Participez à la vide-dressing week !

C’est bientôt le printemps donc l’occasion de faire un grand ménage ! Des vêtements et chaussures que vous ne portez plus dorment dans votre armoire ? Participez à la grande opération vide-dressing week et faites un geste solidaire et pour l’environnement.

Rédigé par Annabelle, le 3 Mar 2012, à 17 h 59 min
Cet article a été sponsorisé, mais nous gardons
notre liberté éditoriale et y avons écrit ce que nous pensons.

Que celui ou celle qui n’a pas un pull dans son armoire resté là sans bouger depuis des années me jette la première paire de chaussures ! C’est inévitable : dressing, tiroirs et armoires renferment des vêtements encore en excellent état mais que l’on ne porte plus parce que plus à notre goût, trop grands, trop petits, pas assez ceci ou beaucoup trop cela. Halte au gâchis, pensez à la vide-dressing week !

Responsable et solidaire : la vide-dressing week, première édition

Tenez-vous prêts : du 24 au 31 mars prochain se déroulera la toute première vide-dressing week ! Une grande opération de collecte de vêtements qui aura lieu dans toute la France.

Menée par les boutiques de mode indépendantes et portée par la Fédération Nationale de l’Habillement, l’opération vise 2 objectifs :

  • sensibiliser les consommateurs sur l’intérêt d’offrir une seconde vie à ses vêtements ;
  • faire valoir l’engagement des boutiques de mode indépendantes en matière de développement durable et en particulier la revalorisation des déchets.

En effet, aujourd’hui, les grandes enseignes multiplient les opérations de collecte et de recyclage, à l’instar des hypermarchés Auchan, dont les opérations de reprise en 2011 ont remporté un franc succès.

Les commerçants indépendants veulent démontrer que les politiques de développement durable ne sont pas l’apanage des “grands”. Eux aussi sont responsables et solidaires ! Ils se soucient du cycle de vie des vêtements qu’ils vendent et participent alors à la valorisation des textiles, à travers l’écoparticipation(1).

Le saviez-vous ?

  • Chaque année, ce sont 2,3 milliards de pièces textiles qui sont mises sur le marché. Elles représentent 700 000 tonnes dont seulement 125 000 sont récupérées.
  • 21 % des Français déclarent avoir du mal à se séparer de leurs vêtements, même s’ils ne les portent plus

C’est décidé, je participe à la vide-dressing week !

C’est bientôt le printemps : profitez-en pour faire un grand ménage !

4 excellentes raisons de vider son dressing :

  • Faire place nette dans ses armoires  ; pourquoi s’encombrer de vêtements inutiles, roulés en boule au fond du placard et qui ne font que prendre de la place ? Se débarrasser du superflu, ça fait vraiment du bien ; on se sent plus léger !
  • Faire un geste responsable : donner une nouvelle vie à ses vêtements c’est un geste fort pour l’environnement et c’est aussi un geste solidaire. Votre jolie jupe autrefois fétiche mais dont vous vous êtes lassée fera une nouvelle heureuse !
  • Se simplifier la vie : donner vos vêtements vous êtes plutôt pour mais vous ne savez peut-être pas comment vous y prendre ? Il y a forcément une boutique de mode participante près de chez vous, qui se fera un plaisir de s’occuper de tout.
  • Tenter sa chance pour un voyage éco-responsable à Madagascar : peut-être serez-vous l’un(e) des gagnants tirés au sort pour remporter un voyage sur l’île rouge. Ce séjour sera l’occasion de voir de vos propres yeux le résultat des collectes de textiles car vous aurez la chance de partir, avec la personne de votre choix, à la découverte de projets citoyens rendus possible grâce à la revalorisation des textiles. Belle cerise sur le gâteau !

*

La suite p.2> la vide-dressing week en vidéo !

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Passionnée de voyages et de rencontres en tout genre, j'adore prendre mon sac-à-dos et voir ce qui se passe ailleurs ! Consommer responsable est devenu une...

15 commentaires Donnez votre avis
  1. Bonjour, il est super votre article sauf que j’ai reçu aujourd’hui votre “conso-globe”,(20 mai 2012) et la vide dressing s’est tenue en mars ! Merci tout de même

  2. Donner durant la Vide-dressing permet à ceux qui n’aurait pas connaissance que trier leur vêtement est un éco-geste qui permet de créer des emplois dans la filière de valorisation textile. Si vous souhaitez obtenir des informations sur le Relais qui est le partenaire officiel de collecte de la Vide-dressing week, il vous suffit de vous rendre sur leur tout nouveau site internet : lerelais.org.

    Par ailleurs, l’implication du Relais dans les régions permet de nouer de vrais partenariats avec les vestiaires associatifs tels Secours catholique, Emmaüs et d’autres.

    Je trouve très bien que certains d’entre vous donnent toute l’année mais tellement de gens ne donnent pas encore ! La vide-dressing week est l’occasion de sensibiliser le plus grand nombre grâce à la mobilisation des boutiques de mode.

    Un dernier mot sur le voyage : il s’agit d’un vrai voyage qu’aucun tour opérator ne propose. Il a été conçu sur mesure par l’opération et en partenariat avec le Relais local à Madagascar qui a git pour créer de l’emploi au Sud !

    Alors, plus d’hésitation, trions nos armoires sans tarder et rdv dans notre boutique de mode près de chez soi !

  3. Rien que le titre en “franglais” me hérisse le poil. Et dire que les Anglais parlaient français jusqu’à ce que Jeanne d’Arc boute les Anglais hors de notre beau pays! Enfin quoi, avez-vous honte de votre langue ? Pensez-vous qu’elle n’est pas assez riche pour exprimer toutes le nuances ? Ou êtes-vous colonisés à tel point que vous ne vous rendez plus compte ??? Protéger la terre c’est louable, mais conserver la culture c’est tout aussi important pour l’homme car c’est son identité que vous essayez de gommer.
    Partisan de la langue française pure et non faussée…

    • comment parler pour ne rien dire….

  4. Bonsoir,
    Pas du tout convaincue et même déçue par cette opération. En lisant le titre je m’attendais à autre chose. Je n’ai pas attendu pour donner les vêtements qui ne servent plus. Et c’est toujours le citoyen qui donne !
    La véritable opération ne serait-elle pas que les grandes enseignes fassent pendant une semaine le DON d’un article par client(e)?
    Du neuf, du beau pour les plus démunis, ce serait bien mieux !
    Utopique ?

    • Bonsoir, je souhaitais juste préciser qu’après avoir visité le site consacré à cette opération il est question de boutiques de mode indépendantes. Par “boutiques de mode indépendantes” il est entendu, non pas les “grandes enseignes” mais les magasins multi-marques. Et effectivement, ils sont moins nombreux que les grandes enseignes sur le territoire. Pour ma part, je porte les vêtements de toute ma petite famille, tout au long de l’année dans une borne Le Relais ou chez Emmaüs, mais le week-end prochain je les apporterai dans la boutique participante près de chez moi : pour soutenir cette opération et les commerçants qui montrent par leur participation qu’ils sont solidaires eux aussi et parce qu’ils sont eux aussi des éco-citoyens. Quant à qui profite l’opération, elle profitera certainement à ceux qui n’ont pas les moyens de s’acheter des vêtements ou bien ils seront recyclés… d’autres les vendent dans les vide greniers, moi je préfère les donner cela servira à ceux qui en ont vraiment besoin.

  5. Que du bon sens dans les commentaires.

  6. Certes les vêtements irons au Relais,
    Mais se sont bien les commerces qui se mettent en valeur (pour le mois).
    Un petit effort, évitons un voyage, fut-il (futil :=)) “éco-responsable”, faisons un petit détour et donnons directement à Emaüs ou à notre association préférée (croix-rouge, secours catholique, tremplin, et autre recycleries).

  7. Je confirme WEEK DRESSING, …, nos frères du Québec auraient déja fait saturé la messagerie en légitime protestations.
    Reste à connaitre quelle est l’association à qui profite l’événement. Pas un mot sur ce point crucial.

  8. D’accord avec Françoise, Alain et Noppe. Nul besoin de cette “week” pour donner ses vêtements !!! Il existe bon nombre d’associations caritatives dont les besoins sont grandissants. D’autre part, les bornes “Relais” fleurissent allègrement ces temps ci. Par curiosité je me suis rendue sur le site en question : 4 boutiques dans 4 villes différentes proposent cette opération près de chez moi (Charente maritime) et se situent pour la plus près à 30 km de chez moi, puis à 45 km et enfin 60 et 70 km… Cherchez l’erreur… Je continuerai donc à trier puis donner mes vêtements soit à des connaissances, à Emmaüs, au secours populaire voire à la déchetterie quand ceux ci ne sont plus utilisables… même s’il n’y a pas de voyage à gagner. C’est ça la vraie solidarité et les gestes responsables !!!

  9. respecter l’orthographe “avoir du mal à” au lieu de à voir!

    merci

    • Annabelle

      Bonjour,
      Une petite coquille, cela arrive 😉 C’est corrigé

      Annabelle

  10. Pourquoi ne pas dire semaine au lieu de week? Pourquoi toujours plus de mots anglais? Est-ce si ringard de parler francais?

  11. Bonjour à tou(te)s,
    Pas besoin d’avoir une opération spéciale pour donner les affaires que l’on ne veut pas garder, de très nombreuses associations en France existent depuis toujours et tiennent “boutique” pour revendre peu cher des vêtements encore en bon état…
    Et si je peux citer : Secours Catholique, Secours Populaire, Emmaüs, Terre des Hommes, et certainement bien d’autres …..

    • Et le Relais partenaire de l’opération !

Moi aussi je donne mon avis