Sélection film / livre – On a 20 ans pour changer le monde, le documentaire à ne pas manquer

On a 20 ans pour changer le monde est un documentaire engagé, fruit d’une rencontre entre la réalisatrice Hélène Médigue et le fondateur de Fermes d’Avenir, Maxime de Rostolan.

Rédigé par Marie Mourot, le 27 Apr 2018, à 14 h 50 min

Sorti au cinéma depuis le 11 avril, On a 20 ans pour changer le monde suit des femmes et des hommes qui nous prouvent qu’un nouveau modèle agricole est possible. Nous pouvons nous passer des pesticides et des intrants chimiques pour notre alimentation. Ce n’est pas une utopie. Et il est grand temps que l’agroécologie à taille humaine remplace définitivement l’agriculture chimique de grande échelle.

On a 20 ans pour changer le monde : le plaidoyer pour un nouveau modèle agricole

Le documentaire d’Hélène Médigue part d’un constat sans appel : le modèle agricole développé depuis les années 60 consomme beaucoup plus qu’il ne produit. Il coûte très cher à la société et a des conséquences désastreuses sur l’environnement et sur notre santé. Pourtant, un autre monde est possible et c’est exactement ce que veut nous prouver le documentaire.

On a 20 ans pour changer le monde

On a 20 ans pour changer le monde © via paname-distribution.com

Un modèle qui ne fonctionne plus

Aujourd’hui, 60 % des sols sont morts. Le modèle agricole ne fonctionne plus, cependant rien ne change, ou presque. La production nationale a chuté de 12 % en 15 ans pour les légumes et de 26 % pour les fruits, et la biodiversité agricole est en déclin.

De plus, les agriculteurs vont mal : le suicide est la troisième cause de décès dans cette catégorie socio-professionnelle avec un décès tous les deux jours, ce qui est 20 % supérieur à la moyenne nationale. L’utilisation massive d’engrais et de produits chimiques depuis la fin de la seconde guerre mondiale a aussi eu des conséquences dramatiques sur leur santé et sur l’environnement.

Partant de ce constat alarmant, la réalisatrice Hélène Médigue a choisi de nous faire découvrir le travail fabuleux de l’association Fermes d’Avenir. Créée fin 2013 par Maxime de Rostolan, cette association a pour ambition d’accélérer la transition agricole en déployant notamment des fermes agroécologiques.

L’aspect humain, au coeur du documentaire d’Hélène Médigue

La réalisatrice a ainsi accompagné et filmé pendant un an les différentes expériences des fondateurs de Fermes d’Avenir : le développement d’une micro-ferme expérimentale, la création d’un projet agroécologique en région parisienne et bien sûr le travail de lobbying de l’association auprès des politiques. Un travail passionnant et porteur d’espoir !

Le mot de la réalisatrice Hélène Médigue

« J’ai découvert Maxime de Rostolan et l’association Fermes d’Avenir à travers un article dans le journal Le Monde, j’ai immédiatement été inspirée par les propositions concrètes développées pour actionner la transition agricole dans notre pays (financement, production, formation et influence sur les citoyens et sur les pouvoirs publics grâce à des propositions de lois) et surtout parce que l’association fédère la collectivité, rassemble des mondes qui a priori ne sont pas destinés à coopérer. »

On a 20 ans pour changer le monde

La réalisatrice Hélène Médigue sur le tournage © E.Grégoire/CL2P/RendezVousProductions

« Ma volonté n’était pas de faire un film sur la permaculture ou les techniques nouvelles qui promeuvent l’agroécologie mais plutôt de privilégier l’aspect humain, l’énergie déployée et les combats menés, par un groupe de citoyens tout au long d’une année. La petite bande de Fermes d’Avenir ne prétend pas tout régler, ils se trompent parfois mais ils prennent les problèmes à bras le corps. Ils s’engagent, bousculent les idées reçues et n’attendent plus que les pouvoirs publics se décident à trancher. J’ai eu besoin de filmer ‘des gens qui font’ ! »

Lire page suivante : après le film, le livre…

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Rédactrice web freelance et maman de deux enfants, je me suis toujours sentie très concernée par l'écologie et le développement durable. Constamment en...

2 commentaires Donnez votre avis
  1. Bonjour les fautes dans le texte!!

    • Marie Mourot

      Bonjour,

      J’ai relevé une coquille dans un titre effectivement, merci pour votre vigilance, bien que visiblement un peu excessive. Bonne journée.

Moi aussi je donne mon avis