Panneaux publicitaires géants : faites entendre votre voix !

Un des décrets d’application de la loi Macron, en cours de discussion, permettrait de libéraliser l’installation de panneaux publicitaires géants et de panneaux lumineux en bordure de villes.

Rédigé par Pauline Petit, le 28 Jan 2016, à 19 h 00 min

Les fameux panneaux « 4×3 », dont l’installation est aujourd’hui réglementée par le Code de l’Environnement, pourraient s’installer aux abords des villes moyennes où ils ont toujours été interdits. Une consultation publique est en cours pour permettre aux citoyens de donner leur avis sur cette mesure.

Des panneaux publicitaires de la taille d’un appartement

Cette proposition a été insérée dans le cadre de mesures visant à promouvoir l’activité économique durant l’Euro 2016, et autoriserait les annonceurs à installer des panneaux numériques de 50 m² aux abords des stades. Ces zones, souvent situées en périphérie des villes et déjà peu soignées par les élus, se retrouveraient encore enlaidies par ces panneaux publicitaires géants. Le décret prévoit que ces panneaux publicitaires soient autorisés aux abords des stades de 50 villes françaises, alors que seules dix villes accueillent l’évènement. Mais le texte ne s’arrête pas là, et propose une véritable invasion des campagnes par les panneaux publicitaires.

panneaux publicitaires

En effet, il était interdit aux publicitaires d’installer des panneaux « 4X3 » à l’entrée des villes de moins de 10.000 habitants. Le décret propose de limiter cette interdiction, et d’autoriser ces panneaux dans plus de 1.500 nouvelles communes, villes moyennes et agglomérations, ainsi que dans les Parcs Naturels Régionaux.

Le décret autorise également l’implantation de panneaux publicitaires numériques et lumineux. Or ceux-ci cumulent les défauts : en plus d’être peu esthétiques et accidentogènes, ils sont de gros consommateurs d’énergie et perturbent la circulation des espèces animales nocturnes.

Ces mesures sont proposées alors même qu’un décret venait d’être mis en place pour limiter la taille des panneaux publicitaires, et que certaines communes comme Grenoble remplacent ces panneaux publicitaires géants par des arbres.

Mobilisation et consultation citoyenne

Contre ces mesures allant à l’encontre des engagements de la COP21 et du Code de l’Environnement, de nombreuses associations et membres de la société civile se sont mobilisés. Les Amis de la Terre, Attac et Paysages de France ont notamment signé un appel visant à se mobiliser contre le projet de décret. Parmi les signataires, on compte notamment Nicolas Hulot, Allain Bougrain-Dubourg ou Edgar Morin.

Une consultation du Ministère de l’Environnement est également disponible en ligne, jusqu’au 9 février, pour permettre aux citoyens de donner leur avis sur ce projet(3).

Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



J'ai travaillé dans différents organismes, tous liés de près ou de loin aux questions qui me passionnent : la consommation durable et l'alimentation. J'ai...

6 commentaires Donnez votre avis
  1. je pense qu’il y a des choses beaucoup plus importantes que de vouloir limiter l’implantation ou la taille des panneaux de pub, c’est une réflexion d’enfants gâtés.
    Ils sont indispensables aux entreprises, et n’oublions pas que celles-ci sont indispensables. ne scions pas la branche sur laquelle nous sommes assis.

  2. Comme d’habitude,nos gouvernants sont toujours aux ordres des lobbys du commerce et du fric à tout prix ce qui nous prouve une fois de plus que l’ organisation de la cop 21 n’a été qu’ une vaste mascarade et de la publicité gratuite pour eux.Leur incompétence n’ a d’égale que leur duplicité à nous envoyer de plus en plus vite vers le point de non retour.On nous parle d’ économies d’ énergie et on organise au plus haut de l’état le gaspillage et la laideur pour notre pays.Je pensais innocemment que l’ euro 2016 était une épreuve sportive mais il me semble que ce ne soit qu’une opération commerciale et un véritable scandale aux vues des familles en état de précarité énergétique et les salaires des joueurs qui participent à cet évènement. Mais que ne ferait-on pas pour faire plaisir aux copains qui nous maintiennent en place en orientant l’opinion aux moments importants de notre vie politique.

  3. Je rejoins « Bécus », j’aurais bien voulu que l’on puisse apporter sa signature.
    L’article en soit ne m’apporte guère plus que ce que sais, malheureusement…

    • Pauline Petit

      Bonjour, la consultation est disponible sur le site Internet de Paysages de France ; merci!

  4. Oui et où est cette enquête, où est-ce qu’on donne son opinion, aucun lien vers une signature possible !!!
    C’est dommage

  5. Ces panneaux sont une véritables pollutions visuelles surtout aux abords des villes – L’accumulation est telle par endroits que cela confère au villes un aspect de poubelles et de plus ces panneaux ne sont que peu regardés;..ils sont là mais pour rien ou pas grand chose – Je souhaite qu’ils soient supprimé partout – L’apport publicitaire est déjà assez conséquent et indigeste sur les mass medias .

Moi aussi je donne mon avis