Projet EuropaCity : l’impact environnemental est mitigé

Le commissaire enquêteur travaillant sur le projet de parc de loisirs d’EuropaCity, au nord-est de Paris, vient de rendre son rapport.

Rédigé par Anton Kunin, le 29 Aug 2017, à 10 h 50 min

L’avis du commissaire enquêteur est défavorable, dans la mesure où le projet EuropaCity est « peu compatible avec la notion de développement durable« .

EuropaCity aurait pour impact une perte de biodiversité et de terres agricoles

Après une large concertation publique et des mois de rencontres avec les riverains de Gonesse, commune au nord-est de Paris où un projet de ZAC comprenant un parc de loisirs est à l’étude, le commissaire enquêteur vient de rendre son rapport. Dans un document de plus de 200 pages, il estime que même si le développement économique de ce territoire est souhaitable et justifié, « le projet dans sa forme actuelle ne semble pas totalement satisfaisant d’un point de vue environnemental, social et économique pour être acceptable« .

Vidéo du collectif Pour le Triangle de Gonesse qui s’oppose au projet

Parmi les impacts que ce projet est susceptible d’induire, le commissaire enquêteur note une perte d’espace pour la biodiversité et une atteinte à 3,5 hectares de zones humides, la disparition du paysage agricole sur le secteur de la ZAC (260 ha de terres cultivables) et une augmentation des émissions de gaz à effet de serre et de polluants atmosphériques.

EuropaCity, un projet urbain de grande envergure au nord-est de Paris

Le commissaire enquêteur note également un risque de rechargement insuffisant de la nappe souterraine si le territoire en question est urbanisé, ainsi que le risque d’apparition d’un îlot de chaleur urbain. Par ailleurs, même si des transports en commun sont disponibles, il n’est pas certain que les visiteurs optent pour ces derniers et non pas la voiture individuelle.

Vidéo de présentation du projet

EuropaCity est un projet d’aménagement urbain qui prévoit la création sur le territoire de Gonesse de parcs à thème (parc d’attraction, parc aquatique et éventuellement parc des neiges), d’un parc paysager (10 ha), de fermes urbaines (7 ha), d’espaces de congrès et séminaires, ainsi que de commerces, hôtels et restaurants. La création d’une salle de spectacle, d’une salle de cirque contemporain et d’une grande halle d’exposition est également prévue. Le projet est porté par Immochan, la filiale immobilière d’Auchan, et le groupe chinois Dalian Wanda, le plus grand promoteur immobilier au monde.

Illustration bannière : Paris vu d’ EuropaCity – © europacity.com
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste de formation, Anton écrit des articles sur le changement climatique, la pollution, les énergies, les transports, ainsi que sur les animaux et la...

3 commentaires Donnez votre avis
  1. Inutile de créer encore un endroit pour dépenser !
    PS : Demander ) ma femme et ma Fille, il y a largement ce qui faut !!

  2. Ceci est un projet complètement inutile qui n’a pour seul but d’endété la communauter d’aglo local et après ils pourront revendre à certaines multinationnales.

  3. Les enquêtes publiques sont des simulacres de débats démocratiques, chacun le sait. Un exemple, par mi tant d’autres : l’agglomération chartraine a entreprise cette année le colossal travail de détourner le cours millénaire de l’Eure… avant même la fin de l’enquête publique : c’est tout dire !
    Il en sera de même avec EuropaCity. Ce monstre capitaliste verra le jour. Parce que nous ne sommes pas démocratie…

Moi aussi je donne mon avis