Saint-Valentin : si vous aimez les animaux, mettez un préservatif

Après des actions similaires lors de la Journée de la Terre et de la Journée mondiale de la population, une association américaine renouvelle sa distribution de préservatifs avec des messages qui peuvent se résumer ainsi : « Si vous aimez les animaux, réfléchissez à deux fois avant de faire un enfant ».

Rédigé par Anton Kunin, le 13 Feb 2018, à 9 h 45 min

Depuis bientôt une décennie, une association américaine essaie de faire passer un message auprès des personnes soucieuses de préserver la diversité animale : « si vous aimez les animaux, faites votre possible pour freiner la progression de la population humaine ».

Plus les humains sont nombreux, plus les animaux sont menacés

Tous les ans, la population mondiale croît de 82,8 millions de personnes, soit 227.000 personnes par jour. En même temps, dans les pays en voie de développement, 222 millions de femmes souhaitent éviter de tomber enceintes mais n’ont pas accès à la contraception. Dans les pays développés aussi, c’est un problème majeur. Les États-Unis, par exemple, ont le taux de fertilité le plus élevé parmi les pays industrialisés, et une grossesse sur deux n’est pas planifiée.

Face à ce constat, l’association américaine Center for biological diversity distribue, depuis 2009, des préservatifs présentés dans des boîtes en carton avec des dessins d’animaux menacés par l’activité humaine. Le message qu’elle souhaite faire passer : « L’accroissement de la population humaine ne va qu’amplifier la menace qui pèse sur ces espèces. Alors, réfléchissez bien avant de faire un enfant. »

Les préservatifs comme déclencheurs de discussion

Ces distributions de préservatifs se passent lors d’événements réservés aux adultes. Pour sa dernière distribution, par exemple, l’association a tenu un stand lors d’une soirée au Muséum d’histoire naturelle de San Diego.

Le pari était de s’adresser à un public cible (intéressé par la protection d’espèces menacées) et de leur faire prendre conscience d’un aspect beaucoup moins attendu de ce problème. Les dessins vintage sur les boîtes sont censés susciter la curiosité des gens et le lien (inattendu) entre les préservatifs et la préservation d’espèces animales, est supposé servir de déclencheur pour une discussion.

Découvrez en temps réel les disparitions d’espèces dans le monde sur le Planetoscope

Sur son site, le Center for biological diversity vante également la qualité environnementale de ses préservatifs. Ils sont fabriqués dans une usine respectueuse de l’environnement, ne contiennent pas de sous-produits d’origine animale ni d’OGM et ont une teneur en protéines de latex réduite, ce qui réduit le risque pour les personnes allergiques. Le latex provient par ailleurs de l’une des plantations les plus durables de la planète, où le personnel reçoit un salaire décent et a des horaires de travail raisonnables.

Illustration bannière : Les préservatifs alertent sur la disparition des animaux – © biologicaldiversity.org
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste de formation, Anton écrit des articles sur le changement climatique, la pollution, les énergies, les transports, ainsi que sur les animaux et la...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis