Vie en société chez les animaux : 5 faits qui nous fascinent

L’organisation sociale des espèces animales est le fruit de milliers, de millions voire de centaines de millions d’années d’évolution. Pas étonnant dès lors, de découvrir des modes de fonctionnement fascinants.

Rédigé par Julien Hoffmann, le 6 Jan 2019, à 18 h 00 min

Antisociale, la fourmi esclavagiste !

L’organisation sociale est une chose qui varie selon les espèces animales. Si certaines, et même la plupart des espèces dites sociales, se construisent de zéro et avancent petit à petit dans un monde plein de dangers, d’autres fonctionnent sur des concepts moins reluisants.

Amas de fourmis © Maksimilian

La fourmi esclavagiste du genre Epymyrma, en France, a une particularité bien funeste : la reine se fait passer pour morte afin de se faire transporter au coeur d’une autre fourmilière. Arrivée au milieu d’ouvrières inoffensives, elle se réveille alors, et se dirige immédiatement vers la reine qu’elle tue et remplace de ce pas, sans que les autres fourmis de la fourmilière ne se rendent compte de quoi que ce soit…

Illustration bannière : Poisson clown – © cbpix
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis