Le muesli du petit-déjeuner, un produit pas aussi sain qu’on ne le croit

Dans leurs spots publicitaires, les fabricants de muesli mettent en avant son caractère sain. Mais selon une enquête d’UFC Que Choisir, pour la plupart des produits disponibles dans le commerce c’est loin d’être le cas.

Rédigé par Anton Kunin, le 29 Oct 2019, à 13 h 02 min

Le muesli est en réalité susceptible de faire monter le taux de sucre dans le sang et de contenir des additifs.

Optez pour un muesli floconneux plutôt qu’un croustillant

Si vous avez l’habitude de manger du muesli industriel au petit-déjeuner, il est temps que vous reconsidériez ce choix, car votre santé risque d’en pâtir, alerte le magazine UFC-Que Choisir dans son numéro de novembre 2019. Pour arriver à cette conclusion, l’association UFC-Que Choisir a fait analyser la composition chimique de 22 mueslis différents.

muesli

Tous les mueslis ne se valent pas ©Rorina

La plupart de ces céréales du petit-déjeuner se sont avérées riches en acides gras saturés, ces derniers provenant d’huiles de palme et de coco utilisées lors de leur cuisson. Et qui dit consommation d’acides gras saturés dit risque d’hypertension (et donc de problèmes cardio-vasculaires) et de mauvais cholestérol (et donc de diabète).

Entre les mueslis croustillants et les mueslis floconneux, UFC-Que Choisir conseille de privilégier les floconneux. Il faut savoir que les mueslis croustillants contiennent de la matière grasse, utilisée pour former les pépites. Les tests en laboratoire ont également montré que les mueslis croustillants ont davantage d’additifs dans leur composition que les mueslis floconneux.

Gare au mueslis « sans sucre ajouté »

Un autre point noir de bon nombre de mueslis industriels est leur « sucre caché ». En effet, la mention « sans sucre(s) ajouté(s) » ne signifie pas que le produit est exempt de sucre. Bien qu’il ne soit pas ajouté directement, le sucre peut provenir du sirop de glucose ou de l’extrait de malt d’orge, que les industriels utilisent en tant que texturant, stabilisant ou hydratant.

UFC-Que Choisir recommande aussi d’éviter les mueslis portant les mentions « crunchy », « pop », ou « flakes », car ils sont plus de chances d’être ultra-transformés. Enfin, pour limiter les résidus de pesticides, il convient de choisir un muesli bio. L’idéal ? Faire son muesli maison avec des produits bio !

Illustration bannière : Muesli granola – © insta_photos
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste de formation, Anton écrit des articles sur le changement climatique, la pollution, les énergies, les transports, ainsi que sur les animaux et la...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis