Panneaux solaires chinois : le photovoltaïque européen en sursis

Rédigé par Alan, le 5 Jun 2013, à 15 h 52 min

La Commission Européenne a décidé mardi 5 juin 2013 d’imposer des taxes aux panneaux solaires en provenance de Chine. Le pays a vivement réagi, et compte taxer les alcools européens en retour.

Photovoltaïque : la Chine accusée de dumping commercial

Si Angela Merkel s’y est opposée, soutenue par la réticence d’autres pays, la Commission Européenne a été unanime dans sa décision d’infliger des droits de douane punitifs aux panneaux solaires chinois. Ainsi le commissaire européen au Commerce Karel de Gucht a confirmé la décision, la justifiant par des accusations de dumping. Cette pratique consiste à vendre une marchandise sur un marché étranger à un prix inférieur à celui pratiqué sur le marché intérieur, voire même en dessous du prix de revient (revente à perte, illégale).

> Production mondiale d’énergie solaire photovoltaique

L’UE dénonce une concurrence déloyale

eolienne-panneaux-solairesBien entendu, ces actions sont contraires à l’esprit de concurrence, considérées comme déloyales, et peuvent être punies par des réglementations nationales ou internationales. Ce que s’est empressé de faire la Commission Européenne en taxant de manière progressive les importations de panneaux photovoltaïques chinois.

L’Union Européenne est en effet dotée de droits anti-dumping, constitués d’un pourcentage du prix des produits en tenant compte du prix vendu dans le pays d’origine. Dès le 6 juin, et pour une période de six mois minimum, les panneaux photovoltaïques chinois, ainsi que les cellules et composants issus du pays sont taxés à 11,8 % puis à 47,6 % en moyenne à partir du 6 août.

Développer la recherche dans le domaine du photovoltaïque

L’Europe souhaite ainsi donner la chance aux constructeurs de panneaux solaires européens en empêchant le monopole chinois du fait d’une concurrence déloyale. Les fabricants européens dénoncent un marché déjà encombré par le géant asiatique, dont les panneaux photovoltaïques représentent déjà 80 % du marché européen. Les équipements sont vendus jusqu’à 45 % moins cher que leurs homologues, ce qui a fait grimper la demande.

> Production d’énergie solaire photovoltaïque en France (en kWh)

> Suite : Énergie solaire : sauver des milliers d’emplois européens

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Ayant parmi ses passions la musique, la photographie, et les différentes cultures du monde, Alan est journaliste, webmestre et photographe, principalement...

5 commentaires Donnez votre avis
  1. L’Europe , la Chine , l’Inde , stop au mur de Berlin etc… l’Europe veux le beurre et l’argent du beurre ; le client est roi c’est lui qui décide , nous savons ( pas tout le monde ) que la Chine vend des produits de mauvaise qualité , le client est aveugle est bien tant pis pour lui IL NE VOIT QUE LE PRIX !!mais pour les panneaux solaires lorsque le client se rend compte de la qualité c’est trop tard alors il dit SI J’AVAIS SU ……

  2. heureusement que les chinois existent pour que les français les moins riches puissent eux aussi acheter des produits qui sont vendus trop chèrs en france (et ailleurs),mais les patrons français veulent s’en mettre plein les poches et continuer d’acheter leur Ferrari alors qu’ils pourraient baisser leurs prix.Il suffit de prendre l’exemple des opérateurs mobiles qui depuis l’arrivée de Free peuvent baisser leurs tarifs,preuve qu’ils s’imaginaient avoir le droit de VOLER les consommateurs.Les panneaux solaires français sont beaucoup trop chèrs ,si ce n’était pas le cas,tous le monde en mettrait sur son toit.

    • Les panneaux chinois sont moins chers mais c’est toujours au détriment du travailleur. Vous connaissez le salaire moyen d’un chinois ? Dans ce pays aussi, les inégalités sont énormes (émergence d’une classe très riche et « Lumpenproletariat ») et il ne me semble pas normal que les européens puissent se payer des panneaux sur le dos des chinois, même chose pour les chaussures, les vêtements (une centaine de morts dans l’écroulement d’un immeuble en Inde, normal ?), les meubles, l’électroménager, en deux mots : presque tout. Le problème est beaucoup plus global et cette histoire de panneaux qui fait tant de bruit, n’en est qu’une facette.

    • Ce n’est pas en achetant des produits chinois que l’on va alimenter les caisses de la sécurité sociale, de retraite du chômage et bien d’autres,que l’on va créer de l’emploi et réduire le chômage en France, et de plus, la majorité de ces produits sont de la contrefaçon et de très mauvaise qualité, et de plus tous les revendeurs de ce type de produits provenant de chine ou d’autres pays à bas prix s’en mettent plein les poches, si l’on veux redresser le pays c’est de produire Français et acheter Français, même si l’on paie plus cher, nous assureront de l’emploi et par la même occasion de la consommation.

  3. J’espere que l’Europe ne cedera pas, une fois de plus, face aux Chinois.
    L’Europe a besoin d’etre forte a ce sujet!

Moi aussi je donne mon avis