Micro-jardin : la tendance de demain ?

Rédigé par Eva Souto, le 12 Sep 2014, à 16 h 24 min

Le micro-jardin, comme son nom l’indique, est un tout petit jardin qui permet aux habitants, majoritairement issus des villes, de récolter chaque jour des légumes frais pour une consommation familiale. Et éventuellement, pour une vente des excédents au voisinage. Mais comment cela fonctionne-t-il ? Le micro-jardin est-il seulement un effet de mode pour des citadins en mal de verdure ? Zoom sur les micro-jardins.

Le micro-jardin ou l’art de cultiver hors sol

Dans la majorité des cas, le micro-jardin se conçoit hors sol. Cela permet de remédier efficacement à l’absence de terres cultivables au sein des habitations des villes.

Micro-jardin

La technique est simple. Elle consiste à cultiver des légumes sur un substrat composé de 40 % de coque d’arachide, 40 % de balle de riz* et 20 % de latérite*.

Et cela, sur une table de culture construite à partir de bois de vieilles palettes ou dans de multiples autres types de récipients de récupération tels que vieux tiroirs, cuvettes émaillées chinées en brocantes, caisses à vin etc.

picto-etoile-paragraphe Micro-jardin : la tendance de demain ?A noter que les micro-jardins fonctionnent en cycle fermé, ce qui permet d’économiser l’eau. Par ailleurs, la fertilité du substrat peut être enrichie par un apport de compost fabriqué à partir des ordures ménagères.

Le micro-jardin a de multiples avantages

L’un des premiers atouts du micro-jardin est sa taille ! Il prend en effet peu de place et nécessite moins d’eau que les cultures conventionnelles pour son entretien.

Micro-jardin 1

Il demande également moins d’efforts physiques et moins de temps pour son développement.

Et pourtant, il est possible d’y cultiver une vaste sélection de produits : des légumes comme la laitue, le chou, la tomate ou encore l’oignon et des plantes aromatiques telles que la menthe ou encore le basilic.

fleche-Micro-jardin : la tendance de demain ?Le plus : ces produits sont sains puisque de fait le micro-jardin exclut l’utilisation de pesticides chimiques dangereux pour l’homme et son environnement. Le micro-jardin permet donc d’avoir à disposition des légumes frais à proximité et de varier l’alimentation.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Eva est passionnée d’écriture. Elle est sensible aux sujets de société, et en particulier, à ceux qui touchent au développement durable, au commerce...

14 commentaires Donnez votre avis
  1. Bravo pour votre éclaircissement.Je voulais avoir 2 ou 3 perspectives pour compléter mon mémoire de Master et poursuivre sa en thèse merci.

    • Je suis également étudiant pour un mémoire sur les micro jardin d’intérieur! J’ai des questions à te poser si tu veux en discuter?

  2. Bravo pour votre article sur les minis jardins,il y a 30 ans j’habitais à Bruxelles,un joli penthouse,une superbe terrasse,je cultivais tomates(pas cerises),radis,persil,oignons,salade,fraises,enfin vraiment bcp de variétés de fruits et légumes,les personnes qui venaient chez moi n’en revenaient pas…..tout cela dans des “bacs” en frigolite(polystyrène expansé),que je récupérai au marché au poissons,bien lavés et rincés ils m’ont servi des années durant…
    Bien a vous,
    Annie de Belgique.

  3. bonjour à vous qui me lisez,

    Je trouve ce site GÉNIAL,le seul “hic”,c’est qu’il n’est pas toujours a jour(ex:article sur le jardin en…juin…?!)
    Aussi,dommage qu’il est français,et seulement français,pourquoi pas aussi en Belgique?,j’habite a un jet de pierre de la France;15Km de Maubeuge,mais la “frontière” n’est qu’à 10′ de chez moi.
    J’ai un beau et très vaste jardin,20 ares tout de même,j’ai bcp de fruitiers,je suis une femme de 58ans, malheureusement,depuis un accident, “légèrement”handicapée,je ne sais plus m’en occuper comme avant,je voudrais tant avoir a nouveau,potager et poules,les poules c’est trop top,d’abord ça réduit fortement vos “déchets” ménager,c’est incroyable tout ce que ça mange,de plus la garantie d’œufs extra frais ET bio chaque jour,et j’aime aussi la vie que cela amène au jardin.
    Donc si vous habitez près de Mons en Belgique,n’hésitez pas venez me voir et trouvons un arrangement pour que vous puissiez m’aider au jardin et en récolter les fruits…légumes,œufs etc…gracieusement.
    Vous pouvez me contacter via mon e.mail:bibiche7777@gmail.com
    Merci de m’avoir lue,espérant avoir de bons”retour”a mon appel a l’aide,je vous souhaite à tous le meilleur chaque jour de votre vie…
    Bisous Amical a tous.

    • Bonjour Annie.Je suis moi aussi de santé précaire et j’ai le même probléme que vous.Avec un jardin de cent m2,je ne peux plus!Et cette technique de micro-jardin que j’utilisais sur mon balcon Parisien à une autre époque,me permet à ce jour de cultiver quand même à petite échelle et moindre effort.J’éspére que vous trouverez l’aide dont vous avez besoin,mais téstez le potager de poche! Voilà qui vous fera patienter le temps de trouver des cueuilleurs pour vous épauler.Trés bonne aprés-midi à vous.

  4. Bonjour
    Où trouver la balle de riz, la coque d’arachide, les copeaux de bois ?
    Merci

  5. Quelle différence avec des cultures en bac ou en pots?

  6. le micro jardin pouvait vraiment régler ds besoin en légumes frais mais hélas le plus grand handicape c’est que les pratiquants ne trouvent pas de fertilisant dans leurs localité il faut (ex au Sénégal aller a Dakar ou dans certaine capitale régionales et aussi mêmes les initie ne peuvent pas le fabriquer :il faut vraiment régler ce problème ?

  7. Les chiffres de rendement me laissent pantoise … et très sceptique … !! 200 tomates sur 1m2 sachant que sur cette superficie on peut mettre au maximum 2 pieds de tomates, il faudrait que ces 2 pieds produisent chacun 100 tomates soit au minimum 10 kg sur une période de 3 à 4 mois ou alors ce sont des tomates cerises … !!!

    • Je reste pantois aussi. A moins d’habiter sous les Tropiques, et de planter les tomates directement dans le sac d’engrais, c’est impossible
      Le rédacteur a dû confondre 1m2 avec 1 Hectare…..
      Quant à récolter toute l’année, je voudrais voir la tête des salades et des légumes sous 50 cm de neige en France métropolitaine….

    • oui il doit y avoir une erreur! avec 3 pieds de tomates cerise sur mon balcon de 4m2, exposé plein sud, j’ai récolté qqs dizaines de tomates cerises l’été dernier ; je ne vois pas comment on peut arriver à 200 !

  8. cela est le cas, je l est fait sur ma terrasse depuis 4 ans maintenant je cultive tomates ,pommes de terre,courgettes, concombres,persil,menthe, basillic ,fraises,mures,par petites quantitees mais sa pousse et salades

  9. Le seul problème est de se procurer de la bonne terre, car avec du terreau ce n’est vraiment pas génial.Pourquoi ne trouve-t-on pas de la terre en sac comme le terreau ? ce serait vraiment pratique !

    • Vous pouvez faire votre mélange vous même :
      environ
      1/3 de terreau
      1/3 sable du Rhin
      1/3 de terre (que vous pouvez prendre prés d’une petite route pour éviter la pollution)

Moi aussi je donne mon avis