PEFC, FSC : suivez les labels pour encourager la production de bois durable

Sur le marché international, il existe deux grands labels visant à certifier les produits de la filière bois : le label FSC et le label PEFC. Que garantissent-ils ? Faut-il en privilégier un plus qu’un autre ? Suivez ces labels qui permettent de donner plus de valeur au bois qui respecte les forêts et la biodiversité en leur donnant plus de valeur.

Rédigé par Stephen Boucher, le 1 Nov 2017, à 11 h 00 min

Face à la progression de la déforestation dans le monde et compte tenu de leur rôle en tant que puits de carbone, la gestion durable des forêts est essentielle. Mais qu’est-ce qu’une forêt bien gérée ? Peut-on acheter un produit forestier qui n’ait pas contribué à la déforestation, à la surexploitation des forêts et des hommes ? Deux labels, PEFC et FSC viennent apporter des garanties de durabilité aux consommateurs.

PEFC et FSC : deux systèmes internationaux de labellisation

Leur coexistence ne simplifie toutefois pas les choses pour le consommateur qui ne connaît pas les différences entre eux. Une situation qui rend également la tâche plus difficile aux distributeurs. Les différences et complémentarités sont méconnues et entraînent une certaine confusion sur le marché. Corinne, lectrice de consoGlobe.com, en témoigne : « Il m’est déjà arrivé de demander des renseignements sur des parquets labellisés dans un grand magasin de bricolage. Les vendeurs ne savaient absolument pas à quoi correspondaient ces labels… C’est bien dommage« .

Un peu de pédagogie donc est utile sur les deux principaux labels de la filière forêt-bois-papier.

Ce n’est pas l’offre de bois certifié qui manque, c’est la demande

Selon une étude menée par le cabinet Greenflex, 71 % des Français se disaient concernés en 2017 par la consommation responsable. Pour 60 % d’entre eux, choisir des produits durables est donc essentiel, mais 84 % souhaiteraient que les étiquettes indiquent l’impact des produits sur la biodiversité.(2)

Or, selon Marc-Antoine de Sèze, président de PEFC France, « il y a encore un déficit de demande de bois certifié. Il faut donc encourager la consommation de bois certifié », toute la production ne trouvant pas aisément de débouchés. Pour y remédier, recommande-t-il : plus de communication sur les labels, voire des encouragements publics, « comme dans certains pays où la taxe est réduite pour le bois certifié ».

Le label de certification forestière PEFC

PEFC est l’acronyme pour l’ONG internationale Programme for the Endorsement of Forest Certification schemes ou Programme de Reconnaissance des Certifications Forestières, en français. Le PEFC a été créé en 1999 à l’initiative des forestiers français et finlandais et est devenu un système mondial en 2001.

Un produit certifié PEFC comporte le label PEFC obligatoirement accompagné du numéro de droit d’usage de la marque.

Le label PEFC est présent sur de nombreux produits de consommation courante : magazines, meubles en bois, emballages papier ou encore papier hygiénique. Avec près de 50 pays membres, plus de 300 millions d’hectares de forêts certifiées dans le monde, dont plus du tiers des forêt française, PEFC est le premier organisme de certification forestière en France et la première source de bois certifié dans le monde.

Aujourd’hui, explique Ben Gunneberg, secrétaire général de PEFC International, 10 % des forêts mondiales sont certifiées PEFC, « mais elles produisent 27 % du bois produit globalement« .

Le bois marqué PEFC est récolté dans des forêts dont les propriétaires se sont engagés à respecter les règles d’une gestion forestière durable.

Les principaux engagements de PEFC en forêt

  • Favoriser la diversité des essences.
  • Assurer un renouvellement régulier de la forêt par la régénération naturelle et/ou par la plantation.
  • Préserver les sols, la faune, la flore, les habitats et les zones humides.
  • Ne pas utiliser de fertilisants ou des produits phytopharmaceutiques (herbicides, insecticides, etc.).
  • Ne pas recourir aux OGM.
  • Surveiller la santé et la vitalité de la forêt.
  • Lors des coupes et travaux, s’informer et informer ses prestataires sur la sensibilité des sols et prendre des mesures nécessaires pour les préserver.

Pour en savoir plus sur les règles de gestion durable pour la France métropolitaine, vous pouvez consulter le site du PEFC.

Vous pouvez aussi vérifier en ligne qu’un propriétaire, exploitant ou entreprise est certifié(e) en consultant la base de données PEFC.

De nombreux produits portent ainsi la marque PEFC, tels que magazines, livres, papeterie, meubles, constructions en bois, ustensiles de cuisine ou encore jouets en bois.

Le schéma de certification PEFC, élaboré avec toutes les structures ayant un lien avec la forêt et la filière forêt-bois-papier en France, est révisé tous les 5 ans. Un nouveau schéma est ainsi entré en vigueur en juin 2017 pour la période 2017-2022 qui renforce les conditions d’adhésion des propriétaires forestiers et clarifie le cahier des charges s’appliquant aux propriétaires et exploitants forestiers, pour faciliter les contrôles. En effet, communique l’organisation, « l’un des principes fondamentaux auquel doit répondre le système PEFC est l’amélioration continue« .

Le contrôle du système PEFC se fait par un organisme indépendant sur chaque maillon de la chaîne : propriétaires forestiers, exploitants et entreprises de la filière forêt-bois-papier selon un système d’échantillonnage. En cas de non-conformité, le propriétaire ou exploitant est exclu du système PEFC. Sont ainsi contrôlés 450 à 500 propriétaires par an en France, et « quelques dizaines sont exclus chaque année« , selon le secrétaire général de PEFC France, Stéphane Marchesi.

Lire page suivante : Le label FSC – Les avantages des deux labels

Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Actuellement Directeur général de consoGlobe et plus spécifiquement Directeur de la rédaction, Stephen Boucher est anciennement directeur de programme à...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis