Okadran, le site de vente en ligne pour les petits éleveurs bovins

Les éleveurs français ont désormais la possibilité de choisir eux-mêmes le prix de vente de leur viande. La plateforme Okadran, récemment créée, offre une alternative à tous ces producteurs qui vendent à perte dans la grande distribution.

Rédigé par Sybille de la Rocque, le 11 Oct 2016, à 12 h 35 min

Les récents scandales sanitaires, révélés par des associations de protection des animaux, dans des élevages et abattoirs français, ont fragilisé la filière bovine en France, tout en convaincant les Français de consommer moins de viande. Résultat, les producteurs, notamment ceux qui possèdent une petite exploitation, sont nombreux à vendre à perte et, selon les estimations de la Fédération nationale bovine (FNB), un tiers des 80.000 exploitations bovines spécialisées pourraient disparaître cet automne.

Okadran : une solution pour de nombreux éleveurs au bord de la ruine

Face à ce constat, trois Français se sont associés pour créer « Okadran », une plateforme de vente en ligne, qui met en relation des producteurs présents sur tout le territoire, avec des particuliers. Ouvert depuis quelques semaines, Okadran semble convaincre, puisqu’il a déjà enregistré près de 20.000 euros de vente, et de plus en plus d’éleveurs, rendus financièrement vulnérables par les nombreux intermédiaires de la grande distribution, tentent l’expérience.

De plus en plus d’éleveurs s’inscrivent sur Okadran

Le principe est simple et avantageux pour tous. Côté consommateur, la traçabilité de l’animal est garantie et il est même possible de rentrer en contact avec le producteur. Les prix sont également avantageux pour le consommateur, comme pour le producteur qui les fixe lui-même et qui est soulagé de tout l’aspect logistique qui entoure la vente.

Okadran se charge en effet, de la livraison des colis. Mais les ambitions des créateurs de cette plateforme vont plus loin, puisque pour assurer au consommateur l’assurance d’une viande de qualité, élevée et abattue dans des conditions décentes, l’entreprise veut mettre en place un réseau d’abattoirs avec lesquels les éleveurs inscrits seraient incités à travailler.

Pour en savoir plus, s’inscrire ou commander : www.okadran.fr

Jusqu’à présent, Okadran semble avoir convaincu de nombreux producteurs, puisque fin septembre, le site comptait 150 éleveurs enregistrés. Les créateurs misent sur 550 inscrits, dans toute la France, à la fin du mois d’octobre.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis