semer un gazon résistant à la sécheresse est alors une solution pour garder sa pelouse verte en été, d’autant plus lorsque des restrictions d’eau sont décrétées. Lesquels demandent le moins d’arrosage ? 

Rédigé par Cecile, le 24 Aug 2022, à 18 h 30 min
Sécheresse : quel est le gazon qui demande le moins d’eau ?
Précédent
Suivant

Qui n’a jamais rêvé d’une pelouse verdoyante, même en été ? Un gazon demandant peu d’entretien et moins d’arrosage. De quoi réduire sa facture d’eau, tout en préservant cette ressource menacée par les épisodes de sécheresse.

Les gazons résistants à la chaleur et la sécheresse

Chaleur, sécheresse, piétinement… Le tout accompagné de fortes averses auxquelles succède un soleil écrasant. En été, les gazons sont soumis à rude épreuve, d’autant plus dans le sud de la France où les pelouses peuvent rapidement dessécher. Si tondre son gazon à la bonne hauteur, voire ne plus le tondre en été, permet de limiter les dégâts tout en préservant la biodiversité, semer une pelouse résistante aux épisodes de fortes chaleurs est l’idéal.

Le kikuyu, un gazon originaire d’Afrique de l’Est qui supporte le manque d’eau

Il existe ainsi plusieurs variétés de gazon rustiques, résistants au manque d’eau comme au soleil brûlant. À commencer par le kikuyu, une graminée vivace qui résiste mieux à la sécheresse en raison de ses racines rhizomateuses et traçantes, qui lui permettent de pousser rapidement tout en supportant le manque d’eau.

Au soleil comme à l’ombre, le kikuyu (aussi appelé Pennisetum clandestinum) permet ainsi de profiter d’une pelouse demandant peu d’entretien, même en été. Attention toutefois, contrairement à la plupart des gazons, cette pelouse doit être semée au printemps après les derniers épisodes de gel. Elle ne doit pas non plus être tondue en dessous d’une dizaine de centimètres, afin de l’aider à supporter les fortes chaleurs. Enfin, si le kikuyu supporte mieux la sécheresse que les autres gazons, il craint les températures négatives. En dessous de 7°C, cette variété de pelouse risque de jaunir. Au-delà de -9°C, ses racines ne survivront pas. Le kikuyu est donc un gazon à réserver aux jardins des régions au climat tempéré.

Le kikuyu, gazon résistant à la sécheresse

Le kikuyu est un gazon particulièrement résistant à la sécheresse.

Si vous pensez que cette pelouse pourrait se plaire dans votre jardin, préférez donc la semer au printemps, en fertilisant abondamment le sol pour permettre sa bonne croissance. Vous pouvez ainsi ajouter à votre terre du compost ou encore de la poudre de corne broyée. Un arrosage régulier doit être apporté au moins durant la première année, à raison d’une fois par semaine. Il vous sera ensuite possible d’espacer de temps en temps cet arrosage, notamment lorsque des restrictions d’eau sont imposées.

D’autres espèces de gazon résistant à la sécheresse permettent d’éviter de voir sa pelouse jaunir en été. Il s’agit notamment de semences dont le mélange comporte au moins 50 % de variétés s’accommodant le mieux des épisodes de chaleur, à savoir :

  • Fétuque ovine durette
  • Fétuque rouge traçante ou demi-traçante
  • Fétuque élevée

Ces variétés rustiques, qui résistent donc bien aux chaleurs estivales, offrent également une bonne résistance au piétinement. À noter qu’un gazon de fétuques ne devient résistant à la sécheresse qu’après au moins une saison de culture. Quant aux meilleures périodes de semis, elles se situent cette fois-ci en fin d’été, de fin août à fin septembre, voire octobre dans le sud.

Autre type de gazon résistant au manque d’eau : le cynodon dactilon, ou chiendent, qui résiste très bien à la sécheresse tout en poussant dans presque tous les types de sols.

Gazon fétuque qui résiste à la chaleur

Les gazons de type fétuques résistent bien au manque d’eau.

Le label Eco-durable pour gazons rustiques

Le label Eco-durable attribué à certains gazons permet également de garantir leur résistance à la sécheresse et donc leur besoin moindre en arrosage. Les pelouses bénéficiant de ce label sont aussi moins gourmandes en intrants fertilisants et requièrent des tontes moins fréquentes.

Pour finir, gardez en tête qu’aucun gazon ne peut totalement se passer d’arrosage. Si l’été peut parfois avoir raison des pelouses les plus résistantes au sec, celles-ci repartiront après les premières pluies, lorsque le climat leur sera plus favorable.

À lire aussi : Canicule et gazon : la tonte différenciée, manière de tondre idéale en été

Quelle pelouse pousse plus vite ?

Si vous recherchez également une pelouse poussant rapidement, tournez-vous vers ces types de gazon :

  • Le kikuyu, variété comme nous l’avons vue très résistante à la sécheresse et poussant rapidement.
  • Le gazon Ray grass anglais, espèce couramment employée dans nos jardins, résiste bien aux piétinements tout en poussant rapidement. Les dernières variétés offrent aussi une plus grande résistance à la sécheresse.
  • Le gazon canadien, dont les graminées à pousse rapide recouvrent rapidement tous les types de sols. Attention néanmoins, cette pelouse résistante à l’arrachement comme au piétinement est à réserver aux climats tempérés. Il s’agit d’une espèce moins résistante à la sécheresse, mais qui reverdira aux premières pluies.
Gazon pousse rapide

Les gazons à pousse rapide permettent de recouvrir rapidement les sols clairsemés.

À l’inverse, le pâturin des prés, dont le feuillage à l’aspect plus rustique a la faculté de reboucher rapidement les trous formés par la sécheresse ou un piétinement excessif, craint le manque d’eau. Mais cette pelouse a l’avantage de parvenir à pousser rapidement, même totalement à l’ombre !

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis