Pollution, que valent les voitures françaises ?

Quelles sont les voitures qui polluent le moins ? Chaque constructeur livre une guerre sans merci sur le marché des véhicules plus économes et moins polluant, à grand renfort de stratégies marketing. Les Français peuvent désormais choisir leur prochaine voiture, française ou étrangère, en tenant compte de leurs performances environnementales.

Rédigé par Aurore, le 19 Jun 2012, à 18 h 14 min

Baisse de la consommation, attention au poids !

Point positif pour le portefeuille des Français : la consommation moyenne des véhicules neufs (diesel ou essence), ne cesse de diminuer depuis plus de 20 ans maintenant. Alors qu’en 1995, un véhicule neuf diesel consommait 6.6 l au 100 km, il consomme aujourd’hui 4.8 l (de 7.5L/100km à 5.6l/100 km pour les véhicules essence).

Mais les constructeurs doivent être vigilant à la reprise de poids des véhicules qui pourrait freiner cette baisse de la consommation moyenne comme l’explique Patrick Coroller, chef du service Transports et mobilité de l’ADEME : « Quand un véhicule s’alourdit de 100 kilogrammes, sa consommation augmente de 5 % et ses émissions de CO2 de 5 à 8 grammes par km. »

Un espoir pour les véhicules électriques

Doucement mais surement, les véhicules électriques et hybrides prennent de plus en plus de place dans le paysage automobile français. S’ils représentent aujourd’hui un très faible pourcentage des ventes, cela augmente rapidement notamment grâce aux subventions accordées.

Les constructeurs japonais et allemands à l’honneur

Pour l’instant, la France se situe parfaitement dans le calendrier fixé par le Parlement européen concernant les émissions de CO2 du parc automobile national. Alors que l’Europe avait fixé comme objectif à la France un niveau d’émission moyen du parc automobile global de 130 gr CO²/km en 2015, la France atteint déjà la moyenne de 127 gr CO2/km. La moyenne des émissions de CO2 des véhicules neufs vendus en France en 2011 a baissé de 3 g depuis 2010 et de 22 g sur les 4 dernières années.

Concernant le classement des véhicules les moins polluants du marché pour l’année 2011, les véhicules les plus performants avec motorisation essence sont issus des constructeurs Toyoto et Lexus (Japon) et Smart (Allemagne).

C’est  Fiat qui monte sur le podium général avec des émissions moyennes de CO2 de 118 g, une baisse de 4 g en un an. La 2ème place va  à Ford et Toyota qui atteignent 123 g. 3ème pour les Français PSA et Renault, avec 125 grammes de CO2/km, une baisse de 3 g en un an pour chacun d’eux.

Tous les constructeurs, sauf Mercedes, affichent une moyenne d’émission de CO2 inférieure à 140 gde CO2/km en 2011 et se rapprochent de l’objectif de 130 g du compromis européen à l’horizon 2015. Pour les véhicules Diesel, comme l’année dernière, la Smart Fortwo arrive en tête avec 86 grammes de CO2/km. Pour les véhicules Essence, les hybrides arrivent

Du côté des véhicules à motorisation Diesel, la France est en bonne position. Sur environ 30 modèles émettant moins de 98 gr CO2 au kilomètre, 14 véhicules sortent tout droit des usines Renault avec le modèles Twingo et Clio, Peugeot ou encore Citroën avec C3, C4 et DS3.

  • Prochaine étape dans le calendrier du compromis européen : l’objectif de 95 g de CO2/km d’ici à 2020. L’année 2011 a vu d’autres baisses de moyennes remarquables dans d’autres pays européens. Les plus fortes baisses ont eu lieu au Pays-Bas avec une baisse de 11 g et en Grèce avec une baisse de 10 g.

Quoi qu’il en soit et malgré des chiffres encourageant concernant une moindre pollution, l’idéal aujourd’hui est encore de ne plus polluer du tout. C’est pourquoi la nécessité de privilégier les véhicules et modes de transport doux reste encore centrale. Et vous, avec-vous opté pour un véhicule qui pollue moins ?

Car Labelling – Palmarès ADEME 2012

Véhicules DIESEL les plus performants classés selon les 10 premières valeurs d’émissions de CO2 les plus faibles :

– Smart FORTWO Cabrico CDI
– CLIO III 5P dCI (90ch) 89g eco2
– Nouvelle IBIZA SC/5P 1.2 TDI (75ch) FAP Common Rail E-ECOMOTIVE

Véhicules ESSENCE les plus performants classés selon les 10 premières valeurs d’émissions de CO2 les plus faibles :

– LEXUS CT 200h
– TOYOTA PRIUS 136ch 15″ » »
– TOYOTA AURIS HYBRIDE 136ch 5P Dynamic 15″

*

Je réagis

Tout sur l’écomobilité :

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Entre magazines, romans et presse générale, je suis une passionnée de l'information, qu'elle soit sérieuse ou décalée ! Consommer durable n'est pas qu'un...

14 commentaires Donnez votre avis
  1. La voiture ELECTRIQUE en ville……VITE !!!
    La deuxième voiture d’un foyer se doit d’être ELECTRIQUE.
    Pour cause le LOBBY PÉTROLIER est bien LA !!!

