Les pompes à chaleur : l’histoire d’un succès

Rédigé par Consoglobe, le 26 Feb 2009, à 16 h 46 min

L’Association Française pour les Pompes à Chaleur (AFPAC) a publié le 9 février dernier les chiffres du secteur français des pompes à chaleur et ils se révèlent étonnants…Les objectifs de l’AFPAC pour l’année 2008 étaient de 100 000 pompes à chaleur (PAC) vendues et installées. En réalité, ce sont 152 510 pompes à chaleur qui ont été installées en 2008 !

Les pompes à chaleur, un succès florissant

Selon l’AFPAC, parmi ces pompes à chaleur, 133 080 (+161 %) sont des pompes à chaleur de type « aérothermique » (elles emploient l’air pour capter les calories utiles au chauffage de l’habitat) et 19 430 (+3.3 %) sont des pompes à chaleur de type « géothermique » (elles puisent les calories essentielles au chauffage de l’habitat dans le sol).

pompe à chaleur

  • Le premier semestre de l’année 2008 a vu quelques 50 000 foyers s’équiper de pompes à chaleur.

Pompes à chaleur : pourquoi un tel succès ?

Les raisons de cet engouement pour les pompes à chaleur sont nombreuses. Source d’énergie alternative, les particuliers sont sensibilisés par ce type de chauffage. Les consommateurs se sentant impliqués par les enjeux du réchauffement climatique, voient à travers les pompes à chaleur, une volonté de protection de l’environnement.

pompe à chaleurD’autres consommateurs ont également compris qu’une pompe à chaleur permettait de faire des économies d’énergie assez rapidement. En effet, une pompe à chaleur se rentabilise en moins de 5 ans.

De plus, les pompes à chaleur sont éligibles à un crédit d’impôt de 40 % (sauf pour les pompes à chaleur air/air) mis en place pour inciter les ménages à acheter ce genre d’équipement à la fois écologique et efficace !

Ainsi, pour bénéficier de ce crédit d’impôt, la pompe à chaleur doit répondre à plusieurs critères qualitatifs comme le Coefficient de Performance (COP).

pompe à chaleurL’association a, par ailleurs, créé des certifications pour les installateurs de pompes à chaleur. Préférez donc les installateurs de pompes à chaleur disposant de la certification QualiPAC. Actuellement, 680 pompes à chaleurs répondent aux normes NF PAC.

Pompes à chaleur : gare aux arnaques !

Les pompes à chaleur s’inscrivent dans la politique actuelle de développement des énergies renouvelables. C’est pourquoi, l’intérêt des Français pour ce mode de chauffage économique et écologique a donc entraîné une hausse croissante des ventes de pompes à chaleur.

Cependant, il faut noter que ce marché émergeant a vu apparaître un bon nombre de sociétés d’installation et de commercialisation de pompes à chaleur (aérothermie ou géothermie) qui n’ont pas toujours toutes les compétences nécessaires pour une installation de qualité.

pompe à chaleurNéanmoins, la plupart des pompes à chaleur individuelles seraient fiables et performantes. Cependant, il s’agit toujours d’un investissement non négligeable qu’il convient d’étudier rigoureusement. Comme pour n’importe quelle installation technique, le manque de réflexion pourrait vous amener à de grandes déceptions.

*

En savoir plus : La pompe à chaleur : comment ça marche ?

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




36 commentaires Donnez votre avis
  1. tu parles d un succes j ai une modulo pack Mitsubishi yack depuis 2007 j ai change deux fois de compresseurs en 2012 ET 2014 ET CETTE MACHINE M A COute 18000 EUROS C EST UN VRAI GOUFFRE CLIMATIQUE ET MR MITSUBISHI N A PAS LES MOYENS DE PAYER SES ERREURS MR GUYON 12 la savinais 44160 BESNE

  2. bonjour nous avons fait installer une pompe à chaleur en octobre 2013 par eco protection de paris. A ce jour, l’entreprise est en liquidation judiciaire, il nous avait promis 3000 euros par an car nous étions déclaré maison pilote. Aujourd’hui, nous rencontrons un problème avec la clim et ne savons que faire. Ne jamais faire confiance à ces démarcheurs malhonnêtes qui nous font miroiter (nous en subissons les conséquences) Mieux vaut faire travailler une entreprise de la région.

  3. D’accord avec mabilais. Il suffit de lire l’étude du CEREN sur un panel de français.
    //212.51.174.233/docs/Lettre_ceren_17.pdf
    Je suis étonné que cette publication n’ai pas été reprise par les médias.

Moi aussi je donne mon avis