RainHouse : la maison intelligente qui transforme l’eau de pluie en eau potable

Plein phare sur “RainHouse”, une maison intelligente capable de transformer l’eau de pluie en eau potable.

Rédigé par Isabelle Louet, le 16 Jan 2015, à 11 h 57 min

Une maison qui serait capable de transformer l’eau de pluie directement en eau potable, c’est la prouesse développée par la société Ivanka, basée à Budapest (Hongrie). Comment cette avancée écologique est-elle possible ? Zoom sur invention ingénieuse et pratique !

RainHouse : quand l’eau de pluie devient eau potable au sein de votre habitat

« RainHouse » en anglais, ou « maison de la pluie » en français est une maison intelligente qui capte l’eau de pluie sur son toit, la purifie par un processus biologique et la rend immédiatement disponible, propre à la consommation.

RainHouse

Cette dernière a été présentée pour la première fois au grand public lors de la Semaine du Design de Milan, qui s’est tenue en avril dernier. Testé pendant plusieurs mois, le prototype présenté par Ivanka semble fonctionner correctement. Mais comment cela fonctionne-t-il ?

RainHouse : le principe est simple

Le principe proposé par cette maison intelligente est simple : les jours de pluie, le toit de la maison recueille l’eau.

Cette pluie est ensuite purifiée grâce à un processus biologique basé sur la distillation solaire. A noter que ce procédé nommé Bio-concrete bannit tout produit chimique. Il permet également de réguler le pH de l’eau, ceci dans un but : la rendre potable.

RainHouse 1

Katalin Ivanka, directrice de la création pour Ivanka explique que la citerne Bio-concrete a un rôle clé dans le processus « il agit comme une formation d’une grotte calcaire naturel, qui oriente et définit le pH à la plage idéale. Il adoucit encore la pluie pour la rendre naturellement douce. Une surface d’argent sur le réservoir le maintien propre, et un ensemble final de filtres prend soin de la dernière étape de purification ».

L’eau est ensuite acheminée dans la maison via des canalisations conçues en acier inoxydable. Puis, cette dernière est stockée dans un réservoir, en attendant d’être consommée.

RainHouse : récupérer l’eau de pluie, une bonne idée pour l’habitat écologique ?

Katalin Ivanka souligne que l’utilisation de l’eau de pluie pour alimenter en eau potable pourrait être « le chaînon manquant pour l’habitat écologique ».

Alors qu’il est de plus en plus commun pour les bâtiments de récupérer l’eau de pluie pour arroser les plantes ou pour alimenter les toilettes, même les bâtiments les plus « verts » ont encore tendance à utiliser l’eau du robinet pour boire et cuisiner.

RainHouse 2

Qui plus est, dans certaines villes où la pluie tombe abondamment dans les rues, cette dernière peut provoquer des inondations ou des débordements d’égouts.

Or, ces nouveaux bâtiments qui récoltent la pluie pourraient très bien se placer comme une alternative de gestion des eaux pluviales.

Lire la suite : RainHouse : un procédé qui s’adapte à tous les toits

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Auteure et journaliste, Isabelle Louet aime découvrir, comprendre, tester et partager. Adepte du «facile à appliquer», elle livre aux lecteurs de...

6 commentaires Donnez votre avis
  1. Les sociétés qui commercialisent l’or blancs (l’eau) dont elles tirent des bénéfices énormes se sont préparées à empêcher tout procédé simple qui rendrait potable l’eau de pluie. Elles vous décourageront en faisant toutes sortes de combines. L’intelligence économique a voilé leur humanisme.

  2. Ingénieux!!

  3. Bonjour,
    J’aurai bien aimé en savoir d’avantage sur le stockage de l’eau.
    car en béton le ph augmente et en plastique ou similaire des organismes se créent en grand nombre.
    Comment conserver l’eau rendu potable ?
    Merci.

    • Bonjour,

      Conservez l’eau à l’abris de la lumière et la mettre en mouvement rotatif (création de vortex comme le fait naturellement l’eau) avec un agitateur solaire ou autres afin de conserver l’eau vivante. L’eau du robinet étant morte ne se conserve pas longtemps en rapport à l’eau de pluie.
      L’eau à son état naturel (vivante) limite le développement de bactéries ou virus, coli etc.

      Je vous parle par expérience puisque moi même je bois mon eau de pluie depuis plus d’un ans sans problème. Je vous délivre donc ici le fruit de mon expérience. Précision: je filtre mon eau avant de la boire avec des filtres spéciaux avec systèmes Berkey.

      Le système que l’on vois ici est complexe et s’adresse aux grosses bourses pleine et cerveau vide. L’argent et le cuivre sont des antis-contaminants naturel déjà utilisés dans l’antiquité. Ils n’ont rien inventé a part l’architecture à mon avis volontairement complexe (faudra bien justifier un prix exorbitant non…).

      A savoir que certains hôpitaux équipent leurs établissement de poignées de portes en cuivre ainsi que les rampes d’escalier pour réduire la prolifération des bactéries en leur seins pour éviter les maladies nosocomiales.

  4. Très intéressant j’aimerais avoir un contact et plus d’informations.
    Merci

  5. Je voux être en contacte avec la société qui distribue ce produit
    Cordialement

Moi aussi je donne mon avis