PEFC vs FSC, une concurrence gênante

Rédigé par Consoglobe, le 5 Sep 2010, à 17 h 40 min

Sur le marché international, il existe deux grands labels visant à certifier les produits de la filière bois : le label FSC et le label PEFC.

La cohabitation de ces deux labels ne simplifie pas la tâche du consommateur qui ne connaît pas les différences entre ces deux labels qui se font concurrence. Une situation qui rend également la tâche plus difficile aux distributeurs.

 2 systèmes internationaux de labellisation cohabitent

  • PEFC est l’acronyme de Programme for the Endorsement of Forest Certification schemes ou Programme de Reconnaissance des Certifications Forestières. Le PEFC a été créé en 1999 à l’initiative des forestiers français et finlandais.
  • Le label PEFC est présent sur de nombreux produits de consommation  courante : magazines, meubles en bois, emballages papier ou
    encore papier hygiénique.
  • Le bois marqué PEFC est récolté dans des forêts dont les propriétaires se sont engagés à respecter les règles d’une gestion forestière durable.
     Developpement durable article

Le label FSC (Forest Stewardship Council) témoigne de la provenance d’une forêt correctement gérée. Le « Forest Stewardship Council » est né en 1993 pour oeuvrer en faveur de la préservation des forêts tropicales. Il impose aux exploitants diverses contraintes :

  • Respect des populations autochtones, préservation de la biodiversité, régénération des forêts,
  • Et un contrôle multipartite de l’activité des forestiers (commissions incluant des représentants des peuples locaux ou d’associations environnementales)
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




4 commentaires Donnez votre avis
  1. FAUX! Pour obtenir le label PEFC, le propriétaire est audité par un organisme certificateur indépendant accrédité par le COFRAC

  2. C’est pas troublant, c’est déguelasse ! Qui est à l’origine de ce pseudo label PEFC? Les industriels ! et pourquoi ? pour vendre plus facilement leurs produits. Il n’y a aucune envie de leur part de faire dans le respect de la nature, juste faire du fric en jouant sur la corde sensible des gens. Et je ne suis pas écolo du tout !

  3. Il m’est déjà arrivé de demander des renseignements sur des parquets labellisés dans un grand magasin de bricolage. Les vendeurs ne savaient absolument pas à quoi correspondaient ces labels… C’est bien dommage.

  4. C’est vrai que c’est troublant cette guéguerre des labels : je ne suis pas sur que la lutte contre la deforestation y gagne …

Moi aussi je donne mon avis