Nos tiroirs sont des cimetières de téléphones usagés

Entre les constructeurs et les opérateurs, il est évident que le Français est poussé à changer de téléphone une fois par an, voire tous les deux ans. Ainsi, il bénéficie des dernières nouveautés, mais crée parallèlement un véritable problème de surconsommation et de pollution. D’autant plus que les téléphones usagés sont souvent laissés à l’abandon, au fond d’un tiroir.

Rédigé par Valérie Dewerte, le 30 Sep 2016, à 11 h 15 min

Jeudi 29 septembre 2016, un rapport sénatorial sur le recyclage pointe du doigt cette mauvaise habitude qu’ont les Français (et généralement tous les habitants des pays industrialisés) : leurs vieux téléphones usagés dorment dans des tiroirs.

Changer nos téléphones c’est bien, les recycler c’est mieux

C’est sans aucun doute mieux que de les jeter dans la nature, mais ça n’aide pas la planète : à chaque déménagement ou grand ménage, ce sont des milliers de téléphones usagés qui sont jetés dans les poubelles de France.

92 % des foyers ont un téléphone, 24 millions sont vendus chaque année et les Français en changent en moyenne tous les 24 mois. Le calcul est vite fait : en 5 ans, ce sont plus de 100 millions de téléphones qui sont acquis en France. Une véritable ressource que le recyclage pourrait utiliser à bon escient. Surtout que les téléphones valent très cher… Même une fois démontés pièce par pièce.

Pourquoi faut-il pousser au recyclage des téléphones ?

La quantité de téléphones usagés et non en circulation en France et dans le monde est telle qu’il s’agit de véritables « mines urbaines », comme les définit le rapport du Sénat. Dans un téléphone, il y a de l’or, de l’argent, des métaux rares… Autant de matières premières qui peuvent facilement se recycler. Pour l’or, par exemple, comme pour tous les métaux, il suffit de le fondre pour le réutiliser.

Certes, cela coûte cher, mais c’est bon pour la planète : non seulement on utilise moins de matières premières extraites directement du sous-sol de la Terremais en plus, on peut ainsi être sûrs du bon recyclage des produits dangereux et polluants qui sont également contenus dans les téléphones, notamment dans les batteries.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis