Pics de pollution à Paris et en France

La pollution est de retour cette semaine à Paris et dans le reste de la France, amenant les autorités à instaurer des mesures de restriction de circulation.

Rédigé par Nathalie Jouet, le 6 Dec 2016, à 9 h 36 min

La circulation alternée sera mise en place ce mardi à Paris et dans 22 communes de la proche banlieue, une mesure réclamée par Anne Hidalgo, la maire de Paris et par la région Île-de-France.

Une situation inquiétante qui perdure

« Avec une concentration maximum journalière de 146 microgrammes par m3 en particules fines enregistrée en centre urbain, les niveaux de jeudi figurent parmi les épisodes hivernaux les plus importants de ces dix dernières années », a affirmé l’association de mesure de la qualité de l’air en Île-de-France, Airparif. La capitale vit dans un niveau d’air pollué situé bien au-dessus des niveaux définis par arrêtés préfectoraux.

Ce pic de pollution est principalement généré par la circulation des véhicules et le chauffage domestique. Pour tenter de diminuer la pollution, depuis le 2 décembre, la Préfecture de police a ordonné une diminution de 20 km/h de la vitesse autorisée sur l’ensemble des axes de l’Île-de-France et a également imposé aux poids lourds de plus de 3,5 tonnes de contourner la capitale.

Retrouvez les chiffres des émissions de particules fines par le transport routier et des décès dus aux particules fines en France sur le Planetoscope

La polémique continue concernant les voies sur berge

Les niveaux de pollution actuels devraient relancer la polémique sur l’interdiction de circulation des voies sur berge de la rive droite de Paris, décidée par Anne Hidalgo. Ses opposants considèrent que cette mesure est source d’embouteillages et favorise les émissions de polluants, une affirmation démentie par la ville de Paris.

Paris n’est pas la seule ville à subir la pollution, Lyon est aussi concernée. L’alerte de niveau 1 a été déclenchée vendredi dernier, après trois jours de niveau élevé de particules fines dans l’air. La qualité de l’air ne devrait pas s’améliorer dans les prochains jours, puisque des températures similaires à celles observées ces derniers jours sont prévues. Il est recommandé au public de limiter les efforts physiques intenses et de favoriser les transports en commun pour se déplacer.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis