Le mobilier qui a l’éthique à coeur !

Rédigé par Consoglobe, le 26 Feb 2007, à 16 h 43 min

Nombre d’organismes internationaux dénoncent l’exploitation abusive du Teck dans les pays asiatiques ; cette production se faisant souvent au dépend des populations locales, de l’environnement, et au profit des mafias, surtout Birmanes et Malaisiennes.

Refusez le teck et les bois tropicaux illégaux

Gwenael Wasse, chargé du dossier aux Amis de la Terre France, est catégorique : « Quelle que soit la façon dont on considère le problème, le commerce de teck birman est l’antithèse absolue du développement durable et de l’éthique la plus élémentaire. Le scandale est que c’est parfaitement légal en Europe, alors qu’il est notoire depuis longtemps que les bénéfices ne profitent qu’à une infime minorité au pouvoir et aux marchands d’armes ! ».

Teck

  • Pourtant des initiatives existent, par exemple partant de la volonté de produire mieux, le site ladeco.fr s’est engagé dans une démarche éthique et citoyenne pour sa production de Teck.

Tout d’abord, Ladeco.fr n’utilise que du Teck issu de forêts replantées sur l’île de Java, il faut savoir qu’il n’y a pas de forêt naturelle de Teck sur cette île, donc le bois utilisé pour la fabrication du mobilier est intégralement du pour lutter contre la déforestation sauvage.

  • Les plantations de Teck de Java sont aujourd’hui gérées par l’organisme d’état PERUM PERHUTANI, qui le fournisseur exclusif de Ladeco.fr, et dont le sérieux permet de gérer au mieux la protection, l’exploitation et la commercialisation du Teck.

Mais même avec les meilleurs volontés, il reste beaucoup à faire dans le domaine du bois en Asie, il existe pourtant deux grands labels internationaux qui atteste des bonnes pratiques forestières (Smartwood et Forest Stewardship Council), mais ces labels n’accréditent pas le bois provenant de la majeure partie des pays d’Asie.
Difficile de prouver sa bonne foi en termes d’éthique et d’environnement dans ces conditions.

C’est pourquoi, Ladeco.fr a créé sa propre Charte éthique pour faire connaître sa différence face à certains de ses concurrents moins scrupuleux.

bois de Teck

 

La charte du Boix éthique prend position entre autre sur :

  • le respect de l’environnementl’utilisation de teck replanté
  • le non travail des enfants
  • le respect du temps de travaildes salaires supérieurs de 20 à 50 % aux usages locaux
  • des conditions de travail convenables (fourniture de matériel de sécurité, masques pour le ponçage, souplesse pour les vacances…)
  • une sécurité sociale interne à l’entreprise
  • une prime de qualité est offerte lorsque les clients sont satisfaits de la production.

C’est une vraie alternative que nous propose Ladeco.fr, en produisant du mobilier de qualité dans le respect des hommes et de l’environnement.

Bois illégale – Que peut faire le consommateur ?

Il est possible d’agir depuis la France en tant que consommateur des articles élaborés avec des bois tropicaux,. Il faut être particulièrement attentifs à leur leur origine, qui témoigne de la provenance d’une forêt correctement gérée. Exiger des normes ou des chartes de production est un minimum mais il faut savoir qu’il est vraiment impossible de connaître les conditions réelles d’exploitation des bois.

Le mieux est de privilégier les bois locaux, européens, comme le chêne, le hêtre ou le pin, qui offre une excellent alternative en termes de prix et de qualité. Il ne faut pas tomber dans le piège des argumentaires commerciaux qui survalorisent les essences originales ou tropicales du fait de leur couleur ou leur toucher. Et surtout méfiez vous quand un bois tropical n’est pas cher, car il est souvent illégal. La boutique verte de consoGlobe propose des équipements de la maison et des mobiliers qui sont tous en bois labellisés FSC ou PEFC.

chêne

Bois illégal, reforestation – Le saviez-vous ?

  • Il faut près de 40 ans pour qu’un arbre de Teck soit à maturité et donc près à être coupé, il est donc important de prévoir l’avenir en plantant aujourd’hui les arbres dont nous aurons besoin demain.
  • La France importe énormément de bois tropical dont une proportion croissante est d’origine illégale. Une étude du WWF britannique de 2005* montre que 39 % des importations françaises de bois tropical étaient issues d’une exploitation illégale des forêts !(voir article)

Lire également au sujet du bois illégale et de la déforestation

 

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




3 commentaires Donnez votre avis
  1. Bonjour,

    Je lis avec amusement “C’est pourquoi, Ladeco.fr a créé sa propre Charte éthique pour faire connaître sa différence face à certains de ses concurrents moins scrupuleux.”

    Ce type de charte n’a évidemment aucune valeur tant qu’elle n’est pas validée au niveua international selon des critères définis, dont le respect est contrôlé régulièrement par des audits indépendants. Sinon, n’importe quelle entreprise peut inventer sa propre charte, qui ressemble alors beaucoup plus souvent à un simple argumentaire commercial qu’à une rélle éthique…

    Par principe de précaution donc, à priori ne pas faire confiance à ce genre de chartes (il en existe des dizaines de par le monde plus ou moins bidons ; cf http://www.amisdelaterre.org/spip.php?rubrique472, par exemple).

    Le label FSC (Forest Stewardship Council), s’il n’est pas parfait, est d’ailleurs de très loin le meilleur, reconnu par toutes les grandes ONGs environnementalistes internationales (Greenpeace, WWF, Friends of the Earth, etc). Et si certains pays d’Asie ne le reconnaissent éffectivement pas, c’est que leurs autorités, qui ont sans doute des choses à se reprocher, ont refusé de s’engager dans la démarche de certification, longue et exigeante… Quant à Smartwood, qu’est-ce que c’est ?

    L’organisme PERUM PERHUTANI a d’ailleurs perdu sa certification FSC il y a quelques années, en raison d’abus sociaux flagrants dans ses plantations de teck… plantations intensives d’ailleurs et par nature plus ou moins déficientes sur le plan écologique.

    Voilà pour la petite mise au point.

    cordialement

    Gwenael Wasse

    • Bonjour,

      J’ai fait quelques recherches et l’organisme PERUM PERHUTANI est bien labellisé FSC depuis le 1er juin 2009 jusqu’au 31mai 2014 sous la référence FSC-STD-40-004 V2-0.

      De toute évidence, ils ont corrigé leurs erreurs.

  2. Ayant été en coopération en Birmanie je confirme que ce pays a bien peu de déontologie en la matière et que l’Indonésie ne contient que des forêts de plantation. Et c’est vrai que vu d’Europe il est difficile d’y voir clair. Bravo donc à cette initiative pour faire du commerce du teck de manière propre.

Moi aussi je donne mon avis