Réduire les déchets avec des poules

Rédigé par Mark, le 12 Jan 2013, à 15 h 35 min

Nous vous avions déjà parlé de l’élevage de poules dans un jardin. La commune de Pincé, dans la Sarthe, a proposé à ses habitants d’en prendre chez eux, afin de réduire le volume de déchets collectés.

Des poules pour manger les déchets organiques

Cela ressemble un peu à une blague et pour cause : c’en était une au départ, lors d’un conseil municipal, entre une adjointe au Maire et une conseillère municipale. Afin de diminuer la redevance incitative pour les ordures ménagères prévue dans la loi Grenelle I, on pourrait diminuer le volume d’ordures en donnant les déchets organiques à des poules. Une idée finalement conservée par Lydie Pasteau, maire de la commune, qui décide d’acheter 62 poules pondeuses de Loué, et les proposer aux 206 habitants du villages.

31 foyers volontaires pour accueillir des poules

C’est ainsi qu’en septembre 2012, un tiers des familles du village ont accueilli deux poules pondeuses. Les foyers ont signé un accord, s’engageant pour deux ans. « On n’a rien inventé ! », commente Sylvie Pasteau, « Nous avons tous vu nos parents avoir des poules au fond du jardin, à qui ils donnaient leurs restes ». Pas de coq dans le village, néanmoins, afin de garantir la sérénité auditive.

Dialogues entre voisins

Curieusement, même entre 206 habitants, on ne se parle pas forcément, et élever des poules a rapproché des gens qui ne s’adressaient pas la parole. « Des gens qui ne se parlaient pas s’enquièrent désormais de leurs poules respectives, les enfants apprennent que les oeufs ne sortent pas des boîtes, on apprend à mieux trier nos déchets », explique la première adjointe Nicole Foucault. Certaines familles ont même mis leurs poules en colocation, afin de partager le poulailler. Quant aux enfants, ils apprennent d’où viennent les oeufs.

Les poubelles, elles, sont sorties trois fois moins souvent. Une jolie initiative, qui en inspirera peut-être d’autres.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Quand il n'écrit pas, Mark jardine ! Partageant son temps entre Dijon et Londres, il met au service ses compétences pour faire avancer le monde vers un...

11 commentaires Donnez votre avis
  1. Et si il y avait un poulaillier collectif en ville???

    Chaque inscrit viendrait avec ses déchets, repartirait avec une boite d’oeufs??? il faudrait suivre le nombre d’inscrits par rapport au nombre de poules pour pouvoir partager les oeufs sans souci… cela inciterait les gens à ne plus jeter les déchets végétaux en ville!?….

  2. Excellente idée !
    Je n’ai pas de poules mais celles du voisin profitent régulièrement de nos restes alimentaires.
    Cordialement.
    Roger ROBERT

  3. Les recycvlage sur les poule sont trop triste et sont laid

  4. Réduire les déchets organiques en les valorisant sur place, c’est une super idée. Voici le concept d’une petite boite qui va dans ce sens : kiloupoule.fr
    Une poule vous est livrée chez vous, elle est en location (oui,oui en location, avec son petit poulailler…) elle consomme vos déchets végétaux, et vous fait de jolies petits œufs frais chez vous. 150kg à 200kg par an de déchets végétaux évités, avec la tarification incitative qui arrive ça peut devenir intéressant…

    • Les poules sont des animaux qui doivent vivre à plusieurs. Au moins à deux. Il vaudrait mieux louer 2 poules qu’une seule !

  5. que tous ceux qui ont un bout de jardin commencent à faire un compost !!! 😉

  6. En effet, c’est une exéllente idée. Mais une poule sans le coq, les oeufs sont fades.

    Et les balcons ?????

  7. on dirait que c ‘est un scoop ,ou une mode de ces derniers temps !
    mais on a rien inventer de nouveau ,il faut juste un peu de bon sens ,toute personne un peu « Âgée » ayant vécue avant l ère du tout supermarché suprême, sait comment ça fonctionne pour les poules ,les lapins, et les légumes .Et quand on connait la valeur des choses on sait les apprécier ,les déguster et surtout pas les gâcher en les mettant à la poubelle!!donc on ne déborde de déchets!

  8. Mouscron, en Belgique, (>50 000 habitants) distribue des poules pour les mêmes raison depuis 2005 !!

  9. Qui est arrivé le premier ?…L’OEUF ou LA POULE ?…. j’attend la réponse !!!

Moi aussi je donne mon avis