D’où viennent les polluants, de la ville ou des campagnes ?

Rédigé par Jean-Marie, le 13 Mar 2012, à 19 h 51 min

Qui est responsable de la mauvaise qualité de l’air ? Les transports et le diesel ? L’industrie ? Nos chauffages ? Qui produit les micro-particules qui menace notre santé ? Sont-elles plus présentes en ville ou à la campagne ? Une étude très intéressante de l’Ademe (1) apporte un éclairage intéressant sur la question.

La pollution dépend de la localisation

Dites moi, où vous êtes et je vous dirai si vous êtes pollué, un peu, beaucoup, …

Il est important de noter que les problèmes de qualité de l’air sont souvent liés à la proximité géographique des sources d’émissions. Autrement dit, on n’est pas pollué ni exposé aux polluants atmosphériques, surtout les micro-particules et les HAP,  identiquement selon où l’on vit.

Pollution atmosphérique – Villes ou campagnes ?

pollution atmospheriqueLes grandes villes françaises sont-elles plus polluées que les campagnes ? La réponse est globalement oui. Autrement dit, la situation est-elle meilleure dans les campagnes. L’étude qui se penche sur la pollution en zone rurale montre que globalement ça va bien  :

  • les polluants réglementés, es PM10, les PM2,5, le benzopyrène cancérigène, et les métaux lourds ont des concentrations en -dessous des valeurs-limites fixées par l’Union européenne.
  • Ces fortes émissions sont causées par la combustion du bois, c’est-à-dire par le chauffage domestique au bois et le brûlage des déchets verts (par les particuliers ou les artisans).
  • Seule exception, le village savoyard de Lescheraines, perdu au fond d’une vallée alpine et qui enregistre des valeurs de particules et de benzopyrène 10 fois supérieurs aux autres communes.

Pourquoi la campagne est-elle moins polluée ?

On peut expliquer les variations des émissions de polluants et de la qualité de l’air par l’impact de la biomasse sur le territoire. En fait, la filière bois est aujourd’hui la principale source de biomasse consommée en France. Donc, l’utilisation de la biomasse, la combustion du bois pour le chauffage, a un fort impact sur le plan national : en effet 21 % des émissions totales de particules PM10, 34 % des PM2.5 et 66 % des hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) sont causés par la biomasse (2)

Notre village savoyard de Lescheraines, lui, est largement au-dessus de ces moyennes : la biomasse y représente 80 % des émissions de PM10, 82 % des émissions de PM2,5 et 88 % des poussières totales ! Donc attention à la situation de “tous ces villages où l’on brûle du bois en fond de vallée»…

L’Ademe recommande donc aux municipalités de mettre en place des programmes d’action adaptés afin d’y améliorer la qualité de l’air. Et rappelle aux particuliers que le brûlage des déchets à l’air libre est interdit en France depuis la circulaire du 18 novembre 2011.

*

la suite > La pollution par le bois – Qui pollue ?

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Jean-Marie Boucher est le fondateur de consoGlobe en 2005 avec le service de troc entre particuliers digitroc. Rapidement, il convertit ses proches et sa...

15 commentaires Donnez votre avis
  1. merci pour votre aide dans nos étude

  2. je dit il faut donner l’alerte
    car c’est petits enfant ne save pas écrire corectement

  3. Ct (et CS(GO)(doble joke)) et pis(de vache)voila je finy pa sse keu geai commenssées

  4. merssi sa ma éder pr mé exerssiss dsvt

  5. first

  6. c t bien merssi

  7. mrç

  8. merciiiiiiiiiiiiiiiiii

  9. zizi

  10. Cela m’aide bien pour mon exercices de sciences je vous remercie bien !!!!!!

  11. votre soutient moral et physique

  12. tout a fait, suite à nos études les résultats prouvés sont les mêmes. le CPV (Centre des Pollutions en Ville) vous remercie pour

Moi aussi je donne mon avis