Un nouveau plan national d’actions pour la Loutre !

La loutre est un mammifère bien de chez nous, quoi que certains semblent l’oublier, qui mérite bien que l’on fasse tout ce qui est en notre pouvoir pour le voir à nouveau s’épanouir pleinement à travers tout le territoire. Pour cela, fait positif, un nouveau Plan National d’Action vient de voir le jour !

Rédigé par Julien Hoffmann, le 2 Aug 2019, à 7 h 50 min

Autrefois présente sur tout le territoire métropolitain, la loutre a tellement été chassée qu’elle en avait quasiment disparue au moment de la proclamation de l’interdiction de la tuer en 1972. Plusieurs couches réglementaires grâce à l’Union Européenne notamment, protègent désormais l’espèce, qui se voit dotée d’un PNA (Plan National d’Actions) courant de 2019 à 2028.

Loutre – Un précédent PNA avait ouvert la voie

Un premier PNA, engagé entre 2018 et 2019, a permis d’en apprendre plus sur l’animal mais aussi plus généralement, sur l’intégralité des problématiques de protection et conservation de l’espèce.

Loutre dans son milieu naturel © aabeele

On en sait à présent plus sur les principales causes de mortalité (dont principalement les collisions routières) et des solutions pour les limiter au maximum ont pu être imaginées.

Mais ce n’est pas tout, de loin ! En effet tous les acteurs du territoire ont également pu être identifiés, ainsi que les problématiques avec le monde agricole (piscicultures), ce qui permet d’élaborer des campagnes de sensibilisation pour tous les publics.

Tout ceci a alors ouvert la voie au nouveau plan d’actions, bien plus ambitieux que le précédent qui avait pour objectif de dresser un bilan.

Qu’est-ce Plan national d’actions ?

C’est un document d’orientation non opposable rédigé dans le but de définir les actions nécessaires à la conservation et à la restauration des espèces les plus menacées.

Les plans nationaux d’actions répondent aux exigences des directives européennes « Oiseaux » (79/409/CEE du 2 avril 1979) et « Habitat, Faune, Flore » (92/43/CE du 21 mai 1992) qui engagent au maintien et/ou à la restauration des espèces d’intérêt communautaire dans un bon état de conservation.

Plan national d’actions loutre : c’est parti jusqu’en 2028 !

Un Plan National d’Actions en faveur de la Loutre d’Europe (Lutra lutra) qui s’étale sur autant d’années est une chose exceptionnelle qui va permettre un réel travail de fond pour sauvegarder l’espèce et faire en sorte qu’elle reconquiert du territoire.

La Société Française d’Etude et de Protection des Mammifères (SFEPM) s’en voit confier le pilotage après des années de lutte pour la prise en compte de l’espèce. Non contente d’avoir porté le PNA dans sa construction, la SFEPM a également réalisé tout le travail de collecte de données préalable.

Loutre déplaçant un de ses petits © Ondrej Chvatal

Lire aussi : Un tiers des mammifères menacés de disparition en France

Loutre – Plusieurs enjeux

Le premier et le plus logique est le maintien des populations existantes afin de permettre un retour de l’espèce sur la totalité du territoire.

Le second enjeu sera celui du suivi de terrain afin d’en apprendre plus sur l’espèce : accumuler des connaissances est essentiel à sa protection, notamment sur des territoires précis et non plus de manière générale.

Il pourra en découler des mesures capables de limiter au maximum le taux de mortalité des loutres mais aussi des moyens pour appuyer l’espèce afin qu’elle recolonise ses territoires historiques (renaturation, mesures de conservation, etc.).

En dernier point, ce PNA vise aussi à communiquer auprès du plus large public possible tout en le sensibilisant sur les problématiques de l’espèce.

Un des plus grands problèmes de la loutre est le conflit Homme – Animal qui se caractérise par les loutres se nourrissant dans de piscicultures.

Mesures de protections et sensibilisation des producteurs aux bonnes pratiques se rapprochent grandement des méthodologies de travail sur les grands carnivores tels que le loup. Alors à quand des produits issus de pisciculture et « loutre friendly » ?

Illustration bannière : Loutre en pleine observation de bipède © Chanonry
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis