Paris se dotera de 500 nouveaux taxis à hydrogène d’ici 2020

Les taxis fonctionnant à pile à hydrogène, actuellement au nombre de 100 à Paris, devraient se multiplier dans la capitale française, avec une livraison prévue de 500 nouveaux véhicules d’ici fin 2020.

Rédigé par Anton Kunin, le 22 Feb 2019, à 11 h 40 min

Le faible nombre de stations de recharge (au nombre de quatre actuellement) ne semble pas être un obstacle majeur à l’exploitation de ces véhicules à Paris, puisqu’ils ont une autonomie de 500 km.

Les véhicules à hydrogène n’émettent ni NOx, ni CO2, ni bruit

Pendant la COP21, fin 2015, de rares heureux pouvaient emprunter l’un des cinq taxis à pile à hydrogène qui sillonnaient la capitale. La flotte s’est agrandie depuis, avec une centaine de véhicules de la marque Hype disponibles à travers Paris.

Taxi Hype à Paris © Pierre-Olivier / Shutterstock

Mais les sociétés derrière ce mode de transport écolo ne comptent pas s’arrêter là. Toyota (qui fabrique ces véhicules), Air Liquide (qui fournit les piles), la Société du taxi parisien (qui les exploite) et Idex (une société de services énergétiques) viennent de s’unir dans une coentreprise afin de mettre un coup d’accélérateur à ce projet, avec l’objectif de porter le nombre de véhicules en service à 600 d’ici fin 2020(1).

Les taxis Hype sont des véhicules électriques alimentés par une pile à hydrogène. Elle produit de l’électricité grâce à l’hydrogène stocké dans son réservoir et l’oxygène de l’air. Ainsi ces véhicules n’émettent ni polluants locaux (NOx, ..), ni CO2, ni bruit, seulement… de l’eau. Ils disposent d’une autonomie de plus de 500 km et se rechargent en 3 à 5 minutes. Première flotte de taxis hydrogène au monde, les véhicules Hype ont parcouru 2.850.000 km à ce jour.

Paris compte quatre stations de recharge pour véhicules à hydrogène

« L’extension d’ici fin 2020 de la flotte à 600 véhicules contribuera à l’amélioration de la qualité de l’air dans notre capitale. Ce grand projet réunit la technologie, l’écologie et la nouvelle économie », a déclaré Pierre-Étienne Franc, Vice-Président de la division Énergie hydrogène d’Air Liquide.

Station de recharge pour taxis à hydrogène © EQRoy / Shutterstock

Paris compte actuellement quatre stations de recharge pour véhicules à hydrogène : Paris-Orly, Les-Loges-en-Josas et Pont de l’Alma, auxquelles s’ajoute depuis peu celle de l’aéroport Charles-de-Gaulle, construite par Air Liquide.

Et même si le nombre de stations de recharge est faible dans la capitale, la grande autonomie des piles à hydrogène (500 km) permet de rouler longtemps sans avoir à se recharger.

Illustration bannière : Les taxis de la société Hype – © EQRoy Shutterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste de formation, Anton écrit des articles sur le changement climatique, la pollution, les énergies, les transports, ainsi que sur les animaux et la...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis