Môm’artre réinvente le mode de garde

Rédigé par Alan, le 18 Nov 2012, à 16 h 00 min

Pour la 3ème édition des Grands Prix de la finance solidaire 2012,  Finansol et Le Monde ont récompensé 5 projets jugés les plus remarquables en termes d’utilité sociale et environnementale. Le lauréat de la catégorie « Prix PME » est Môm’artre, un service adapté de garde d’enfants.

Môm’artre, réinvente le mode de garde des petits

Lancé, en 2002, le Réseau Môm’artre a été imaginé par une maman parisienne, Chantal Mainguené, qui ne trouvait pas d’offre adaptée pour faire garder ses filles.

L’épanouissement des enfants à prix doux

Lasse de chercher, elle a donc décidé d’imaginer un service “idéal”, qui correspondait à ses attentes et pourrait satisfaire d’autres familles. Ce n’est pas une crèche, mais bien tout un réseau qui crée différentes structures. C’est ainsi qu’est né le Réseau Môm’artre, qui imagine des lieux afin d’occuper les enfants de 6 à 11 ans dès la sortie de l’école, mais également les mercredis et pendant les vacances scolaires.

Le réseau a pensé les lieux en fonction des contraintes des parents, avec des horaires qui s’étalent jusque 20h mais aussi des tarifs adaptés en fonction des revenus du foyer (de 0,10ct à 10€ de l’heure), ce qui assure la mixité sociale. Chaque enfant est pris en charge après l’école, partage son goûter avec d’autres avant de faire ses devoirs, aidé par un bénévole.

môm'artre


Môm’artre : ce n’est pas qu’à Paris

Ensuite, pas question de rester à rien faire ! Les enfants rejoignent un atelier artistique avant l’arrivée de leurs parents, entre 18h30 et 20h. Les mercredis sont animés d’ateliers, de sorties et de jeux, tout comme les vacances, qui fonctionnent par thématique, proposant des stages artistiques adaptés.

mom'artre

En dix ans d’existence, le réseau Môm’artre a déjà accueilli plus de 1500 familles. 25 emplois ont été créés, dont 8 contrats d’artistes.  Outre Paris, le réseau est implanté à Arles et Nantes. Trois antennes verront le jour prochainement, à Lille, Montreuil et Nanterre.

Plus d’informations : http://www.momartre.com/

Les Grands Prix de la finance solidaire

Depuis 2010, Finansol et Le Monde décernent un Grand Prix aux structures :-

  • ayant une utilité sociale et environnementale forte,
  • ayant bénéficié de la finance solidaire,
  • existant depuis au moins 3 ans (à l’exception du prix « Coup de Coeur » qui récompense des entreprises de création récente)
  • dont le chiffre d’affaires ou le nombre de bénéficiaires est en croissance.

*

Cela me donne une idée

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Ayant parmi ses passions la musique, la photographie, et les différentes cultures du monde, Alan est journaliste, webmestre et photographe, principalement...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis