Prendre de la mélatonine pour dormir : l’Anses appelle à la prudence

Après le signalement de 80 cas d’effets indésirables, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) recommande au public de limiter la prise de compléments alimentaires ou médicaments contenant de la mélatonine.

Rédigé par Anton Kunin, le 12 Apr 2018, à 9 h 35 min

En l’absence de données suffisantes sur les effets à long terme de la consommation de mélatonine, l’Anses recommande de limiter à un usage ponctuel la prise de compléments alimentaires qui en contiennent.

La mélatonine est désormais déconseillée à certains patients

Céphalées, vertiges, somnolence, cauchemars, irritabilité… Et la liste des effets indésirables de la mélatonine ne s’arrête pas là. Si vous êtes amené à en prendre sous forme de médicament ou de complément alimentaire, vous risquez aussi des troubles neurologiques (tremblements, migraines), des troubles gastroentérologiques (nausées, vomissements, douleurs abdominales).

À ce jour, 80 cas d’effets indésirables de cette molécule ont été transmis à l’Anses par les médecins dans le cadre du dispositif national de nutrivigilance (veille sanitaire) tous étant survenus à la suite de la prise de compléments alimentaires contenant de la mélatonine.

En attendant des recherches sur les effets de la mélatonine, l’Anses recommande aux femmes enceintes et allaitantes, enfants et adolescents, personnes souffrant de maladies inflammatoires, auto-immunes, d’épilepsie, d’asthme, de troubles de l’humeur, du comportement ou de la personnalité, ainsi qu’aux personnes suivant un traitement médicamenteux, de ne pas en prendre.

La consommation est également déconseillée pour les personnes devant réaliser une activité nécessitant une vigilance soutenue chez lesquelles une somnolence pourrait poser un problème de sécurité.

La mélatonine, une hormone naturellement présente dans le corps

Il s’agit d’une hormone sécrétée naturellement pendant la nuit, dont une des fonctions physiologiques est de favoriser l’endormissement. En plus de ses effets sur l’horloge biologique, la mélatonine possède d’autres propriétés : modulation de l’humeur et du système immunitaire, régulation de la température corporelle et de la motricité intestinale. Elle possède également une action vasodilatatrice, vasoconstrictrice et pro-inflammatoire.

mélatonine

© De l i g h t p o e t

En plus de sa présence naturelle dans le corps, la mélatonine est utilisée dans des médicaments, des préparations magistrales et des compléments alimentaires. Sa prise sous forme artificielle peut justement conduire à l’apparition d’effets physiologiques indésirables, d’autant plus lorsqu’elle entre en interaction avec d’autres substances. L’Anses recommande donc de ne commencer la prise de compléments alimentaires qu’après l’avis du médecin traitant.

Illustration bannière : Femme essayant de dormir – © BLACKDAY
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste de formation, Anton écrit des articles sur le changement climatique, la pollution, les énergies, les transports, ainsi que sur les animaux et la...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Bonjour,
    J’aimerais savoir d’où provient la mélatonine artificielle qui est l’ingrédient des compléments alimentaires et si l’on peut lui faire confiance ?

Moi aussi je donne mon avis