    • Oui, mais la voiture électrique consommera de l’électricité, qui sera obtenue grâce aux centrales nucléaires … alors pour l’énergie propre on repassera. Le meilleur moyen aurait été de mettre l’essence au prix du gas oil, et là de nombreux consommateurs auraient acheté des véhicules à essence.

  2. J’ai fait qq jours le trajet Eure et loir Paris avec des dizaines de milliers de voitures chaque jours en embouteillage avec une seule personne à bord, qu’est ce qu’on attend pour migrer certaines boites et administrations vers les villes de province pour éviter cette pollution et cette perte de temps qui doit coûter une fortune…A moins que ça rapporte beaucoup aux impôts…

    • c’est pas facile tout ça, et le covoiturage encore moins

  3. les voitures actuelles consomment moins c’est certains,en conduite normale ,mais j’ai un vehicule qui a 30 ans et en plus c’est un turbo disel:renault 18 break turbo dieselet j’ai fais 2 fois l’experience de conduire en faisant tres attention a ma conduite resultats:la 1ere fois 3,83l/100 la2me 3,43l/100 de paimpol a brest.bien sur cela exige de ne pas rouler a plus de 90kmhmeme sur une 4voies,de suivre autant que possible un vehicule assez gros,camion ou camionnette etc,etc,ALORS??????

  4. bonjour.
    quoiqu on dise ou on fasse ce qu on gagne d un sens on le perd de l autre
    il faudra tjrs les fabriquer (pollution),,,
    mais c est bien de s en soucier, les petits gestes simples de la vie de tout les jours comptent aussi,,,
    pas facile tout ces changements dans une societe qui avance tres vite,,,
    je sais quand meme que le progres aurait sauve un bonne parti d entre nous,,, ceinture, airbag, freinage, etc,,,
    jusqu ou ira t on,,,
    hormis tout cela, notre population ne cesse de croitre…

    et la route reste tjrs aussi dangeureuse,,,

  5. Oui je me suis demandé comment avec toutes les nouvelles technologies, on n’avait découvert que le pétrole ^^. Et c’est vrai que coté conso c’est pas en restant même au diesel qu’on va économiser et polluer moins ! J’ai vun l’hydrogène qui commence à pointer le bout de son nez comme ce système : générateur d’hydrogène, mais qui a déjà testé ? Est-ce vraiment une nouvelle solution ? C’est pas cher oui, mais ca marche vraiment ???

    • ça m’a l’air d’une blague. L’hydrogène s’obtient en la séparant de l’oxygène de l’eau mais nécessite une bonne quantité d’électricité. Il faudrait donc une super batterie dans la voiture. L’énergie nécessaire à la fabrication est plus importante que celle restituée par l’hydrogène au moment de la « combustion » !!

  6. Dans votre analyse vous ne parlez que du CO², mais qu’en est-il est autres polluants notamment du diesel en ville, c’est le moteur le plus mauvais pour la santé humaine, NOX et particules qui sont plus polluantes que le CO², arrêtons avec le diesel.
    Pour ce qui est de la voiture électrique, elle n’est pas encore au point pour les longs trajets et ne le sera jamais, c’est une ineptie pour faire tourner les centrales nucléaires, c’est pourquoi EDF s’engage à fond dans le procédé…..
    Reste que le train mais qui est fortement en chute sur les petites lignes qui disparaissent faute de crédit.
    Donc il ne reste que nos jambes et le vélo….

  7. La voiture la moins polluante est celle que l’on n’utilise pas 🙂
    Je n’utilise ma voiture (une 307) que pendant les vacances. Du coup je suis sûr de polluer beaucoup moins qu’un utilisateur quotidien d’une petite citadine non polluante.
    J’ai absolument tous les commerces à portée de 15 minutes de marche à pieds ou de transport en commun. C’est un choix de vivre en centre ville et le fait de ne pas avoir besoin de voiture est un des grands points positifs.

    • si vous avez les moyens de vous loger en ville tant mieux pour vous, dans la région parisienne c’est très difficile sur le plan financier, donc il reste la banlieue, et les transports en commun de banlieue à banlieue rien que pour aller bosser sont déplorables. moi je bossais à 25km de chez moi, sans transports en commun donc voiture obligatoire. en plus le covoiturage est souvent difficile, il faut habiter dans un périmètre proche, travailler au même endroit, et avoir des horaires comparables. Et puis vivre en ville, ça veut dire pas mal de bruit, insécurité peut-être … mais sûr que si on peut tout faire à pieds on pollue moins !

  8. Actuellement j’hésite pour l’achat de la Toyota Yaris hybride en remplacement d’une Modus diesel, pourquoi: peu de rangement, pas de rétro qui se replient éléctriquement , compteur kilom. à l’ancienne (à aiguile, c’est nul) et Toyota ne fais aucun effort pour une reprise!

  9. Bonsoir,
    Habitant en ville (très proche banlieue parisienne), j’utilise principalement mes pieds et les transports en commun.
    Pour les grands déplacements, je prends le TGV ou loue une voiture.
    Pour le plaisir, j’utilise l’une de mes voitures de collection (304)
    A+

    • …et pour faire vos courses, vous vous transportez le caddy plein sur le dos…?
      Pour la majorité des français qui ne bénéficient pas d’un hyper au coin de la rue, pour qui les transports en communs c’est 2 fois par jour:s la voiture est une obligation.

Moi aussi je donne mon avis