Les punaises diaboliques envahissent Paris et l’Alsace

Longtemps cantonnée aux pays d’Asie, la punaise diabolique, présente depuis quelques années en Europe, se multiplie activement en France. L’espèce a été signalée dans tous les arrondissements de Paris ainsi qu’en Alsace.

Rédigé par Anton Kunin, le 18 Oct 2018, à 11 h 05 min

La punaise diabolique (halyomorpha halys), bien qu’inoffensive, est une espèce ravageuse de cultures. Sa présence dans l’Hexagone inquiète.

Punaises diaboliques : une importation en Europe inéluctable

Les Américains connaissent le problème depuis le début des années 2010 ; c’est maintenant au tour des Français de se confronter à la punaise diabolique. Native de la Chine, du Japon et de Taïwan, cette espèce a été importée en Amérique du Nord et en Europe dans des conteneurs de marchandises acheminés par voie maritime.

punaises

Une punaise diabolique et ses oeufs ©Wladimir Lopes

À l’approche de l’hiver, les punaises diaboliques cherchent un endroit chaud pour hiberner. Une colonie entière de ces insectes peut infester un même endroit. Détecter leur présence est d’autant plus difficile que, pendant l’hibernation, elles ne libèrent pas le fameux « cocktail puant » qu’elles utilisent en temps normal en cas d’approche d’un prédateur. Et quand elles n’hibernent pas, détecter ce « cocktail » à l’aide d’instruments d’analyse chimique n’est pas évident non plus car il comporte plusieurs composés ; or les composés que les instruments savent détecter automatiquement peuvent avoir des sources multiples et ne pas nécessairement indiquer la présence de punaises diaboliques.

Chasser des punaises diaboliques du logement est possible

En soi, les punaises diaboliques ne sont pas dangereuses : elles n’empoisonnent pas l’endroit où elles s’abritent et ne mordent pas. En revanche, lorsque leur carapace tombe et se retrouve dans un logement en quantité plus ou moins importante, les personnes allergiques peuvent présenter des symptômes de sensibilité. Autre désagrément : les punaises diaboliques se nourrissent d’aliments que nous aurions aimé réserver pour nous : pommes, pêches, tomates, haricots et maïs.

Si votre logement est infesté, des moyens naturels existent pour chasser les punaises diaboliques. Vous pouvez diluer dans de l’eau de l’huile d’eucalyptus puis la répandre dans le logement à l’aide d’un diffuseur, ou bien en mettre directement sur des boules en coton avant de les placer dans les endroits infestés. Cultiver la menthe dans des pots est également une solution.

Illustration bannière : Punaise diabolique – © LFRabanedo
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste de formation, Anton écrit des articles sur le changement climatique, la pollution, les énergies, les transports, ainsi que sur les animaux et la...

2 commentaires Donnez votre avis
  1. J’en ai trouvé 1 à Maurepas (78) sur un mur latéral de fenêtre, côté jardin !!

  2. Je suis en Essonne et j’en ai.

Moi aussi je donne mon avis