Pécs : une ville Hongroise qui se chauffe… à la paille !

Rédigé par Eva Souto, le 1 Aug 2014, à 12 h 51 min

Pécs est une ville du sud de la Hongrie. Sa particularité ? Toute l’électricité et le chauffage sont produits par une centrale fonctionnant au bois et à la paille, ce qui permet d’alimenter la ville sans pollution ! Zoom sur ce petit paradis Hongrois.

Pécs : la plus grande centrale thermique d’Europe

Centrale thermique PécsSituée à 200 km au sud de Budapest, Pécs est une ville qui compte 150 000 habitants.

Sa centrale thermique, la plus grande d’Europe en son genre, est gérée par la société Dalkia.

Cette dernière est une filiale spécialisée dans les services énergétiques des français Veolia et EDF.

Après des travaux réalisés entre fin 2010 et l’été 2013, et 80 millions d’euros de travaux déboursés, la centrale a remplacé un équipement construit à l’époque communiste et qui était déjà novateur à son époque.

fleche-sous les eauxLa centrale avait déjà pour combustible 50 % de bois et 50 % de gaz. Le projet consistait donc à remplacer la consommation de gaz par de la paille.

Pécs : 400 000 tonnes de copeaux de bois et 200 000 tonnes de paille

PailleLa centrale thermique de Pécs utilise pour sa production pas moins de 400 000 tonnes de copeaux de bois et quelque 200 000 tonnes de paille par an.

« La vapeur issue de la combustion de la paille, qui a déjà servi pour produire l’électricité, est réutilisée pour chauffer la ville de Pécs », détaille Ferenc Marton, directeur de la communication de l’usine.

Le bénéfice d’utiliser de la paille est d’abord environnemental. Selon Dalkia, « cette consommation de paille permet l’économie de 150 000 tonnes d’émission de CO2 ».

picto-etoile-paragraphe Pécs : une ville Hongroise qui se chauffe... à la paille !Sur le plan économique, le coût de la production n’est plus dépendant des fluctuations du prix du gaz, ni des interruptions de fourniture. L’usine alimente le réseau de chaleur de quelques 120 000 habitants sur les 150 000 que compte la ville. Elle génère également de l’électricité avec une puissance installée de 35 MW. Une victoire pour le maire, qui souhaite voir attribuer à la municipalité le titre de ville la plus « verte ».

Utiliser de la paille dans une centrale thermique : comment ça fonctionne ?

Paille 1Les bottes de paille rectangulaires de près de 400 kg sont positionnées sur 4 rampes mécaniques.

Dans un ballet cadencé, elles sont tractées les unes après les autres dans de longs tunnels. Après quoi, elles sont déchiquetées avant de tomber dans le foyer de la chaudière.

L’avantage d’un tel procédé ? Il a réduit la facture de gaz, renforcé l’autonomie énergétique du pays et diminué les émissions de gaz à effet de serre.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Eva est passionnée d’écriture. Elle est sensible aux sujets de société, et en particulier, à ceux qui touchent au développement durable, au commerce...

8 commentaires Donnez votre avis
  1. Bonjour,
    Je suis d’accord avec tous les commentaires en général ! Il y en a qui ont encore trouvé un moyen de se faire de l’argent et laissant croire qu’ils faisaient bien ! Les terres doivent servir à nourrir l’homme. Utiliser de grandes surfaces pour produire de l’énergie, c’est l’épuiser sur le long terme.
    Et pourquoi ne pas rendre les habitations autonomes plutôt que de chercher à avoir un distributeur qui controle et qui se fait payer cher pour s’enrichir ? varions les énergies et apprenons la sobriété !

  2. Les agriculteurs n’ont jamais brulé la paille ! Les chaumes oui, c’est la partie restante après le fauchage.

  3. Bonjour
    Je comprends que vous ne voyez pas les choses de la même façon les agriculteurs ont toujours brulé la paille de leurs champs d’autres pas on a souillé la terre depuis des années on a entendu des controverses de toutes sortes chacun à sa façon fait ce qu’il croit être le mieux ici c’est la paille après les éolienne, les panneaux solaires enfin …le jour où tout le monde sera d’accord on aura fait un grand pas vers l’humanité

  4. n’y a que le SOLEIL qui produit de l’energie sur terre toutes les autres formes sont directement dependantes d’autres choses et grevent d’autant d’autres fonctions (ci dessus les com’s)
    En FRANCE on a inventé voila 50 le four solaire à odeillo IL FOND MEME LE FER hors on n’utilise PAS cette technologie pour produire de la vapeur et ce faisant de l’electricité bizarre non?
    on préfére les éolienns et les panneaux solaires sans compter les centales nuclaires serions nous sado maso ou les interets de certains seraient -ils ultra protégés ?

  5. Même si la paille est renouvelable et capte autant de CO₂ qu’elle en rejette lorsqu’elle brûle, ça reste du CO₂ qui part dans l’atmosphère alors que ça pourrait être utilisé autrement, notamment pour régénérer les terres, à la place d’engrais rendant les terres infertiles…
    Mieux vaut se concentrer sur d’autres énergies renouvelables.

    • Et vous pensez à quelles autres énergies ?

  6. quand vous prenez la paille aux champs,vous la volez à la terre qui en a besoin pour renouveler son humus . Déjà que certain agriculteurs la brulaient, alors qu’il faut qu’elle retourne à la terre pour alimenter tous les « animaux » qui vivent sous la couche primaire et qui travaillent toute l’année pour avoir un sol aéré, sain et productif.
    en vendant la paille les agriculteurs croient faire des bénéfices mais ce n’est qu’a court thermes, ils appauvrissent la terre avant de la tuer avec les CIDES : fongicides insecticides pesticides

    • c’est exact ; et si l’homme ne volait que la paille ! pauvre terre !

Moi aussi je donne mon avis