Des grandes marques de prêt-à-porter s’engagent pour une mode éco-responsable

Le glas du vêtement jetable a-t-il sonné ? Des grands noms de la mode se sont fixés divers objectifs en ce sens afin de changer leur mode de fabrication pour devenir éco-responsables.

Rédigé par Audrey Lallement, le 31 Jan 2018, à 10 h 35 min

L’industrie textile étant particulièrement polluante, des grandes entreprises de mode se sont engagées à transformer leur façon de produire. Au programme, la conception circulaire.

Vêtements : vers une mode éco-responsable ?

Le secteur du textile a été dans la tourmente ces derniers mois, tout d’abord avec l’enseigne H&M, accusée de brûler des tonnes de vêtements neufs invendus, puis avec Zara, dont certaines usines ne payaient pas leurs ouvriers. Entre autres, certainement…

Pourtant, les choses sont peut-être en train de changer dans le secteur de la mode et l’industrie textile. Cette dernière est connue pour être très polluante, en raison des produits chimiques rejetés dans l’eau par les usines assurant la production des grandes marques de vêtements.

mode ecoresponsable

© SaMBa

Fondé en 2016, le Global Fashion Agenda (GFA) élabore une réflexion sur la mode durable pour mobiliser l’industrie et le milieu de la mode, afin de transformer leur façon de produire et les modes de consommation actuels. Il a ainsi obtenu la signature de 64 des plus grandes entreprises de mode du monde, qui se sont engagées à accélérer la transition vers un système de mode plus circulaire. Autrement dit, donner une seconde vie aux vêtements.

Collecte de vêtements usagés et recyclage pour une conception circulaire

Ce sont donc 142 marques qui ont pris un engagement et se sont fixées des objectifs comme l’augmentation du volume de vêtements usagés collectés ou de vêtements usagés revendus. Ainsi, H&M envisage de collecter au moins 25.000 tonnes de vêtements usagés par an. La marque compte aussi soutenir la recherche de l’Institut de recherche de Hong Kong sur les textiles et les vêtements (HKRITA) sur le recyclage des textiles chimiques.

mode ecoresponsable

© RawPiwel.com

De son côté, le groupe Inditex (Zara, Massimo Dutti, Pull&Bear…) s’engage à former ses designers aux principes de la conception circulaire, qui consiste à recycler les vêtements usagés. Par ailleurs, Inditex s’engage d’ici 2020 à investir 3,5 millions de dollars dans les technologies de recyclage des textiles.

Découvrez le nombre de kilos de vêtements vendus en France en temps réel sur le Planetoscope

À l’heure où le secteur de la mode a fait de nos vêtements des produits jetables, il était nécessaire que les industriels mènent une réflexion et mettent en oeuvre des actions concrètes. Il semblerait que ce soit leur ambition. Au tour du consommateur de jouer le jeu, en faisant le tri dans ses placards et en recyclant les vêtements qu’il ne porte plus.

Illustration bannière : Défilé de mode © guppys
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis