Pollution de l’air : 92 % de la population mondiale est touchée

Quasiment toute la population mondiale respire un air de mauvaise qualité. Pollutions extérieures et intérieures sont responsables de plusieurs millions de morts chaque année, selon un constat établi récemment par l’Organisation mondiale de la santé.

Rédigé par Sybille de la Rocque, le 28 Sep 2016, à 12 h 05 min

Aujourd’hui dans le monde, pas moins de 92 % de la population mondiale vivent dans un environnement où la qualité de l’air ne respecte pas les normes fixées par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

3 millions de décès sont imputables à la pollution chaque année

Un rapport publié ce mardi 27 septembre, nourri de cartes interactives, met en évidence la présence de grandes zones dans lesquelles les pays ne respectent pas les normes en vigueur. À terme, ces cartes devraient également permettre de suivre les progrès réalisés dans la lutte contre la pollution atmosphérique.

Chaque année, trois millions de décès sont liés à l’exposition à la pollution de l’air extérieur. La pollution de l’air intérieur peut s’avérer tout aussi mortelle. En 2012, selon les estimations, 6,5 millions de décès (soit 11,6 % des décès dans le monde) étaient associés à ces deux formes de pollution. L’OMS note par ailleurs que près de 90 % des décès liés à la mauvaise qualité de l’air surviennent dans les pays à revenu faible ou intermédiaire, et près de deux décès sur trois en Asie du Sud-Est et dans le Pacifique occidental.

Une nouvelle feuille de route pour pousser les politiques à agir

« Une action rapide pour faire face à la pollution atmosphérique est nécessaire d’urgence », a commenté Maria Neira, directrice du département Santé publique à l’OMS, dans un communiqué. « Il existe des solutions, notamment des systèmes de transports plus viables, la gestion des déchets solides, l’utilisation de poêles et de combustibles propres pour les ménages ainsi que les énergies renouvelables et la réduction des émissions industrielles », souligne-t-elle encore.

En septembre 2015, les dirigeants du monde se sont fixés des objectifs de développement durable, consistant à réduire le nombre de décès et de maladies dus à la pollution de l’air d’ici à 2030. En mai 2016, l’OMS a approuvé une nouvelle feuille de route visant à renforcer l’action face à la pollution de l’air et à ses causes. La feuille de route appelle le secteur de la santé à intensifier le suivi de la pollution de l’air au niveau local, à évaluer les conséquences pour la santé et à jouer un plus grand rôle de direction dans les politiques nationales ayant une incidence sur la pollution de l’air.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




1 commentaire Donnez votre avis
  1. Bonjour
    Nous avons perdu le controle de notre monde et nous avons tous peur des conséquences que nous avons collectivement provoqués en ayant aucun respect pour cette planète.
    Mais j ose croire que l humanité saura réagir avec brio et humanisme devant une situation critique qui semble insurmontable.
    L heure n est plus de juger ou de condamner qui que ce soit sur cette terre mais je pense sincèrement qu on va devoir en tant qu humanité , remettre en question nos valeurs profondes afin de sauver les écosystèmes de notre planète.
    À mon humble avis , nos réflexions maintenant, doivent passer à un niveau supérieur.
    Les bibliothèques du monde entier sont remplient de livres scientifiques qui nous expliquent avec précision le monstre de pollution que nous avons créé au fil des siècles et pourtant, la situation continue de se détériorer .
    Nous devons maintenant prendre nos responsabilités et nous posez la vrai question qui s impose en ce moment . C est une question pertinente et cruciale qui apportera un débat important et essentiel pour l avenir de l humanité.

    Comment avons-nous utilisé la surface terrestre de notre planète!!!

    Nous avons fait de notre planète un produit de consommation !!
    Imaginez !! Notre planète à une valeur monétaire !! Quel folie !!
    La notion de terrain et de territoire est en train de tous détruire sur cette terre .
    C est la notion de terrain qui à obligé l humanité à construire des millions de kilomètres de routes afin de permettre à des milliards de véhicules polluant de parcourir des milliards et des milliards de kilomètres
    et d avoir accès au besoin à tous ces petits terrains .

    Çà fait beaucoup de destruction , vous ne trouvez pas !!!

    Voilà l origine exacte et brutal de toutes pollutions produitent par l homme !!!
    La notion de terrain à accélérée la destruction de la surface terrestre.
    En seulement 100 ans, on peut voir son évolution rapide juste en regardant toutes les cartes routières de ce monde.
    Les scientifiques ont depuis toujours alertés et conscientisés l humanité de l importance de faire attention à nos forets .
    Mais d un autre coté et de façon sournoise , on permet à un etre humain de s acheter un terrain pour des fins personnels, commercials et industriel et en plus, on lui donne le droit de saccager la planète
    en détruisant tous les arbres et par le fait meme l écosystème de son terrain !!!
    La notion de terrain est exactement comme un cancer qui grignote morceau par morceau la surface terrestre.
    Et pour vous démontrer comment se développe ce cancer, je vais vous donner un exemple concret qui vous fera réaliser ,
    j en suis sur , l ampleur du désastre terrestre.
    Combien de terrain posséde l empire MC Donald à travers le monde. Je ne sais pas au juste , mais une chose est certaine , le sol de chaque terrain acquis par cette compagnie à été complètement détruit
    ( coupe d arbres et perte de l écosystème du terrain ) pour laisser place à un beau grand parking tout propre et un restaurant affreusement laid et toute cette destruction du sol terrestre
    pour nous vendre des humburger et des frites. Par la suite , on doit construire des routes pour rejoindre tous les terrains que possède cette empire !! Encore de la destruction de sol etc.. etc,..
    Et ceci n est qu un petit exemple parmi des millions d autres.
    Encore une fois, je ne juge et ne condamne personne sur cette terre car depuis toujours c est de cette façon que l humanité à utilisé sa surface terrestre.
    Beaucoup d effort sont fait en ce moment pour ralentir cette pollution et c est très bien , mais si on désire vraiment combattre la pollution, on va devoir prendre le taureau par les cornes
    et de stopper tout de suite la création et la vente de terrain partout sur cette terre afin d arreter cette folie.
    Devant l urgence de la situation terrestre , nos gouvernements se doivent maintenant de réaliser la nécessité de créer un conseil mondial qui sera composé de scientifiques et qui auront désormais le pouvoir absolu
    du sol terrestre afin de préserver la vie sur ce monde.

    La planète terre est un bien collectif et non un bien lucratif.

    Nous n avons plus le choix, on n a besoin de ce conseil mondial , nous devons absolument reprendre au plus vite le controle de toute la surface terrestre afin de protéger notre belle planète .
    C est une question de survie pour l humanité !!!
    Bien à vous
    André Marc-Aurèle

Moi aussi je donne mon avis